•   
  •   

Finance Défiscalisation : attention à ne pas se laisser aveugler par la réduction d’impôt !

14:05  04 février  2018
14:05  04 février  2018 Source:   capital.fr

Quelles performances espérer avec des FIP et des FCPI ?

  Quelles performances espérer avec des FIP et des FCPI ? Selon les chiffres du Conseil des prélèvements obligatoires, ces produits investis dans des PME innovantes ou de proximité restent peu rémunérateurs en dehors de leur avantage fiscal. L’investissement dans les PME est d’actualité. Le gouvernement a en effet justifié sa récente réforme fiscale par sa volonté d’inciter les épargnants à soutenir ces entreprises. Mais le pari est-il intéressant sur le plan financier ?Le rapport que vient de publier le Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) donne quelques indications à ce sujet. Il s’est penché sur les performances des FIP et FCPI.

Parmi les produits de défiscalisation populaires, figurent notamment les FIP et FCPI, ces fonds misant sur des PME, ainsi que les Sofica, qui financent le cinéma. Mais au terme de l’investissement, ces placements ne sont pas aussi attrayants qu’il n’y paraît

Pour ne pas vous laisser aveugler par la carotte fiscale, voici Attention , il n'est pas fait pour tout le monde. les dispositifs de défiscalisation liés à l'immobilier, la location meublée non professionnelle permet de bénéficier d'une réduction d ' impôt à l'achat et de se décharger des soucis de gestion.

Défiscalisation : attention à ne pas se laisser aveugler par la réduction d’impôt !t © Creativ Studio Heinemann Défiscalisation : attention à ne pas se laisser aveugler par la réduction d’impôt !t

Vous cherchez une solution miracle pour réduire vos impôts ? Parmi les produits de défiscalisation populaires, figurent notamment les FIP et FCPI, ces fonds misant sur des PME, ainsi que les Sofica, qui financent le cinéma. Mais au terme de l’investissement, ces placements ne sont pas aussi attrayants qu’il n’y paraît, comme le démontre une étude repérée par Cbanque, figurant dans le récent rapport du Conseil des prélèvements obligatoires sur la fiscalité du capital.

Concrètement, les auteurs ont recensé les rendements moyens de 113 FCPI et de 38 FIP clôturés entre 2010 et 2016, ainsi que les taux de remboursement de 44 SOFICA ouvertes entre 2002 et 2009, en supposant une durée d’investissement de six ans. Bilan des courses : les FIP affichent, après prise en compte de l’inflation, un rendement annuel moyen de 0,9%, tandis que les FCPI ont perdu 2,5% par an et les Sofica 7%, en moyenne. En clair, les actifs sur lesquels ils étaient investis n’étaient guère performants...

Réforme de l'impôt sur les sociétés : le gouvernement pourrait supprimer des niches fiscales destinées aux entreprises

  Réforme de l'impôt sur les sociétés : le gouvernement pourrait supprimer des niches fiscales destinées aux entreprises Parmi les niches visées par Bercy dans le cadre de cette harmonisation avec le droit européen, le régime d'intégration fiscale sera notamment remis en cause. © Fournis par Francetv info Le gouvernement va lancer une réforme de l'impôt sur les sociétés. Selon Le Figarodans son édition du mercredi 31 janvier, l'exécutif envisage de remettre en cause trois dérogations fiscales accordées aux entreprises, dans le cadre d'une concertation autour de la réforme de l'impôt sur les sociétés (IS) dans les prochaines semaines.

Défiscalisation : attention à ne pas se laisser aveugler par la réduction d ’ impôt ! Nouvelle terrasse, aménagement des combles Si vous décidez d'améliorer votre logement, vous disposez de 15 jours après la fin des travaux pour en i

Défiscalisation : attention à ne pas se laisser aveugler par la réduction d ’ impôt ! Les principales mesures des lois de finances pour 2018 Prélèvement Forfaitaire Unique, Impôt sur la Fortune Immobilière

Certes, l’avantage fiscal accordé à l’entrée permet de compenser la perte. Mais le rendement de l’investissement, après impôt, n’a, au final, rien de folichon. Celui des Sofica plafonne ainsi à 0,3% par an. Quant aux FIP et FCPI, ils affichent des rendements corrects pour les personnes assujetties à l’ISF (l’avantage fiscal étant alors supérieur), de 2,9% et 1,4% par an respectivement. Mais les performances sont bien moins reluisantes pour le reste des contribuables : +0,8% par an pour les FIP et même -0,6% pour les FCPI…

“FIP et FCPI n’ont de sens qu’en tant que produits de défiscalisation, pour les contribuables soumis à l’ISF uniquement”, concluent les auteurs. Le hic, c’est que la suppression de l’ISF, et son remplacement par l’Impôt sur la fortune immobilière, a aussi entraîné la disparition de cette niche fiscale pour les gros patrimoines...

Édouard Philippe promet «la désocialisation» des heures supplémentaires et massacre le français .
Dans son désir de se démarquer de la défiscalisation des « heures sup» mise en œuvre par Sarkozy en 2007 et supprimée par Hollande en 2012, le gouvernement est conduit à détourner les mots de leur sens. © LUDOVIC MARIN/AFP Edouard Philippe Il semblerait que la paternité de ce néologisme appartienne à Benjamin Griveaux.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!