•   
  •   

Finance EDF condamné pour sa mauvaise gestion de déchets dans la centrale nucléaire de Cruas

17:35  10 février  2018
17:35  10 février  2018 Source:   challenges.fr

Une part du nucléaire à 50% pour EDF en 2035 ?

  Une part du nucléaire à 50% pour EDF en 2035 ? Le groupe fourbit ses armes en vue du prochain PPE ...EDF abat peu à peu ses cartes dans le dossier nucléaire, en amont de la "programmation pluriannuelle de l'énergie", ou PPE, qui sera déterminée cette année pour les périodes 2019-2023 et 2024-2028. Le ministre de la transition écologique, Nicolas Hulot, avait déjà acté un report de l'échéance de réduction de la part du nucléaire de 75 à 50% dans le mix énergétique français, prévue jusque-là pour 2025.

Ce dernier avait alors initié une action en justice. Trois ans plus tard, EDF et le directeur de la centrale nucléaire ardéchoise ont été condamnés vendredi 9 février par le tribunal de police de Privas pour sa mauvaise gestion des déchets nucléaires .

Trois ans plus tard, EDF et le directeur de la centrale nucléaire ardéchoise ont été condamnés vendredi 9 février par le tribunal de police de Privas pour sa mauvaise gestion des déchets nucléaires . EDF et le directeur de la centrale nucléaire de Cruas -Meysse (Ardèche) ont été

Nucléaire: EDF condamné pour sa mauvaise gestion de déchets © Fournis par www.challenges.fr Nucléaire: EDF condamné pour sa mauvaise gestion de déchets

EDF et le directeur de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse ont été condamnés vendredi à des amendes de plusieurs milliers d'euros pour des soucis de gestions de déchets nucléaires.

EDF et le directeur de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche) ont été condamnés vendredi 9 février par le tribunal de police de Privas à des amendes de plusieurs milliers d'euros pour des problèmes de gestion des déchets nucléaires. Le groupe énergétique français a ainsi été condamné à six amendes de 1.000 euros et le directeur du site à six amendes de 500 euros avec sursis.

Engie-Electrabel repousse le redémarrage de Doel 3

  Engie-Electrabel repousse le redémarrage de Doel 3 Le réacteur ne produira pas avant l'étéLe réacteur nucléaire Doel 3, appartenant en Belgique à Engie, ne redémarrera que le 1er août prochain, a annoncé l'énergéticien, qui espérait jusque-là le remettre en exploitation en avril. C'est un rebondissement de plus pour l'installation, arrêtée en septembre pour une maintenance programmée et qui aurait déjà dû repartir en novembre. Entretemps, le gendarme belge du nucléaire avait constaté des dégradations sur le béton du bunker et exigé des réparations avant d'autoriser le redémarrage. Il en avait profité pour sermonner Electrabel pour le défaut d'entretien de l'équipement.

La centrale nucléaire de Cruas -Meysse est une centrale nucléaire inaugurée en 1984-1985 sur les communes de Cruas et de Meysse en Ardèche au bord du Rhône entre Valence (40 km en amont) et Montélimar (15 km en aval). La centrale est située à 35 km au nord du site nucléaire du Tricastin.

L’inventaire publié par l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs montre que, dans tous les scénarios sur l’avenir du nucléaire , de Nucléaire : EDF confirme que l’EPR aura du retard 21. Jugés pour une intrusion dans la centrale nucléaire de Cruas -Meysse (Ardèche) en 2017, 22

Le réseau Sortir du Nucléaire, initiateur de l'action en justice, reprochait à EDF et son directeur d'avoir manqué à plusieurs obligations de gestion des déchets, citant notamment la détection, le 6 novembre 2015, de déchets nucléaires dans une benne de déchets conventionnels qui s'apprêtait à quitter le site.

L'association a précisé dans un communiqué qu'avait été trouvé dans une benne "un sac rempli de combinaisons papier et de surbottes qui avaient été portées par des personnes travaillant en zone nucléaire, alors que ces déchets contaminés doivent absolument être séparés des déchets conventionnels pour éviter toute contamination".

Défaillances

Si "cet événement n'a pas eu de conséquence sur les installations, sur l'environnement ou sur les travailleurs", "différentes barrières techniques et organisationnelles (...) ont été défaillantes", relevait l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) dans un rapport daté du 1er décembre 2015.

Le réseau Sortir du Nucléaire a dit espérer que cette condamnation "attirera l'attention sur les dysfonctionnements récurrents qui règnent à la centrale de Cruas", citant "une série d'événements concernant la maîtrise de la réaction nucléaire", ou encore un "risque important" concernant les "capacités de refroidissement du réacteur en cas d'accident".


Bure : pour Nicolas Hulot "rien n’est définitif" .
Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a été interpellé à l’Assemblée nationale sur le projet d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure. S’il n’a pas condamné l’intervention des forces de l’ordre face aux opposants, il a rappelé que rien n’était encore définitif dans ce dossier. © Sipa Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a été interpellé à l’Assemblée nationale sur le projet d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!