•   
  •   

Entreprise L'appli chinoise de VTC Didi Chuxing veut entrer en Bourse et pourrait valoir 100 milliards de dollars

15:05  11 juin  2021
15:05  11 juin  2021 Source:   capital.fr

Pourquoi Believe, success story française de la musique, débarque en Bourse

  Pourquoi Believe, success story française de la musique, débarque en Bourse Le géant français de la musique Believe, qui aide les artistes et labels à être plus visibles sur les plateformes de streaming audio, veut lever 500 millions d’euros à l’occasion d’une introduction à la Bourse de Paris, préférée à Wall Street. Believe, pépite française de la high-tech, va bientôt se lancer dans le grand bain des marchés. Le spécialiste de la musique, qui offre des solutions de distribution et de marketing au service des artistes et des labels indépendants, les aide à être plus visibles sur les plateformes de streaming audio et les réseaux sociaux.

L'appli chinoise de VTC Didi Chuxing veut entrer en Bourse et pourrait valoir 100 milliards de dollars © Jackson David/Pexels L'appli chinoise de VTC Didi Chuxing veut entrer en Bourse et pourrait valoir 100 milliards de dollars

Après avoir évincé son concurrent Uber en Chine, l'entreprise chinoise de VTC Didi Chuxing aspire à faire son entrée à la Bourse new-yorkaise. Les banques Goldman Sachs, Morgan Stanley et JP Morgan se portent garantes de l'introduction de Didi à Wall Street.

La croissance que connaît Didi Chuxing depuis le second semestre lui ouvrira-t-elle les portes de Wall Street ? L'application chinoise de véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) Didi Chuxing a déposé jeudi un formulaire auprès du gendarme boursier américain, la SEC, en vue d'une prochaine entrée à la Bourse new-yorkaise. Il pourrait s'agir de l'une des plus grosses introductions boursières pour une entreprise technologique en 2021.

Le conseil d'affaires veut-il vraiment que les entreprises paient une taxe de 15%? Ce serait un choc de nombre de ses membres

 Le conseil d'affaires veut-il vraiment que les entreprises paient une taxe de 15%? Ce serait un choc de nombre de ses membres Le nouveau taux minimum de 15% de l'impôt sur les sociétés de G7 ne représente aucune menace majeure pour que les paradis fiscaux comme l'Irlande ou les Caïmans, ni aux géants de Tech qui font partie des pires dodgers fiscaux du monde - Alan Kohler appelle à juste titre l'accord "un peu triste". Il ne générera pas non plus de revenus supplémentaires importants pour l'Australie.

Selon le Wall Street Journal, Didi Chuxing, qui utilise le nom Xiaoju Kuaizhi dans le document transmis à la SEC, pourrait valoir jusqu'à 70 milliards de dollars. Bloomberg a, de son côté, avancé le chiffre de 100 milliards de dollars. L'application domine le marché chinois des véhicules avec chauffeur depuis qu'elle a chassé son rival américain Uber en 2016 au terme d'une guerre des prix impitoyable.

À lire aussi
Uber : la cour d’appel de Paris requalifie en contrat de travail le lien entre un chauffeur la plateforme

Uber avait fini par accepter de fusionner ses activités en Chine avec celles de Didi en échange d'une prise de participation dans l'entreprise. Le groupe californien possède actuellement 12,8% des actions de Didi. Le plus gros actionnaire institutionnel est le fonds japonais Softbank, qui détient 21,5% des titres.

Pour son introduction en bourse, Aramis Auto (Stellantis) table sur une valorisation à 2 milliards d'euros

  Pour son introduction en bourse, Aramis Auto (Stellantis) table sur une valorisation à 2 milliards d'euros Les échanges d'actions Aramis Auto, dont le prix est fixé entre 23 et 28 euros, débuteront le 18 juin à la Bourse de Paris. Le groupe vise un chiffre d'affaires supérieur à 1,25 milliard d'euros pour l'exercice clos au 30 septembre 2021. Le distributeur automobile français atteindra-t-il ses objectifs ? Aramis Auto vise une valorisation entre 1,9 et 2,3 milliards d'euros après son entrée en Bourse, a indiqué mardi la plateforme internet de vente de véhicules, contrôlée par le groupe Stellantis.

Fondé en 2012 par Cheng Wei, un ancien cadre du géant chinois du commerce en ligne Alibaba, Didi est disponible dans 15 pays, dont la Chine, la Russie et l'Australie. L'application revendique 493 millions d'utilisateurs actifs annuels et 15 millions de chauffeurs actifs annuels.

Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 21,6 milliards de dollars en 2020 et de 6,4 milliards de dollars au premier trimestre 2021. Didi a encaissé une perte nette de 1,6 milliard de dollars l'an dernier, mais a dégagé un bénéfice net de 800 millions de dollars entre janvier et mars. A titre de comparaison, des groupes comme Uber ou Lyft n'ont jamais réalisé de profits depuis leur entrée à Wall Street.

La société chinoise dit avoir été affectée par la pandémie de Covid-19 de janvier à juin 2020 en raison des mesures de confinement et du ralentissement des déplacements en voiture. Elle a toutefois retrouvé le chemin de la croissance à partir du second semestre. Les banques Goldman Sachs, Morgan Stanley et JP Morgan sont garantes de l'introduction de Didi à Wall Street.

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

L'application de VTC Didi Chuxing compte lever 4 milliards de dollars pour son entrée en bourse .
La société a indiqué vouloir mettre en vente quelques 288 millions d'actions, à un prix unitaire qu'elle escompte entre 13 et 14 dollars. L'entrée en bourse se précise pour Didi Chuxing. L'application de VTC prévoit de lever entre 3,7 et 4 milliards de dollars à Wall Street, d'après une mise à jour jeudi de son formulaire déposé auprès du gendarme boursier américain, la SEC. Cette introduction boursière serait l'une des plus importantes pour une entreprise technologique en 2021 - elle valoriserait la société à plus de 60 milliards de dollars.

usr: 0
C'est intéressant!