•   
  •   

Entreprise Renault pourrait proposer d’échanger les batteries de voitures électriques plutôt que de les recharger

18:20  14 mai  2021
18:20  14 mai  2021 Source:   ouest-france.fr

Le marché automobile français pénalisé par la pénurie de composants électroniques

  Le marché automobile français pénalisé par la pénurie de composants électroniques Le marché automobile français est resté sous son niveau d'avant la crise liée à la pandémie de Covid-19 l'an dernier, dans un contexte de production pénalisé par la pénurie mondiale de composants électroniques. Lire aussi : Automobile : peut-on encore sauver les fonderies françaises ? Des "problèmes de livraison" à cause de la pénurie "On commence maintenant à avoir des problèmes de livraison liées à la grande pénurie des composants électroniques", a expliqué à l'AFP François Roudier du CCFA.

Une « Zoé » électrique sur le parking de la concession Renault des Longs Champs, à Rennes, en janvier 2017. © MARC OLLIVIER / OUEST-FRANCE Une « Zoé » électrique sur le parking de la concession Renault des Longs Champs, à Rennes, en janvier 2017.

Renault veut proposer à ses clients d’échanger leur batterie plutôt que de la recharger. Cela permettrait de gagner un temps précieux et de faire baisser le coût d’achat du véhicule. Le patron de Renault a demandé à ses ingénieurs de travailler sur ce projet abandonné il y a dix ans.

Renault envisage de proposer à ses clients d’échanger la batterie de leur voiture électrique plutôt que de la recharger. C’est ce qu’a laissé entendre son patron, Luca De Meo, lors de la conférence « Future of car » du Financial Times, en début de semaine, rapporte BFMTV ce vendredi 14 mai. Le responsable a demandé à ses ingénieurs d’étudier à nouveau une idée déjà lancée il y a une dizaine d’années par le constructeur.

Les voitures une fois populaires gèlent désormais des ventes à un seul chiffre

 Les voitures une fois populaires gèlent désormais des ventes à un seul chiffre © fournies par la messagerie quotidienne MailonLine Logo Les voitures qui ont déjà dominé les cartes de popularité ont géré une ventes à une seule chiffre malgré un nombre record de véhicules en avril. Seulement huit golfs Volkswagen ont été vendus le mois dernier - une chute dramatique de 98% des 327 vendue en avril 2020 au début de la pandémie de Covid, la Chambre fédérale de données de l'industrie automobile a montré.

« Je leur ai demandé de trouver une solution pour revenir à l’idée originale qui avait été lancée par Renault en 2010-2011 et peut-être cela pourra arriver sur certaines voitures », a expliqué le directeur général de Renault. « Ce n’est pas décidé, mais je vois cela comme une opportunité intéressante. Nous devons trouver une solution pragmatique », a ajouté le directeur général.

Un robot s’occupe du remplacement

Plutôt que de recharger son véhicule à une borne et d’attendre trente minutes, les clients de la marque se rendraient à une station d’échange de batteries. Là, un robot s’activerait pour remplacer la batterie à plat par une nouvelle, pleinement chargée. La batterie déchargée serait récupérée puis replacée dans le réseau.

Égalité hommes-femmes au travail : ces mesures qui pourraient (enfin) améliorer la situation

  Égalité hommes-femmes au travail : ces mesures qui pourraient (enfin) améliorer la situation Ce mercredi, la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté une proposition de loi pour “accélérer l’égalité économique et professionnelle”. Entretien avec la responsable de ce texte, la députée LREM Carole Grandjean. Un pas supplémentaire dans la lutte contre les inégalités entre les hommes et les femmes vient d’être franchi. Ce mercredi 5 mai, la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté une proposition de loi portée par la députée LREM Marie-Pierre Rixain et visant à “accélérer l’égalité économique et professionnelle” entre les hommes et les femmes.

Le gain de temps serait significatif pour le propriétaire de la voiture électrique. Ce changement de batterie est estimé à cinq minutes. De plus, une économie serait également réalisée à l’achat. Les clients achèteraient un véhicule sans être propriétaires de la batterie. Celle-ci sera louée avec le service de recharge, moyennant un forfait mensuel.

Une start-up chinoise déjà bien en avance

En 2010, Renault avait déjà mis en place ce service avec le concours de l’entreprise Better Place. Mais le projet, qui ne concernait que la Renault Fluence, avait été abandonné.

L’époque a changé avec un marché de la voiture électrique en pleine expansion. De plus, la start-up chinoise Nio propose déjà ce service, rappellent nos confrères de BFMTV. Depuis 2014, elle a déjà réalisé plus d’un million de changements de batteries.

Pourquoi la pénurie de semi-conducteurs menace l'industrie mondiale et notre vie quotidienne .
Bien qu’elles tournent à plein régime, les usines asiatiques de semi-conducteurs ne permettent plus de répondre à la demande. Et ça risque de durer. Jamais ils ne l’admettront, mais Sony et Microsoft sont passés maîtres dans l’art de gérer la pénurie. A chaque sortie d’une nouvelle génération de leur console de jeu, ils écoulent les machines en quantité limitée histoire de tenir les aficionados en haleine. Une démarche marketing un brin perverse, mais qui jusqu’à présent leur a toujours réussi. L’an dernier pourtant, la disette qui a suivi le lancement de la PlayStation 5 et de la Xbox Series n’a pas été de leur fait.

usr: 1
C'est intéressant!