•   
  •   

Finance Une grosse charge fiscale grève les bénéfices trimestriels du Crédit Agricole

09:00  14 février  2018
09:00  14 février  2018 Source:   logc279.xiti.com

Dix syndicats d'Air France, dont ceux des pilotes, appellent à la grève le 22 février

  Dix syndicats d'Air France, dont ceux des pilotes, appellent à la grève le 22 février Ils réclament une augmentation générale de 6% en 2018. Dix syndicats d'Air France, dont ceux représentant les pilotes, appellent à une journée de grève le jeudi 22 février pour réclamer une augmentation générale de 6% en 2018, "au titre de l'inflation perdue" depuis six ans, selon un tract consulté vendredi par l'AFP.Trois syndicats de pilotes (SNPL, Spaf et Alter), deux d'hôtesses et stewards (SNPNC et Unsa-PNC), ainsi que cinq organisations au sol (CGT, FO, SUD, CFTC et SNGAF) s'opposent à l'accord minoritaire prévoyant 1% d'augmentation générale en deux temps pour 2018.

Finance Crédit Agricole dope ses bénéfices trimestriels - francais-express.com. 2° La critique des forfaits. a) Avantages : un instrument de paix fiscale . B) Le crédit d'impôt pour charge de famille.

Index » La gestion d'entreprise » Droit fiscal » Les bénéfices » Bénéfices agricoles : les régimes d’imposition. Bénéfices agricoles : les régimes d’imposition. Publié dans la thématique : Les bénéfices - Date de dernière mise à jour du contenu : 27 janvier 2018.

Hors exceptionnels, le bénéfice net est en ligne avec les attentes...

Ce matin, le Crédit Agricole est la dernière banque française du CAC40 à publier ses comptes 2017, après BNP Paribas, Société Générale et Natixis. Les chiffres publiés sont éloignés des attentes, la faute à une charge fiscale exceptionnellement élevée. L'établissement a en revanche dégagé un bénéfice sous-jacent proche des attentes. Il faudra attendre l'expertise des analystes financiers pour déterminer la qualité des résultats. En parallèle, le conseil d'administration a précisé les modalités de désintéressement des bénéficiaires du dividende majoré.

Twitter : énorme rebond à Wall Street !

  Twitter : énorme rebond à Wall Street ! Résultats trimestriels

Hors exceptionnels, le bénéfice net est en ligne avec les attentes Ce matin, le Crédit Agricole est la dernière banque française du CAC40 à publier ses comptes 2017, après BNP Paribas, Société Générale et Natixis. Les chiffres publiés sont éloignés des attentes, la faute à une charge fiscale

Une grosse charge fiscale grève les bénéfices trimestriels du Crédit Agricole : Cisco va rapatrier 67 milliards de dollars ! 09:00 14 février 2018 Source: Boursier.

Le Crédit Agricole SA (l'entité cotée du groupe) a réalisé un produit net bancaire légèrement supérieur à 4,65 milliards d'euros du quatrième trimestre 2017, en progression de 1,6% en glissement annuel, pour un résultat brut d'exploitation de 1,384 MdE et un bénéfice net de 387 ME part du groupe. Des performances inférieures au consensus réalisé par la société, qui faisait ressortir une attente de PNB à 4,705 MdsE, pour un RBE de 1,657 MdE et un bénéfice net de 861 ME. Au niveau du résultats net, la banque explique avoir subi une lourde charge fiscale, représentant -384 ME à cause du changement de règles comptables en France et aux Etats-Unis. L'établissement paie notamment dans l'hexagone la compensation de la suppression de la taxe sur les dividendes jugée inconstitutionnelle, qui entraîne un taux d'IS de 44,43% sur le trimestre, soit 10 points de plus que la normale. Les "éléments spécifiques" coûtent -490 ME au bénéfice net, qui aurait atteint environ 878 ME sans eux. Sur la totalité de 2017, le bénéfice net part du groupe atteint 3,65 MdsE.

Agenda : 10 valeurs du CAC40 la semaine prochaine

  Agenda : 10 valeurs du CAC40 la semaine prochaine Le calendrier des publications d'entreprises est étoffé à Paris la semaine prochaine ...La semaine boursière du lundi 12 au vendredi 16 février est la plus intense en matière de résultat de grandes entreprises à la Bourse de Paris. Dès lundi, Michelin, Ubisoft, Icade, Société Foncière Lyonnaise et Coface sont programmées. Mardi 13, Kering, Natixis, X-Fab et Haulotte les imiteront.

En contrepartie, vous ne pouvez déduire aucune charge , ni constater de déficit foncier Sous réserve d’acceptation de votre dossier de prêt immobilier par votre Caisse régionale de Crédit Agricole , prêteur.

Crédit Agricole : la surtaxe a pénalisé les bénéfices l'an dernie Crédit Agricole veut relancer sa banque en ligne BforBank. Macron charge Benalla, mis en examen pour violences.

La banque proposera à l'assemblée générale un dividende de 0,63 euro, après décision de neutraliser l'impact de la surcharge fiscale, qui aurait pesé à hauteur de 0,05 euro. Le ratio CET1 non phasé ressort à 11,7% au 31 décembre, en baisse par rapport à 2016 (12,1%), notamment à cause des acquisitions. Le retour sur fonds propres tangible sous-jacent (ROTE) atteint 11,1%, juste au-dessus de l'objectif de 11% fixé par le Plan à moyen terme pour 2019.

Les bénéficiaires du dividende majoré indemnisés

Par ailleurs, le Crédit Agricole SA confirme la suppression du dividende majoré. En guise de mesure compensatoire, il sera proposé aux bénéficiaires une indemnité égale à une action ordinaire nouvelle pour 26 actions nominatives ouvrant droit au versement d'un dividende majoré au titre de l'exercice 2017. La valeur de l'indemnité ressort à 0,56 euro par action sur la base de la moyenne récente des cours. Le montant de l'indemnité a été déterminé sur la base d'une expertise indépendante réalisée par le cabinet Ledouble, qui a fixé une fourchette 0,45 à 0,63 euro. C'est le conseil d'administration qui a fixé son niveau précis.

  Une grosse charge fiscale grève les bénéfices trimestriels du Crédit Agricole © Reuters

Bill Gates pense qu'il devrait payer davantage d'impôts .
Le fondateur de Microsoft a étrillé sur CNN la réforme fiscale de Donald Trump. Le milliardaire juge qu'elle profite aux Américains favorisés, au détriment des classes moyennes. © afp.com/EMMANUEL DUNAND Bill Gates, le 16 février 2017 à Bruxelles Le milliardaire américain Bill Gates estime qu'il devrait, ainsi que tous les richissimes contribuables aux États-Unis, payer davantage d'impôts. Il a qualifié la réforme fiscale du président Donald Trump de "régressive"."Je devrais payer davantage d'impôts", a affirmé Bill Gates sur CNN.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!