•   
  •   

Culture Jean-Luc Mélenchon compare les frappes en Syrie à l’attaque de Pearl Harbor (Vidéo)

15:15  17 avril  2018
15:15  17 avril  2018 Source:   non-stop-zapping.com

Syrie: un aéroport militaire frappé après une attaque chimique présumée

  Syrie: un aéroport militaire frappé après une attaque chimique présumée Des missiles ont frappé un aéroport militaire syrien ce lundi 9 avril matin faisant plusieurs morts, a rapporté l’agence officielle syrienne Sana, qui a affirmé qu’une « attaque américaine est soupçonnée », avant de retirer toute référence à Washington. Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier Le Pentagone n’a pas tardé à démentir les informations de Sana, indiquant que les États-Unis « ne mènent pas de frappe aérienne en Syrie » en ce moment. Ce n’est d’ailleurs que ce lundi 9 avril que Donald Trump réunit son état-major militaire.

Jean - Luc Mélenchon avait déjà annoncé la couleur ce samedi en stigmatisant les frappes menées en Syrie par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France. " Les frappes contre la Syrie se font sans preuve, sans mandat de l'ONU et contre elle, sans accord européen et sans vote du Parlement

Lors d’un débat à l ’Assemblée Nationale concernant l’intervention militaire de la France en Syrie , Jean - Luc Mélenchon a comparé les frappes françaises à l ’ attaque de Pearl Harbor . Non Stop Zapping vous en dit plus.

Jean-Luc Mélenchon compare les frappes en Syrie à l’attaque de Pearl Harbor (Vidéo) © dr Jean-Luc Mélenchon compare les frappes en Syrie à l’attaque de Pearl Harbor (Vidéo)

Ce samedi 14 avril à l’aube, l’armée française a envoyé des frappes sur la Syrie en représailles -selon le gouvernement- à une attaque chimique présumée du régime syrien à Douma, le 7 avril dernier. Une intervention lancée sans l’accord de l’ONU, et qui suscite de vifs débats à l’Assemblée Nationale. Ce lundi, Jean-Luc Mélenchon, président de la France Insoumise, a en effet déploré l’intervention militaire de la France dans "le pire nid de frelons de la planète". Plus encore, il n’a pas hésité à comparer l’action de l’Hexagone à l’attaque de Pearl Harbour, en 1941. "Devons-nous considérer que bombarder trois usines ce n'est pas une déclaration de guerre et que, par conséquent, à Pearl Harbor, ce n'est pas la guerre qui a commencé ?" a-t-il en effet lancé. Des déclarations qui lui ont valu une huée de la part des députés présents.

Violent échange entre Gilbert Collard et Jean-Luc Mélenchon à l'Assemblée nationale (vidéo) .
Dans la nuit du samedi 21 avril, le ton est monté à l’Assemblée nationale entre Gilbert Collard et Jean-Luc Mélenchon après une série d'insultes. Séquence et explications à retrouver sur Non Stop Zapping.Samedi 21 avril à l’Assemblée nationale, Gilbert Collard a pris la parole face à un hémicycle déjà bien agité. Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur, avait précédemment condamné les "gesticulations" des milices nationalistes, plaidant au passage pour un maintien de l’ordre républicain. Une déclaration à laquelle Jean-Luc Mélenchon avait répondu "C'est précisément parce que ce sont des pitres un peu dérangés qu'ils sont dangereux (...) ce sont les amis de Gilbert Collard".

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!