•   
  •   

Culture ENTRETIEN. Roselyne Bachelot : « Nous serons prêts à rouvrir dans les meilleures conditions »

23:15  03 mars  2021
23:15  03 mars  2021 Source:   ouest-france.fr

Covid-19. Musées et monuments seront les premiers lieux culturels à rouvrir assure Roselyne Bachelot

  Covid-19. Musées et monuments seront les premiers lieux culturels à rouvrir assure Roselyne Bachelot Invitée ce lundi 8 février de BFM TV, la ministre de la Culture a affirmé se « préparer à une réouverture la plus rapide possible » des musées et monuments. Un peu d’air pour les musées et les monuments ? Invitée de BFM TV lundi 8 février, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a déclaré « se préparer à une réouverture la plus rapide possible » des musées et monuments, alors que l’ombre d’un troisième reconfinement plane sur la France, tout comme la menace des variants du covid-19.

Roselyne Bachelot. © Daniel Fouray, Ouest-France Roselyne Bachelot.

Expérimentations en concerts, Pass sanitaire, aides à l’équipement des grands festivals… Roselyne Bachelot prépare la réouverture des lieux de culture et la reprise des spectacles. Son ministère élabore des protocoles adaptés, en lien direct avec les professionnels du secteur.

Roselyne Bachelot a été quatre fois ministres : de l’Écologie et du Développement durable de 2002 à 2004 (gouvernements Raffarin I et II) ; de la Santé et des Sports de 2007 à 2010 (Fillon I et II) ; des Solidarités et de la Cohésion sociale de 2010 à 2012 (Fillon III) ; et de la Culture dans le gouvernement actuel, depuis juillet dernier.

Coronavirus : Roselyne Bachelot opposée au passeport vaccinal pour entrer dans les lieux culturels

  Coronavirus : Roselyne Bachelot opposée au passeport vaccinal pour entrer dans les lieux culturels La ministre de la Culture s’est exprimée ce mercredi sur France 2 au sujet du passeport vaccinal, de la réouveture des musées et des festivals d’été © Bertrand GUAY / AFP Roselyne Bachelot, en février 2021. CULTURE - La ministre de la Culture s’est exprimée ce mercredi sur France 2 au sujet du passeport vaccinal, de la réouveture des Et si l’on présentait la preuve que l'on a été vacciné contre le Covid-19 en même temps que son ticket de cinéma avant d’entrer dans une salle obscure ? Une perspective qui n’a rien d’une bonne idée aux yeux de Roselyne Bachelot.

Entrée en fonction en pleine crise sanitaire, elle qui avait eu à gérer la crise de la grippe H1N1 de 2009, il lui faut aujourd’hui accompagner le secteur de la culture, durement touché par les fermetures de salles et les restrictions liées aux risques de contagion. Elle en prépare la reprise, en lien étroit avec les professionnels de la culture.

La situation sanitaire évolue. Avez-vous dû revoir vos plans ?

Au début de l’année, avec la trajectoire que suivait l’épidémie grâce au couvre-feu, nous pouvions envisager un calendrier de réouverture des lieux culturels. L’apparition des variants, qui suivent des cinétiques étranges que même les meilleurs spécialistes ne parviennent pas à comprendre, bouscule tout cela.

Emmanuel Macron a évoqué la création d’un Pass sanitaire. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Olivier Véran vacciné en direct : ce drôle de surnom dont l’a affublé Roselyne Bachelot !

  Olivier Véran vacciné en direct : ce drôle de surnom dont l’a affublé Roselyne Bachelot ! Lors de son passage sur le plateau de C à vous ce vendredi 12 février, Roselyne Bachelot a révélé comment elle surnomme le ministre de la Santé Olivier Véran, depuis qu’il a tombé la chemise pour se faire vacciner devant les caméras. C’est une scène que personne n’a pu rater… En effet, lundi 8 février, Olivier Véran s’était fait vacciner en direct à la télévision contre le Covid-19. Il s’agit du premier membre du gouvernement à avoir accepté de se faire injecter une dose produite par le laboratoire AstraZeneca, pour montrer l’exemple aux Français.

Le Pass sanitaire est une idée intéressante, qu’il ne faut d’ailleurs pas confondre avec celle d’un passeport vaccinal. Demander un certificat de vaccination pour rentrer dans un cinéma, c’est une autre société ! Le Président de la République a été très clair sur ce point. Là, il s’agit de trouver des solutions pour minimiser les risques de contaminations. On pourrait imaginer un système de QR code pour faciliter le traçage par exemple, attester d’un test négatif, pourquoi pas d’une vaccination pour un voyage à l’étranger… Mais quel type de test faudra-t-il passer pour en bénéficier ? Combien de temps sera-t-il valable ? Il faut prendre le temps de répondre à ces questions avec les professionnels, les scientifiques, le comité national d’éthique.

« Il va falloir vivre avec des virus retors »

Ce Pass permettra d’accéder aux lieux de culture, qui pourront rouvrir ?

Ça ne suffira pas. Nous devons également réfléchir aux horaires d’ouverture des établissements, revoir leurs jauges, s’assurer du respect des gestes barrières, recourir par exemple à des QR code pour savoir qui est assis à côté de qui pour retracer d’éventuelles contaminations… Nous étudions cela en lien avec mes collègues et avec les responsables de tous les secteurs culturels pour être prêts à ouvrir avec le maximum de sécurité.

Covid-19 : concerts-tests, spectacles "en bulles"… Comment rouvrir les lieux de spectacle sans risque

  Covid-19 : concerts-tests, spectacles La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a annoncé lundi soir des concerts-tests en mars et avril, à Marseille et Paris, afin de trouver un modèle permettant la réouverture des lieux de spectacle malgré l'épidémie. Nos voisins européens expérimentent également. Après les musées, les salles de concert. Chacun leur tour, les secteurs culturels cherchent la parade pour contourner les dangers du Covid-19 et tentent de convaincre le pouvoir de les autoriser à tester différentes initiatives.

Pouvez-vous donner des dates de reprises d’activités ?

Donnez-nous de la visibilité ! Ce mot revient comme un mantra chez les opérateurs culturels, mais le rêve que la vie continue comme avant a volé en éclats. Nous savons qu’il va nous falloir vivre avec des virus retors. Nous cherchons donc à élaborer des protocoles afin d’éviter les contaminations dans ces lieux de culture et de convivialité. C’est ce que nous sommes en train de bâtir au sein du Gouvernement et en lien avec les opérateurs culturels.

Les concerts tests organisés à Marseille et Paris font partie de cette démarche ?

Ce ne sont pas des « concerts tests » – expression source de confusion – mais de véritables expérimentations scientifiques, conduites par des opérateurs culturels et scientifiques reconnus pour permettre de déterminer le risque d’infection en cas de participation à un concert dans une grande jauge ou lorsque le public est debout. Les masques protègent-ils tout le monde ? Quel rôle joue la ventilation, l’hygrométrie, la gestion des flux ? Je regarde avec un grand intérêt ces travaux portés par les professionnels eux-mêmes.

Mort de Tonton David : son fils réagit au silence très critiqué de Roselyne Bachelot

  Mort de Tonton David : son fils réagit au silence très critiqué de Roselyne Bachelot Dix jours après la mort de son père, le chanteur Tonton David, Samuel s'est exprimé dans les colonnes de Public. Il a notamment réagi au silence de Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture, qui n'a rendu aucun hommage à la star décédée. L'émotion a gagné le coeur des Français. Le 16 février dernier, c'est avec une peine immense qu'ils ont appris la mort du chanteur Tonton David, figure du reggae en France. Selon les informations du Républicain Lorrain, il aurait été victime d'un AVC à la descente d'un train en gare de Metz, alors qu'il revenait de Paris pour des raisons professionnelles.

Et vous prendrez des décisions dans la foulée ?

Ces expérimentations vont nous aider à définir les protocoles pour les grands spectacles à plus fort risque pour lesquels nous ne disposons pas de protocoles validés, contrairement aux salles de cinéma ou de théâtre qui ont déjà rouvert plusieurs mois et avec lesquelles nous travaillons étroitement. Le moment où il sera possible d’autoriser à nouveau ce type de manifestations sera lié à l’évolution de l’épidémie. Mais nous serons alors prêts à ouvrir dans les meilleures conditions.

« Beaucoup de festivals pourront se tenir cet été »

Peut-on imaginer que les festivals d’été accueillent plus de spectateurs que prévu ?

Nous avons souhaité leur donner de la visibilité avec des jauges assises de 5 000 personnes maximum, ce qui permettra à beaucoup de ces festivals de se tenir. Certains ont fait le choix de l’adaptation, comme Les Vieilles Charrues qui ont construit un modèle alternatif. Nous les aiderons à s’adapter, à s’équiper en conséquence, à acheter des gradins ou des portiques. Mais si la situation s’améliorait nettement, nous pourrions augmenter les jauges, voire adopter des modèles mixtes assis-debout ou debout.

Des secteurs vous inquiètent ?

La tragédie que vit notre pays est globale. Curieusement, je ne pense pas que le secteur le plus menacé soit, à terme, celui de la culture parce qu’il est d’une grande vitalité et structurellement très soutenu, par l’État mais aussi les collectivités locales. Et la force de la création artistique est là. Elle est puissante.

Roselyne Bachelot évoque les obsèques de Patrick Dupond : "Un moment d'émotion formidable" (VIDEO)

  Roselyne Bachelot évoque les obsèques de Patrick Dupond : Invitée sur le plateau de l'émission C à Vous, Roselyne Bachelot a expliqué avoir assisté aux obsèques du danseur Patrick Dupond, qui se sont déroulées ce jeudi 11 mars. La ministre de la culture a évoqué un événement plein d'émotion et de ferveur de la part des Français. Ce soir dans C à Vous, l'émission de France 5 présentée par Anne-Elisabeth Lemoine, Roselyne Bachelot était la première invitée sur le plateau de programme diffusé en direct.

Les librairies ont enfin été reconnues comme des commerces essentiels…

Les librairies ont toujours été des « commerces essentiels », le terme ne traduit pas l’attachement que l’on porte à ces commerces, c’est une définition purement administrative ! Le secteur du livre a bien résisté à la crise et nous avons une ligne de 53 millions dans le plan de relance qui permettra notamment leur modernisation. Cette année verra aussi le 40e anniversaire du prix unique du livre, l’occasion de rappeler que le prix du livre est partout pareil. Donc, quand on peut, achetons-les dans des librairies, ça n’est pas plus cher…

« Nous protégerons les artistes et les techniciens »

Quelles sont les initiatives qui vous ont le plus étonnée ?

J’ai entendu certains dire que le monde de la culture était à l’arrêt, mais non ! Il y a un foisonnement. La dernière chose qui m’a bluffée, c’est qu’avec Delphine Ernotte et France Télévisions nous soyons parvenus à monter la chaîne Culture Box en quinze jours, avec de bonnes audiences. Pour cela, on a desserré les écrous administratifs qui empêchent parfois d’avancer.

Pourquoi ne pas avoir prolongé l’année blanche pour les intermittents ?

Parce que la situation n’est pas la même qu’au moment où elle a été décrétée. Nous avons besoin de regarder précisément la situation : la pandémie n’a pas été un frein au travail de tous les intermittents ! Je me suis battue pour que les tournages, résidences, répétitions et captations aient pu se poursuivre depuis le deuxième confinement, cela a changé la donne pour un grand nombre de professionnels. C’est parce que la situation des intermittents est diverse que nous avons décidé, avec ma collègue Élisabeth Borne, de confier une mission à un expert indépendant qui rendra ses conclusions fin mars et nous permettra de prendre les décisions justes et efficaces. Mais j’en ai pris l’engagement : nous protégerons les artistes et les techniciens et en aucun cas sur un mode dégradé.

Comment s’est passée votre intégration au sein du gouvernement Castex ?

J’y ai facilement trouvé ma place. Je suis la doyenne du conseil des ministres, un poste que Jean-Yves Le Drian est ravi de ne plus occuper. Il y a beaucoup de respect et d’affection entre nous tous. Je ne vois pas un collègue avec lequel je n’aurais pas de rapport de confiance.

Donnez-vous des conseils à Olivier Véran sur la crise sanitaire ?

Nous parlons sans arrêt de la pandémie, mais je ne suis absolument pas en position de lui donner des conseils sur le sujet. J’ai dit, et je le redis ici, que s’il y avait une leçon à tirer de la grippe H1N1, c’est que justement, on ne peut pas en tirer de leçons. Je me garderais bien de faire la comparaison entre une crise épidémique grippale à myxovirus avec la tragédie mondiale cataclysmique que représente une pandémie à coronavirus avec variants. Je regarde d’abord Olivier Véran avec une extraordinaire sympathie et beaucoup de solidarité devant la tâche qu’il a à accomplir.

On est en direct : Soan pousse un gros coup de gueule contre Roselyne Bachelot et perturbe la chronique de Constance (VIDEO) .
Sur le plateau d'On est en direct sur France 2 ce samedi 13 mars, le chanteur Soan a fustigé la façon dont Roselyne Bachelot s'occupe du milieu de la Culture en ces temps de crise sanitaire avant de gâcher la chronique de Constance. Comme bien d'autres artistes, Soan ne tolère plus la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement. La condition des intermittents du spectacle et l'incertitude dans laquelle ils se trouvent en ces temps d’épidémie l’exaspèrent.

usr: 1
C'est intéressant!