•   
  •   

Finance En conflit avec Amazon, Google bloque l'accès à YouTube depuis Echo et Fire TV

20:20  07 décembre  2017
20:20  07 décembre  2017 Source:   lefigaro.fr

Syrie: Poutine, Erdogan et Rohani d'accord pour réunir régime et opposition à Sotchi

  Syrie: Poutine, Erdogan et Rohani d'accord pour réunir régime et opposition à Sotchi Selon le chef d'Etat russe, ce congrès servirait de « stimulant » pour le règlement du conflit dans le cadre du processus organisé à Genève sous l’égide de l’ONU ... © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP Le président russe Vladimir Poutine Les présidents russe, turc et iranien se sont dits d’accord ce mercredi, à l’issue d’un sommet consacré au règlement de la crise syrienne, pour la tenue prochaine d’un « congrès » réunissant en Russie régime et opposition, selon Vladimir Poutine.

Google empêche l ' accès à YouTube à partir de l' Echo Show, l'assistant personnel d' Amazon , et de sa Fire TV . Une nouvelle escalade dans la guerre que se livrent les deux géants du web sur ce créneau.

Google Home et Google Home mini le Test : Questions, Yeelight, lecture MP3, vidéo sur TV en français - Продолжительность: 14:06 BXNXG 52 059 просмотров. Amazon Echo Review (best Echo demo on youtube ) - Продолжительность: 11:51 techfreshness 919 139 просмотров.

figarofr: L'Amazon Echo Show ne pourra plus accéder à YouTube. © HO/AFP L'Amazon Echo Show ne pourra plus accéder à YouTube.

Google empêche l'accès à YouTube à partir de l'Echo Show, l'assistant personnel d'Amazon, et de sa Fire TV. Une nouvelle escalade dans la guerre que se livrent les deux géants du web sur ce créneau.

Le bras de fer entre Google et Amazon se durcit. Google a indiqué qu'il retirait son service de vidéo YouTube des appareils Echo et Fire TV du géant du commerce en ligne, rapporte le Wall Street Journal. L'annonce, qui prendra effet dès le 1er janvier 2018, fait suite à plusieurs heurts entre les deux géants américains.

En septembre, Google a une première fois suspendu l'accès à YouTube sur les Echo Show, ces assistants personnels d'Amazon dotés d'un écran tactile. L'entreprise de Mountain View avait alors invoqué une «violation des conditions d'utilisation» de sa plate-forme, les appareils d'Amazon n'autorisant pas la lecture automatique de vidéos ou l'abonnement à des chaînes. La réponse d'Amazon est survenue quelques jours plus tard. Plusieurs produits de Nest, une filiale de Google, ont été retirés de son site de e-commerce. Parmi eux, le thermostat Nest E, la Cam IQ, ainsi qu'un système d'alarme domestique. YouTube est par la suite réapparu sur Echo Show fin novembre, dans une version au rabais. Les utilisateurs étaient dirigés vers une simple page Web.

YouTube est-il incapable de modérer ses contenus ?

  YouTube est-il incapable de modérer ses contenus ? Huit mois après un premier boycott, la plateforme vidéo de Google fait face à une nouvelle gronde des annonceurs. En cause : la prolifération de commentaires pédophiles. Des marques comme Lidl, Adidas et Mars ont décidé de retirer temporairement leurs publicités de YouTube. Nouvelle polémique pour YouTube. La plateforme vidéo de Google est pointée du doigt pour la prolifération de commentaires pédophiles, ce qui a poussé certains annonceurs -Lidl, Mars, Adidas ou encore la Deutsche Bank - à retirer temporairement leurs publicités.

Les membres Amazon Prime ont également accès à la livraison gratuite en 1 jour ouvré sur plus de 2 millions d'articles mais aussi à la livraison gratuite en 2 jours ouvrés sur 3 millions d'articles supplémentaires et à des films et séries sur Prime Video et à Prime Music.

Voici un petit comparatif entre l' Amazon Echo et le Google Home. Déroulez la petite fenêtre pour la suite Pour ne rien rater, n'hésitez-pas à vous

Une concurrence frontale

Pour justifier sa toute dernière décision, Google invoque un «manque de réciprocité», selon son communiqué. «Nous avons essayé de parvenir à un accord avec Amazon pour permettre aux consommateurs d'accéder aux produits et services de chacun. Mais Amazon ne propose pas de produits Google, tels que le Chromecast ou Google Home [...] et a arrêté de vendre certains des produits de Nest le mois dernier. Compte tenu de ce manque de réciprocité, nous ne soutenons désormais plus la présence de YouTube sur l'Echo Show et Fire TV», fait valoir un porte-parole de l'entreprise. Google précise néanmoins sa volonté de «parvenir à un accord» avec Amazon.

Si Google et Amazon ont débuté sur des terrains bien différents, leurs ambitions se recoupent désormais largement. Tous deux conscients du potentiel représenté par les enceintes intelligentes, les deux groupes ont placé leurs pions en lançant une série d'assistants personnels, disposant de leur propre espace clos et d'applications choisies au préalable.

En la matière, Amazon fait figure de champion du secteur garde une longueur d'avance. L'entreprise dispose d'environ 70% du marché des assistants personnels vocaux avec Echo. En retirant YouTube des appareils Amazon, Google prive néanmoins son rival d'une source incontournable de vidéos sur le Web. Une telle décision pourrait bénéficier à ses propres enceintes.

Gnews n’affichera plus les sites qui cachent leur origine .
La lutte contre les Fake News continue chez les géants du net. Google a annoncé un nouveau changement dans ses règles pour son service Google News qui répertorie les articles des sites Internet : ils ne pourront plus cacher leur origine ou leurs intentions. Une nouveauté qui pourrait bien avoir un impact majeur sur les campagnes d'influence à l'avenir. Les Fake News sont devenues l'ennemi numéro 1 des géants du net, en particulier Google, Facebook et les réseaux sociaux, depuis qu'elles ont été accusées d'avoir influencé l'élection présidentielle américaine de 2016. Obligation de transparence pour les sites sur Google News Tous les sites référencés par Google ne sont pas sur Google News, loin de là : pour être accepté sur le service de Google qui répertorie les actualités dans le monde il faut répondre à toute une série de critères bien précis, autant sur le contenu que sur la forme ou encore sur la construction du site Internet lui-même. Désormais un nouveau paramètre va entrer en jeu. Google cible directement les sites responsables des fausses informations en interdisant l'accès à Google News aux sites qui cachent leur origine. Par exemple un site russe qui parlerait des Etats-Unis sans afficher explicitement son pays d'origine ne pourra plus être répertorié dans Google News. De quoi faire la différence entre les sites créés pour répandre des fausses informations et les sites des journaux en ligne.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!