•   
  •   

Entreprise Carrefour. Des barquettes de carottes râpées contenant des morceaux de plastique rappelées

14:05  18 juin  2021
14:05  18 juin  2021 Source:   ouest-france.fr

ENTRETIEN. En Corse, « le déni de la mafia par les élus est un message de peur »

  ENTRETIEN. En Corse, « le déni de la mafia par les élus est un message de peur » En septembre 2019, Massimu Susini était tué alors qu’il ouvrait sa paillote sur une plage de Cargèse. Un des deux collectifs anti mafia créés à la fin de l’été 2019 porte son nom. Son oncle Jean-Toussaint Plasenzotti, l’un des créateurs du collectif raconte ce combat citoyen face au déni. Jean-Toussaint Plasenzotti a donné rendez-vous sur un parking de Cargese (Corse-du-Sud) offrant une vue panoramique sur la plage de Pero.D’ici, on aperçoit la paillote 1768, le restaurant de plage qui appartenait à son neveu Maxime (Massimu en corse) Sunini, 36 ans, assassiné le 12 septembre 2019 alors qu’il ouvrait son établissement.

Le logo de l'enseigne de grande distribution Carrefour. © Marc Ollivier/Ouest-France Le logo de l'enseigne de grande distribution Carrefour.

Des barquettes de carottes râpées au jus de citron vendues chez Carrefour entre le 12 et le 15 juin font l’objet d’un rappel par l’enseigne. Elles contiendraient des morceaux de plastique bleu et dur qui pourraient blesser les consommateurs. Ces derniers sont invités à les détruire ou les rapporter en magasin pour se faire rembourser.

L’enseigne de grande distribution Carrefour a procédé mercredi 16 juin au rappel d’un lot de carottes râpées contenant potentiellement des corps étrangers. Il s’agit de barquettes de carottes râpées au jus de citron de Sicile de 300 g, vendues entre le 12 et le 15 juin, rapporte Actu.fr.

Des pesticides autorisés de longue date en Europe potentiellement dangereux ?

  Des pesticides autorisés de longue date en Europe potentiellement dangereux ? Une ONG dénonce l'autorisation donnée à une douzaine de pesticides par l'Autorité de sécurité des aliments. Ils s'appellent l'hydrazide maléique, le buprofézine, la mésotrione ou le flazasulfuron. Autant de pesticides utilisés en France qui sont autorisés par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et utilisés, en particulier en France, rapporte Le Monde. Or selon l'ONG PAN Europe, les risques sur la santé des consommateurs sont bien réels. Pour le premier d'entre eux, l'hydrazide maléique, son caractère cancérogène a été reconnu par l'Union européenne.

Ces barquettes contiendraient potentiellement des morceaux de plastique bleu et dur. Leur consommation peut entraîner « des blessures ou des effets indésirables », précise le site gouvernemental Rappel.conso.gouv.fr dans sa fiche.

Ne pas consommer ces barquettes

Les barquettes concernées ont été vendues dans tous les magasins Carrefour en France. Elles portent la date limite de consommation (DLC) du 30/06/2021 et le numéro de code-barres 3270190212980. Les clients en ayant acheté sont priés de ne pas les consommer et de les détruire.

Ils peuvent aussi les rapporter au magasin afin d’être remboursés, précise Carrefour. Le service consommateurs de l’enseigne est disponible pour toute question au numéro cristal 0 805 900 024 (numéro non surtaxé) du lundi au samedi, de 9 h à 19 h, précise Actu.fr.

Casino, Franprix et Leader Price rappellent des lots de fromage et les magasins U des chipolatas et des merguez .
Plusieurs lots de fromage, chipolatas et merguez font l'objet de rappels après suspicion de présence de Listéria et d'Escherichia coli.Quant aux magasins U, ce sont cette fois les merguez et les chipolatas qui ont été rappelées, devant la présence de Listeria. Pour rappel, cette bactérie peut entraîner de la fière et parfois des troubles digestifs. Il est donc recommandé de détruire le produit et demander un remboursement. Pour plus d'informations, vous pouvez contacter le 02 47 55 06 05.

usr: 0
C'est intéressant!