•   
  •   

Entreprise Ascoval, Hayange… ArcelorMittal veut préserver l’emploi et investir gros

18:35  21 juin  2021
18:35  21 juin  2021 Source:   capital.fr

CAC 40 : l'inflation inquiète, la BCE et la Fed cherchent à rassurer

  CAC 40 : l'inflation inquiète, la BCE et la Fed cherchent à rassurer Les marchés européens, tout comme Wall Street, ont terminé la semaine dans le vert. Le rapport de mai sur l'emploi en Europe a en effet été jugé satisfaisant par les investisseurs. Cette semaine s'ouvre sans vague pour les bourses européennes. Les principaux marchés actions européens pourraient débuter la semaine sur une note étale. Les investisseurs continuent de s'interroger sur les conséquences d'une accélération de l'inflation aux Etats-Unis et en Europe. Ils continuent de redouter un durcissement plus rapide que prévu des politiques monétaires.

Ascoval, Hayange… ArcelorMittal veut préserver l’emploi et investir gros © Philippe Fritsch/Getty Images Ascoval, Hayange… ArcelorMittal veut préserver l’emploi et investir gros

Candidat à la reprise des sites français de Liberty Steel, ArcelorMittal veut investir 60 millions d'euros, tout en garantissant le maintien de l'emploi aux niveaux existants".

ArcelorMittal affiche ses ambitions pour les sites français de Liberty Steel. Le géant européen de la sidérurgie a déposé une offre pour racheter l'aciérie Ascoval (Nord) et l'usine de rails d'Hayange (Moselle), avec des investissements de plus de 60 millions d'euros à la clef. Il dit notamment vouloir "améliorer la pérennité et la rentabilité de l'ensemble, tout en garantissant le maintien de l'emploi aux niveaux existants". Avec 270 salariés, Ascoval produit des blooms ("barres" d'acier) pour Hayange (430 salariés), qui fabrique des rails en acier pour des clients européens, notamment SNCF Réseau et la RATP. Les principaux investissements prévus par ArcelorMittal représentent "un montant supérieur à 60 millions d'euros", fait valoir le leader mondial de l'acier, et devraient permettre de "développer les usines pour qu'elles puissent produire au maximum de leurs capacités".

Crédit immobilier : le gouvernement veut-il freiner l’accession à la propriété ?

  Crédit immobilier : le gouvernement veut-il freiner l’accession à la propriété ? Pour tenter de faire baisser les prix tout en sécurisant les banques et les emprunteurs face au risque de défaut de paiement, l’exécutif voudrait encore durcir les critères d’accès au crédit. Une stratégie qui complique un peu plus l’investissement locatif, dénonce Henry Buzy-Cazaux, le président de de l’Institut du management des services immobiliers. La menace est brandie : le Haut conseil de stabilité financière, autorité de régulation des crédits présidée par le ministre de l’Economie, pourrait bien restreindre encore l’accès au crédit immobilier pour les ménages.

"Ascoval et l'usine d'Hayange sont des actifs complémentaires, qu'ArcelorMittal souhaite intégrer et développer ensemble", a commenté Eric Niedziela, président d'ArcelorMittal France, cité dans le communiqué. Trois groupes, l'allemand Saarstahl, l'italien Beltrame et ArcelorMittal, sont intéressés pour reprendre le site d'Ascoval et l'usine d'Hayange, propriété du groupe sidérurgique britannique Liberty Steel, en grande difficulté financière. Ils ont présenté leur offre lors d'un CSE extraordinaire jeudi dernier. Les trois candidats "achèteraient chaque site un euro symbolique", selon des sources syndicales. Saarsthal a indiqué dans un communiqué vouloir faire d'Hayange "un actif-clef pour contribuer à la stratégie européenne de transition écologique des mobilités" et d'Ascoval "le pivot de l'acier vert" de son groupe.

appelle à la remodelage de l'assurance-emploi pour couvrir les travailleurs du GI-Employé

 appelle à la remodelage de l'assurance-emploi pour couvrir les travailleurs du GI-Employé Le Comité des Communes Ottawa - Un comité de la Chambre des communes recommande de renforcer la valeur et la durée des prestations d'assurance-emploi et élargir le système pour couvrir les travailleurs du concert et le soi -Nempli. © Fourni par le Canadian Press Son rapport Jeudi, demande également si des avantages particuliers, tels que la maternité et le congé parental, devraient être gérés dans leur propre programme et recommande de prolonger des prestations de maladie à 50 semaines.

>> A lire aussi - 3 offres "très sérieuses" pour la reprise du site sidérurgique de Hayange

Les Aciéries de Venise, qui faisaient partie du dernier carré des candidats à la reprise, ont finalement jeté l'éponge. Liberty Steel, qui regroupe les activités d'acier du magnat britannique Sanjeev Gupta, a annoncé la mise en vente d'actifs au Royaume-Uni à la suite des difficultés rencontrées depuis la faillite de la société financière Greensill, dont il était l'un des principaux clients.

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

Quelques semaines plus tôt, l'entreprise expliquait avoir lancé la recherche de repreneurs pour ses sites français Ascoval et Hayange.

Les prix de l'immobilier ont probablement augmenté en juin .
Les prix de l'immobilier devraient avoir porté deux pour cent supplémentaires en juin, ce qui peut laisser les régulateurs financiers de l'Australie un peu inquiets à mesure que la demande de prêts à domicile continue de construire. © James Ross / AAP Photos Les économistes s'attendent à ce que l'indice de la valeur de la maison corrocogique a augmenté d'environ 2% en juin. Analystes de données de propriété Corelogic libérera son indice de valeur domestique bien considéré pour juin jeudi.

usr: 0
C'est intéressant!