•   
  •   

Finance Service national universel : "Une belle idée, à condition d'en avoir les moyens"

21:31  13 février  2018
21:31  13 février  2018 Source:   francetvinfo.fr

Berlin devrait nationaliser provisoirement Toll Collect

  Berlin devrait nationaliser provisoirement Toll Collect Vinci possède 10% de la société ...L'Allemagne pourrait provisoirement nationaliser Toll Collect, l'entité qui opère le système national de taxation des poids lourds sur les autoroutes. Le ministère des transports a confirmé une information du 'Handelsblatt'. Toll Collect a pour actionnaires Daimler (45%), Deutsche Telekom (45%) et Vinci (10%, via Cofiroute). La prise de contrôle devrait avoir lieu en septembre, en amont de l'appel d'offres destiné à trouvé un nouveau concessionnaire.

Joëlle Garriaud-Maylam, sénatrice LR des Français de l'étranger, a expliqué, lundi sur franceinfo, que l'instauration d'un service national universel promis par Emmanuel Macron durant la campagne serait "irresponsable" à cause de l'endettement de la France.
  Service national universel : © Fournis par Francetv info

À quoi va ressembler le service national universel promis par Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle et appelé à être expérimenté en 2019 ? Pour la sénatrice Les Républicains (LR) des Français de l'étranger, Joëlle Garriaud-Maylam, lundi 12 février sur franceinfo, rétablir le service national serait "irresponsable" à la vue de "l'endettement considérable" de la France, a expliqué celle qui est secrétaire de la commission des Affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat.

Service national universel : un rapport émet "d'importantes réserves"

  Service national universel : un rapport émet Un rapport dévoilé par Les Echos pointe les "contraintes", la "complexité" et le "coût" du service national universel défendu par Emmanuel Macron pendant sa campagne. © Reuters Un rapport dévoilé par Les Echos pointe les "contraintes", la "complexité" et le "coût" du service national universel défendu par Emmanu Le service national universel promis par Emmanuel Macron pendant sa campagne va-t-il voir le jour? Le Président y tient mais les doutes sont nombreux sur ce sujet.

Pour le gouvernement, la question se pose sur le caractère obligatoire. Dimanche, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a affirmé que le dispositif serait "bien sûr" obligatoire, à rebours des déclarations de la ministre des Armées Florence Parly, qui avait estimé vendredi qu'il s'agirait d'"un service qui n'aura probablement pas un caractère obligatoire". Enfin, début janvier, franceinfo avait dévoilé que le service militaire obligatoire et universel d’un mois pourrait se transformer en "parcours citoyen".

franceinfo : Rétablir un service national pour 600 000 jeunes par an, d'une durée d'un mois, comme l'avait promis Emmanuel Macron, en avons-nous les moyens aujourd'hui ?

Joëlle Garriaud-Maylam : C'est évidemment une raison essentielle. Ce service militaire universel est une belle idée, mais à condition d'en avoir les moyens. Aujourd'hui, c'est complètement utopique, chimérique et cela irait à contre-courant de nos propres intérêts et de ceux de l'armée. Nous avons une défense qui est à bout de souffle. Nous avons des gens extraordinaires dans nos armées, mais qui sont déjà surexposés, épuisés. On ne peut pas leur donner de charges supplémentaires.

Quand les enfants de Mandela dilapident l’héritage

  Quand les enfants de Mandela dilapident l’héritage La réunion du comité national exécutif du Congrès National Africain, l’ANC, qui devait se tenir ce mercredi pour décider du sort du président Jacob Zuma, a été reportée à plus tard. Le parti n'a jamais été plongé dans une crise aussi profonde. Au micro d'Europe1, la chronique du rédacteur-en-chef international du JDD, François Clemenceau © WILLIAM WEST / AFP Mandela Ce n’est pas la première fois que Nelson Mandela, le père de la Nation Arc-en-ciel fait entendre, de là où il est, sa colère contre ses héritiers.

Est-ce que cette décision serait trop lourde à porter pour l'armée française ?

Ce serait très lourd et surtout il y a d'autres moyens de faire cela. Alors oui, nous avons besoin de cohésion sociale, de brassage, nous avons besoin d'instaurer un certain esprit de défense chez nos jeunes, mais déjà, prenons ce qui existe. Il y a ces journées de défense et citoyenneté (JDC). Renforçons-les, rendons-leur un vrai contenu, pratiquons cet enseignement de défense au sein des collèges et des lycées.

Il y a 20 ans, vous étiez contre la suspension du service militaire et aujourd'hui vous dites que le rétablir serait irresponsable. N'est-ce pas un peu paradoxal ?

Il y a 20 ans, je faisais partie de ceux qui protestaient du fait de ce rôle social que jouait la défense. Or, aujourd'hui, quelle est la situation ? Nous avons un endettement considérable, nous avons 70 milliards de déficit public. C'est quand même de notre responsabilité première que d'essayer de réduire ce déficit public pour les jeunes générations.

Fraude fiscale : un nouveau service d'enquête à Bercy ? .
Selon «les Echos», «30 à 50 agents fiscaux » avec des pouvoirs de police et dirigés par un magistrat devrait traquer la fraude fiscale depuis le ministère des Finances d'ici dix-huit mois. Et un de plus ! Selon les Echos, un nouveau service d’enquêtes chargé de traquer la fraude fiscale doit s’installer à Bercy. D’ici «dix-huit mois», précise le quotidien économique, une équipe de «30 à 50 agents fiscaux», traitera, depuis le ministère des Finances, une partie des dossiers aujourd’hui sur les bureaux de la Brigade nationale de répression de la délinquance fiscale (BNRDF) qui dépend, elle, du ministère de l’Intérieur. Pourquoi un nouveauEt un de plus ! Selon les Echos, un nouveau service d’enquêtes chargé de traquer la fraude fiscale doit s’installer à Bercy.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!