•   
  •   

Finance Groupe Partouche décroche en bourse après les perquisitions

02:20  13 mars  2018
02:20  13 mars  2018 Source:   logc279.xiti.com

Soupçons de blanchiment: 3 directeurs du groupe de casinos Partouche interpellés

  Soupçons de blanchiment: 3 directeurs du groupe de casinos Partouche interpellés Sept personnes dont trois directeurs du groupe ont été placés en garde à vue samedi dans le cadre d'une enquête ouverte notamment pour "blanchiment de fraude fiscale".

GPE GROUP PIZZORNO. Groupe Partouche plonge de 17% à 27,4 euros ce lundi matin Eiffage décroche un beau contrat sur la ligne 14 sud à Paris. La Bourse de Paris en légère baisse. Nouvelles perquisitions chez Volkswagen en Allemagne.

Le Groupe Partouche est un groupe de loisirs français (casinos, hôtels, restaurants, thermes) créé en 1973 par Isidore Partouche . Né en 1930 à Trézel (Algérie), Isidore Partouche fait l'acquisition en 1973 de son premier casino à Saint-Amand-les-Eaux.

Groupe Partouche plonge de 17% à 27,4 euros ce lundi matin...

Groupe Partouche plonge de 17% à 27,4 euros ce lundi matin. Plusieurs personnes ont été placées en garde à vue samedi et trois casinos du groupe ont été perquisitionnés dans le cadre d'une enquête du parquet de Marseille pour blanchiment de fraude fiscale, notamment, a appris l'agence 'Reuters' de source policière.

L'enquête serait ouverte des chefs de blanchiment de fraude fiscale, tenue illicite d'une maison de jeux et de hasard et abus de bien social, ajoute 'Reuters'. Des perquisitions du Service central des courses et jeux se seraient déroulées samedi dans les casinos de Cannes, Bandol et La Grande-Motte. La fermeture administrative des établissements concernés a été demandée, a indiqué à 'Reuters' une source proche du dossier. Les personnes placées en garde à vue seraient trois directeurs de casinos et trois personnes présentées comme des intermédiaires entre joueurs et organisateurs.

Reuters © Reuters Reuters

Dieselgate: la justice perquisitionne de nouveau Volkswagen .
Dieselgate: de nouvelles perquisitions chez Volkswagen"Des documents et d'importantes masses de données" ont été saisis dans treize bureaux du géant de l'automobile à Wolfsbourg, a indiqué mardi 20 mars à l'hebdomadaire Wirtschaftswoche un porte-parole du parquet de Brunswick. Selon la même source, il s'agit d'enquêter sur un communiqué financier publié le 9 décembre 2015 par Volkswagen, qui minimisait l'ampleur de la fraude sur les moteurs diesel révélée trois mois plus tôt. Le parquet soupçonne ce document d'être "objectivement faux" et destiné à tromper les investisseurs.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!