•   
  •   

Entreprise La ville de Paris vole au secours de la Tour Eiffel

16:45  22 juin  2021
16:45  22 juin  2021 Source:   challenges.fr

Contre une prime de 10 000 €, la mairie de Guéret propose de venir s’installer dans la Creuse

  Contre une prime de 10 000 €, la mairie de Guéret propose de venir s’installer dans la Creuse À Guéret (Creuse), la municipalité a décidé de proposer une aide financière afin d’inciter des personnes à venir s’installer dans la préfecture du département. En effet, la mairie va donner 10 000 € aux ménages qui voudraient acheter un bien immobilier en centre-ville. L’initiative vise à redynamiser le centre-ville. C’est une initiative pour le moins originale : la mairie de Guéret (Creuse) va offrir 10 000 € aux personnes qui veulent faire l’acquisition d’un bien immobilier dans le centre-ville.

Tour Eiffel © Ludovic Marin/AFP Tour Eiffel

EXCLUSIF - La SETE - Société d'Exploitation de la Tour Eiffel - qui affiche 120 millions d'euros de pertes va bénéficier d'une recapitalisation par la ville de Paris ainsi que la métropole du Grand Paris.

La ville de Paris recapitalisera à hauteur de 62 millions d’euros la SETE - Société d’Exploitation de la Tour Eiffel - qui affiche 120 millions d’euros de pertes pour un budget de fonctionnement de 99 millions d'euros. La métropole du Grand Paris apportera 600.000 euros. Cette recapitalisation sera voté en Conseil de Paris vers le 9 juillet, alors que la réouverture du monument est programmée pour le 16 juillet. Sachant que la Tour Eiffel qui a bénéficié d'un PGE, n'entre pas dans le cadre du plan de relance. "Nous n’avons malheureusement pas eu le droit aux exonérations du secteur touristique parce que nous dépassons les 250 salariés", expliquait en décembre à Challenges Jean-François Martins, le nouveau président de la SETE.
Pour rappel, la SETE est une société publique locale, dont 99% du capital est détenu par la ville de Paris et 1% à la métropole du Grand Paris. Elle compte plus de 350 collaborateurs, aussi bien des métiers techniques comme des techniciens, des électriciens, des mécaniciens que des agents d’accueil, des ingénieurs ou des caissiers. Dans les bonnes années, elle réalise un chiffre d'affaires de l'ordre de 100 millions d'euros. Mais en 2020, la Tour Eiffel dont 80% de ses revenus sont issus de la billetterie a vu fondre son nombre de visiteurs à hauteur de 75%. En effet, ils étaient 1,8 million à avoir visité le monument l'an passé, contre 6,2 millions en 2019.

Vidéo: La Tour Eiffel s'est illuminée plusieurs minutes avec de l'hydrogène renouvelable (Le Figaro)

La vertigineuse ascension du prix du m² à Paris depuis 1960

  La vertigineuse ascension du prix du m² à Paris depuis 1960 Il y a un peu plus de 60 ans, le prix du mètre carré était évalué à moins de 1.000 euros. Les prix n'en finissent plus de grimper. Que ce soit à Paris ou dans la petite couronne, devenir propriétaire relève parfois du parcours du combattant pour les Franciliens. Si désormais à Paris le prix moyen au m² est aux alentours de 11.000 euros, cela n'a pas toujours été le cas, loin de là. Selon nos confrères de BFM Immo, qui s'appuie sur des chiffres des notaires du Grand Paris, les prix ont été plus que décuplés.

Lire aussiComment la Tour Eiffel se prépare à l'après-Covid

Un ravalement à 50 millions d'euros

De nombreux chantiers attendent le monument, qui prépare activement son ère post-covid. A commencer par une campagne de peinture que la SETE mène tous les sept ans qui consiste d'abord à protéger la structure métallique du bâtiment, et ensuite "lui redonner tout son éclat esthétique". Sachant qu'en 130 ans d'existence, la Tour Eiffel a déjà été repeinte 19 fois. Entamée en 2019, cette 20e campagne de peinture nécessite plus de trois ans de chantier. Le coût de ce ravalement exceptionnel qui devrait redonner à la Dame de fer sa teinte d'origine "jaune brun" voulue par Gustave Eiffel en 1907 est estimé à 50 millions d’euros. Mais l'enveloppe pourrait être revue à la hausse, sachant que début février, ce chantier a dû être interrompu en raison des traces de plomb mesurées "en surface, dans l'enceinte du monument".
La Tour Eiffel s'est engagée par ailleurs dans un vaste chantier d'entretien du patrimoine et de modernisation, notamment en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris. Dans le détail, l'ascenseur nord se verra entièrement rénové, afin que la Tour Eiffel puisse "retourner à plein régime" d'ici à 2024. Plus globalement, elle mène un projet de modernisation "le projet du grand site Tour Eiffel" qui va du Trocadéro à l’Ecole militaire (désormais évalué à 107 millions d’euros, selon Le Monde, NDLR) qui va alléger le parvis, réoffrir une perspective monumentale du Trocadéro à l’Ecole militaire et revégétaliser une partie des abords. "C’est notre projet long terme que nous allons continuer sur cette période de fermeture, voire même que nous allons tenter d'accélérer en profitant du fait qu’il y ait moins de visiteurs pour faire plus de travaux", explique Jean-François Martins.

Paris : Airbnb condamné à verser huit millions d’euros, « une première » se félicite la Mairie .
« Tout a une fin, même l’impunité de des GAFA », a réagi sur Twitter Ian Brossat, adjoint en charge du logement © SOPA Images/SIPA Le logo de Airbnb. (illustration) LOCATIONS SAISONNIERES - « Tout a une fin, même l’impunité de des GAFA », a réagi sur Twitter Ian Brossat, Le tribunal judiciaire de Paris a condamné Airbnb à verser 8,08 millions d’euros à la Ville de Paris, dans le cadre d’un bras de fer entre la multinationale et la capitale autour de la régulation des locations saisonnières.

usr: 1
C'est intéressant!