•   
  •   

Entreprise Guyane. L’autorisation de la nouvelle centrale EDF suspendue par le juge des référés

19:40  28 juillet  2021
19:40  28 juillet  2021 Source:   ouest-france.fr

Covid-19 : bonne nouvelle pour le vaccin de Sanofi Pasteur

  Covid-19 : bonne nouvelle pour le vaccin de Sanofi Pasteur L'Agence européenne des médicaments a annoncé le lancement d'une procédure d'"examen continu" du vaccin."Le comité des médicaments à usage humain de l'EMA a lancé un examen continu de Vidprevtyn, un vaccin contre le Covid-19 développé par Sanofi Pasteur", a déclaré dans un communiqué le régulateur européen installé à Amsterdam. La décision de l'EMA de commencer l'examen continu se fonde sur des résultats préliminaires d'études en laboratoire et des études cliniques chez des adultes, explique le régulateur.

Le logo d’EDF au siège de l’entreprise à Paris. © SARAH MEYSSONNIER / REUTERS Le logo d’EDF au siège de l’entreprise à Paris.

Victoire pour les associations France nature environnement et Guyane nature environnement qui ont obtenu, par le juge des référés, la suspension de la nouvelle centrale du Larivot.

Coup d’arrêt pour la centrale du Larivot, en Guyane. Selon un article de la 1re , publié le mardi 27 juillet, le juge des référés du tribunal administratif a décidé de suspendre l’arrêté sur l’autorisation environnementale en vue de l’exploitation de la nouvelle centrale thermique d’EDF. Il accède ainsi à la demande de France nature environnement et Guyane nature environnement.

L'UE commence une révision en temps réel de Sanofi-GSK Coronavirus JAB

 L'UE commence une révision en temps réel de Sanofi-GSK Coronavirus JAB L'Europe de la toxicomanie de l'Europe a déclaré mardi qu'il avait lancé un examen en temps réel du vaccin Covid-19 développé par le pharmacateur français Sanofi et la GlaxoSmithKline du Royaume-Uni, le cinquième tir actuellement sous un tel examen.

Le juge reconnaît que la nouvelle centrale, alimentée au fioul, « marquait une réduction de 30 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport à l’ancienne centrale ». Un chiffre qu’il a jugé insuffisant au regard de l’objectif de la France « de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40 % en 2030 par rapport à l’année 1990 et de neutralité carbone en 2050 ».

Il estime également que « le projet était susceptible de méconnaître la loi Littoral dans ses dispositions propres à la Guyane ».

Une « décision historique »

Une décision qui a réjoui les deux associations qui contestait l’arrêté. Guyane nature environnement a notamment évoqué une « décision historique » sur une « question centrale pour l’avenir énergétique du territoire ». Julien Bayou, secrétaire national d’Europe-Écologie-les-Verts a salué une « nouvelle victoire majeure ».

Le Mans, Reims, Versailles... ces villes qui attirent de plus en plus les Parisiens

  Le Mans, Reims, Versailles... ces villes qui attirent de plus en plus les Parisiens Sous la pression de la demande, même les maisons avec défaut se vendent en quelques jours. Et dans des villes de plus en plus éloignées. Depuis le premier déconfinement, c’est à un jeu de chaises musicales que s’adonnent les propriétaires d’Ile-de-France. Les Parisiens migrent en effet vers la première couronne, tandis que les habitants de cette première couronne passent à la deuxième, et qu’une partie de la deuxième couronne file en province. Attention toutefois, car de l’avis des professionnels, la pénurie de maisons est partout prononcée.

De son côté, EDF n’a pour l’instant pas réagi.

La centrale thermique avait été codécidée il y a plusieurs années par la préfecture de Guyane, la collectivité territoriale de Guyane (CTG) et EDF, et avait été validée par l’ancien ministre de la Transition énergétique Nicolas Hulot. Barbara Pompili qui l’a remplacé depuis avait déclaré en octobre 2020 qu’il était « hors de question de miser sur le fioul » et que la centrale serait réorientée vers les « biocarburants ».

Le Larivot doit remplacer l’actuelle centrale thermique extrêmement vétuste et obsolète, selon la préfecture de Guyane, mise en service en 1982 par EDF, à Rémire-Montjoly, et maintenue sous dérogations successives jusqu’à 2023 malgré des fortes émissions polluantes.

Votre patrimoine immobilier est désormais accessible sur votre espace personnel du site des impôts .
Une nouvelle rubrique “Biens immobiliers” permettra à l’avenir d’effectuer des démarches en ligne.Des évolutions à partir de l'an prochain

usr: 1
C'est intéressant!