•   
  •   

Finance Cosmétiques : UFC-Que choisir lance une application pour "faire la chasse aux ingrédients indésirables"

02:21  13 mars  2018
02:21  13 mars  2018 Source:   francetvinfo.fr

DBV Technologies satisfait des performances de Viaskin Milk chez les enfants

  DBV Technologies satisfait des performances de Viaskin Milk chez les enfants Le traitement a affiché "un effet thérapeutique significatif de désensibilisation au lait" après douze mois de traitement chez les 2 à 11 ans ...DBV Technologies a obtenu des résultats positifs en phase II avec son traitement de l'allergie au lait, sur les enfants de 2 à 11 ans, le coeur de son étude. La tolérance était élevée. La direction estime que les données vont permettre de dessiner les contours de futures études.

QuelCosmetic • L’appli pour faire la chasse aux ingrédients indésirables ! Dans son combat contre les ingrédients indésirables dans les produits cosmétiques , l’ UFC - Que Choisir lance officiellement aujourd’hui l’ application …

QuelCosmetic : télécharger l’ application pour faire la chasse aux ingrédients indésirables ! 13 mars 2018 Dans son combat contre les ingrédients indésirables dans les produits cosmétiques , l’ UFC - Que Choisir lance

Près de 6 000 produits sont référencés par cette application gratuite.

  Cosmétiques : UFC-Que choisir lance une application pour © Fournis par Francetv info

Si vous avez déjà tenté de déchiffrer, sans succès, la liste des ingrédients de votre déodorant ou de votre crème solaire, cette application est faite pour vous. L'association de consommateurs UFC-Que choisir a lancé, lundi 12 mars, "QuelCosmetic", une application "pour faire la chasse aux ingrédients indésirables" dans les produits cosmétiques.

Le principe est simple : avec votre téléphone, vous scannez le code-barres d'un produit. S'il fait partie des 6 000 cosmétiques référencés dans la base de données de l'UFC-Que choisir, l'application vous "informe immédiatement sur la présence ou l'absence de composés indésirables et leur niveau de dangerosité selon le profil : femme enceinte/bébé, enfant/adolescent ou adulte". Vous pouvez également faire une recherche par nom et type de produit.

Levothyrox : "enfin, nous sommes entendus", dit une victime après l’ouverture d’une information judiciaire contre X

  Levothyrox : Une des victimes d’effets indésirables du Levothyrox et membre de l’association des malades de la thyroïde a dit mardi être "soulagée" de l’ouverture d’une information judiciaire contre X à Marseille. © Fournis par Francetv info Isabelle Chiarello a l’impression que "quelque chose bouge" dans le dossier Levothyrox.

Crédits photo : France info. 11h27 - Le Dauphiné : L’ UFC - Que Choisir a lancé ce lundi "QuelCosmetic" une application smartphone qui permet de repérer les substances indésirables dans les produits. 11h03 - France info : Près de 6 000 produits sont référencés par cette application gratuite.

L’ UFC - Que Choisir a lancé une application permettant de scanner les étiquettes des produits de beauté pour voir s’il contiennent des produits nocifs. Si la censure Facebook de Rubens avait eu lieu dans un musée, voici ce que ça aurait donné. (VIDÉO). Société.

Près d'un produit sur deux concerné

Si le produit ne se trouve pas dans la liste, le consommateur "est invité à le signaler (...) et a en outre la possibilité d’être prévenu rapidement par courriel du résultat de l’analyse du produit par les équipes de l’UFC-Que choisir". "QuelCosmetic" sera ainsi mise à jour régulièrement.

Dans son communiqué, UFC-Que choisir insiste sur l'utilité de son application, en rappelant que "près d'un produit sur deux" (46%) contient des ingrédients indésirables, comme des perturbateurs endocriniens, des allergènes ou des substances irritantes. L'application est disponible sur Android et sur iPhone.

Thales lance son offre sur Gemalto .
Thales a annoncé mardi le lancement de son offre publique d'achat en numéraire sur l'intégralité des actions Gemalto au prix de 51 euros par action, coupon attaché. La période d'acceptation de l'offre, acceptée en décembre par Gemalto, court du 28 mars au 6 juin.Le conseil d'administration de Gemalto, spécialiste de la sécurité numérique, soutient pleinement cette offre et recommande aux actionnaires d'apporter leurs titres.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!