•   
  •   

Finance Iliad, une dynamique à restaurer après la chute du titre

14:28  14 mars  2018
14:28  14 mars  2018 Source:   logc279.xiti.com

Agenda : Iliad, Altice et Rubis en vue la semaine prochaine

  Agenda : Iliad, Altice et Rubis en vue la semaine prochaine Un programme tourné vers les valeurs moyennes ...La période des publications annuelles de très grandes entreprises touche à sa fin à Paris. La semaine prochaine, ce sont essentiellement des valeurs moyennes qui sont programmées. Erytech et Séché lundi 12 mars, puis Iliad, Rothschild, Terreis, Genfit, Haulotte, Visiativ et McPhy mardi 13 mars.

Iliad , une dynamique à restaurer après la chute du titre . Iliad trébuche en bourse après des recrutements fixes décevants pour Free 1.

Les voyants semblaient donc au vert pour Iliad ce matin, mais la dynamique de croissance en France ralentit comme pour tous les autres acteurs et pèse sur Iliad . Actuellement à la bourse de Paris le titre Iliad il est en recul de 6,36%.

L'action a perdu 10% hier après une publication 2017 décevante...

Iliad a perdu 10% hier après avoir déçu sur ses résultats 2017, qui tendent à démontrer que le trublion des télécoms français est en train de rentrer dans le rang, après avoir longtemps chamboulé le marché. Le modeste rebond technique de 0,6% enregistré ce matin, qui ramène l'action à 178,60 euros, confirme une certaine méfiance vis-à-vis du dossier. On ne signale cependant pas de modifications de recommandations chez les analystes, mais certains objectifs ont été révisés en baisse. C'est par exemple le cas chez RBC Capital, qui reste à surperformance mais qui réduit de 240 à 230 euros sa cible. Chez le Crédit Suisse aussi, neutre avec un objectif ramené de 190 à 170 euros.

Free clame sa victoire en cassation contre la subvention des terminaux mobiles

  Free clame sa victoire en cassation contre la subvention des terminaux mobiles Le groupe est en contentieux avec SFR depuis 2012 ... © Reuters Free clame sa victoire en cassation contre la subvention des terminaux mobiles Free Mobile va-t-il gagner des clients après la décision de la Cour de Cassation de reconnaître la subvention de terminaux mobiles comme du crédit à la consommation ? "Par un arrêt rendu le 7 mars 2018 à la lumière de la législation européenne, la Cour de cassation a remis en cause la subvention de terminaux mobiles", indique la maison-mère de l'opérateur, Iliad, dans un communiqué.

Le titre d’ Iliad et celui d’Altice Europe en font les frais. La sanction a été immédiate puisque le cours de la branche européenne d’Altice a chuté de 17% à 2,40€ à la Bourse hier en clôture, soit en une seule journée.

Morgan Stanley avait déjà pris ses précautions en dégradant le titre de l'opérateur de 'pondération en ligne' à 'sous-pondérer' tout en réduisant son objectif de 210 à 165 euros. Iliad signe la chute de la semaine à Paris 1.

L'Italie et la consolidation en toile de fond

Le quatrième trimestre était un peu juste au niveau des résultats, note ce matin Giovanni Montalti chez UBS, même s'il réitère sa recommandation à l'achat et son objectif de 267 euros, parmi les plus élevés de la place. Et si les prévisions du groupe ne devraient pas bouleverser le consensus, le spécialiste a noté des éléments lors de la conférence de présentation qui laissent penser que la génération de cash-flow pourrait être un peu moins favorable que prévu, la faute notamment à des besoins d'investissements accrus. Mais pour UBS, le scénario de long terme reste intact avec des relais en Italie pour le lancement de l'offre mobile et en France avec le thème de la consolidation sectorielle (passage de quatre à trois opérateurs) qui reste d'actualité même si elle n'est plus sous le feu des projecteurs.

Reuters © Reuters Reuters

La BCE voit une dynamique de croissance forte dans la zone euro .
La zone euro continue de bénéficier d'une croissance vigoureuse qui pourrait même dépasser les attentes sur le moyen terme, écrit la Banque centrale européenne dans son bulletin mensuel paru jeudi. Le marché du travail continue d'afficher une "forte dynamique", la consommation privée augmente, les exportations progressent et l'investissement dans l'immobilier comme celui des entreprises sont en hausse, observe la banque centrale.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!