•   
  •   

Entreprise Présidentielle : mais que pense Eric Zemmour en économie ?

20:09  03 août  2021
20:09  03 août  2021 Source:   capital.fr

Covid-19. « Ready to fly » permettra de vérifier que l’on possède tous ses documents de voyage

  Covid-19. « Ready to fly » permettra de vérifier que l’on possède tous ses documents de voyage Pour certains de ses vols domestiques et depuis Paris, Air France vient de lancer « Ready to fly », un service permettant de vérifier que les passagers ont bien tous les documents sanitaires nécessaires pour prendre l’avion. Air France vient de lancer samedi 17 juillet un nouveau service baptisé « Ready to fly » dans le but de simplifier la vie de ses clients. Il permettra de vérifier qu’aucun document ne manque pour embarquer dans un avion de la compagnie, rapporte Le Parisien. Avant même de se rendre à l’aéroport, les passagers peuvent vérifier qu’ils sont en règle d’un point de vue sanitaire.

Présidentielle : mais que pense Eric Zemmour en économie ? © Ait Adjedjou Karim/Avenir Pictures/ABACA Présidentielle : mais que pense Eric Zemmour en économie ?

Possible candidat en 2022, l’éditorialiste s’exprime essentiellement sur les sujets de société comme l’immigration ou la sécurité. Nous avons tenté de mieux cerner son idéologie en économie.

Justice, immigration, laïcité, autorité de l’Etat, égalité femmes-hommes… Sur tous ces sujets, les Français connaissent bien la pensée d’Eric Zemmour, qui pourrait bientôt quitter son costume de polémiste pour se consacrer à la campagne présidentielle. Mais quid de ses positions sur l’économie ? Malgré son omniprésence médiatique, la vedette de Face à l’info, sur CNews, en parle peu. Logique, puisqu’il consulte à tour de bras pour compléter ses connaissances et construire un projet crédible, au service d’une possible candidature.

Comment regrouper ses crédits pour optimiser ses mensualités ?

  Comment regrouper ses crédits pour optimiser ses mensualités ? Le remboursement de vos emprunts représente une charge financière trop importante au quotidien ? © IStock / City Presse Le regroupement de crédits permet bien souvent de diminuer le montant de vos mensualités, moyennant un coût final plus élevé. ARGENT - Le remboursement de vos emprunts représente une charge financière trop importante au quotidien ? Entre l’emprunt de la maison, celui pour la voiture et le troisième pour l’électroménager, il est parfois difficile d’y voir clair dans ses différents remboursements, mais aussi de tous les assumer.

Outre la proximité qu’on lui prête avec Loïk Le Floch-Prigent, ancien président de l’entreprise pétrolière Elf Eric Zemmour aurait, selon la Lettre A, récemment dîné avec un aréopage de dirigeants dont l’ex-PDG d’Axa Henri de Castries. Dans l’ombre de ces anciens grands patrons, des acteurs économiques aux profils variés gravitent autour du polémiste. Créateur de start-up, fiscaliste, banquier, entrepreneur de PME… Capital a échangé avec plusieurs membres de la cellule “éco” d’Eric Zemmour.

À lire aussi
Impôts, retraite, souveraineté : les priorités économiques des Républicains pour 2022
  • L’euro et l’Union européenne

Marqueur de la campagne de Marine Le Pen en 2017, la sortie de l’euro n'apparaîtrait pas dans un éventuel programme d’Eric Zemmour. Le polémiste, volontiers très critique à l’égard de l’intégration communautaire, n'envisage pas davantage une sortie de l’Union européenne. “On veut être crédible économiquement, cela exclut les aventures comme la sortie de l’euro ou de l’Union", confie un cadre du privé, membre de la task force de l’éditorialiste mais qui ne souhaite pas encore se dévoiler.

Réforme des APL: 1,1 milliard d'euros économisés en 2021 pour l'Etat

  Réforme des APL: 1,1 milliard d'euros économisés en 2021 pour l'Etat La réforme des APL (aides personnalisées au logement) devrait générer davantage d'économies qu'espéré en ces temps de crise. L'activité partielle et les mesures de soutien des familles pendant la crise ont permis d'échapper à une inflation du montant des APL. En 2018, le législateur décidait de réduire drastiquement les conditions d’accès à l’APL propriétaire, et de la réserver à des cas spécifiques, avant sa suppression définitive à terme. Au-delà des questions d’éligibilité du logement, il faut en outre respecter des conditions de ressources, comme cette aide s’adresse aux personnes ayant des revenus modestes.

“En revanche, le fil rouge de son positionnement, s’il est candidat, c’est de défendre les intérêts de la France et des Français. Cela passe par la reconquête de la souveraineté et de la fierté économique du pays. Nous sommes face à un constat dramatique : le déficit commercial et la dette publique augmentent sans cesse, tandis que l’industrie française s’est considérablement appauvrie comme l’a démontré la crise sanitaire et nos difficultés à s’approvisionner en masques. Il faut donc sortir du rêve fédéraliste que caressent certains de nos dirigeants et servir nos intérêts en priorité dans le cadre de l’Union européenne, comme le fait très bien l’Allemagne. En défendant un moratoire sur tout nouveau traité de libre-échange et en portant l’idée d’un Buy european act, qui ferait en sorte que les entreprises et PME de l’Union soient favorisées dans le cadre des marchés publics, afin de lutter contre la concurrence déloyale”, poursuit cette source.

La Poste. Le courrier mettra en 2023 trois jours à arriver, au lieu de deux actuellement.

  La Poste. Le courrier mettra en 2023 trois jours à arriver, au lieu de deux actuellement. Afin de faire face au déficit de l’entreprise, la Poste distribuera le courrier sous trois jours, au lieu de deux jours actuellement, dès 2023, sauf si vous choisissez la distribution sous 24 heures, annonce le communiqué du gouvernement à l’issue du comité de suivi qui a rassemblé l’État et La Poste le jeudi 22 juillet 2021. La Poste bénéficiera aussi d’une dotation d’un demi-milliard tous les ans. Plus d’aides, et des solutions de distribution à trois jours (J + 3) au lieu de deux (l’actuelle J + 2), c’est ainsi qu’on pourrait résumer les mesures décidées au cours de la réunion qui s’est tenue jeudi 22 juillet, et qui a rassemblé représentants de l’État et la Post

“Le PIB par habitant de la France a décroché depuis 20 ans, par rapport à ceux de nos concurrents allemands et américains, abonde Philippe Izraelewicz, entrepreneur dans l’immobilier, ancien colistier de Valérie Pécresse aux régionales de 2010. Si en 2022, il n’y a pas un choc à travers un nouveau personnage et une nouvelle équipe, j’ai bien peur que nous allions à la catastrophe ! D’urgence, il faut privilégier la production nationale et tenter de taxer davantage tous les produits issus de l’importation extra-communautaire”.

  • Les impôts

“Oui, Eric Zemmour veut baisser les impôts, affirme notre cadre du privé. Si on veut permettre à nos entreprises de retrouver de la compétitivité, il faut actionner le levier fiscal. La priorité, c’est la baisse des impôts de production dans des proportions beaucoup plus importantes que ce qu’a fait le gouvernement d’Emmanuel Macron. C’est nécessaire pour permettre aux entreprises françaises de dégager une marge qui les rendent compétitives face à la concurrence étrangère. Eric Zemmour envisage également de rendre l’impôt sur les sociétés plus progressif en mettant en place un taux différencié en fonction de la base de profit”. Rappelons que ce taux est déjà variable, de 15 à 31%, en fonction du bénéfice et du chiffre d’affaires.

Gains d'Alibaba en tant que chinois Tech Giants face à la tourmente

 Gains d'Alibaba en tant que chinois Tech Giants face à la tourmente Chinois Commerce Leader du commerce électronique Alibaba Group a déclaré mardi qu'il affichait un bénéfice inférieur mais a maintenu une croissance constante des revenus, indiquant qu'une répression du gouvernement sur les géants de la technologie du pays a eu peu d'impact sur son activité principale. .

“Il serait intéressant de fixer le taux à 15% jusqu’à 100.000 euros, 20% entre 100.000 et 1 million, et 25% au-delà, suggère Jérémie Jeausserand, avocat fiscaliste et fondateur du think tank France Première. Cela permettrait de renforcer la compétitivité des PME et pour des places fortes du CAC 40 comme Saint-Gobain ou Renault, cela ne changerait rien. Cet expert, qui discute régulièrement avec les politiques et qui a eu l’occasion d’échanger sur ces sujets avec Eric Zemmour, pousse pour une autre mesure depuis le grand débat national : “Il s’agirait d’exonérer les donations d’entreprises aux descendants ou aux salariés avant les 60 ans de l’entrepreneur, ceci afin de pérenniser les PME et de favoriser le ruissellement cher à notre président. De même, il serait souhaitable de renforcer l’actionnariat salarié, par exemple en rehaussant le plafond de 10% du capital qui existe aujourd’hui en matière d’attribution gratuite d’actions aux salariés et qui n’a aucun sens”, poursuit-t-il.

Pour Philippe Izraelewicz, “Il faut baisser drastiquement les charges des entreprises, notamment l’impôt sur les sociétés. Nous sommes l’un des pays où la fiscalité est la plus forte. En l’état, c’est très compliqué d’être compétitif, notamment face à nos concurrents européens”.

Propriétaires, le site des impôts vous propose un nouvel espace dédié

  Propriétaires, le site des impôts vous propose un nouvel espace dédié Un service intitulé "Gérer mes biens immobiliers" a été mis en place sur impots.gouv.fr afin de simplifier les déclarations des propriétaires. La nouveauté avait été évoquée en novembre dernier lors d'un groupe de travail. Afin de moderniser en profondeur les modalités de gestion des impositions, le site impots.gouv.fr fait peau neuve. Ainsi, depuis quelques jours, le nouveau service "Gérer mes biens immobiliers" (GMBI) est disponible pour tous les propriétaires. S'il devrait évoluer dans les mois à venir, il permet déjà une simplification des démarches.

Notre cadre du privé complète : “Eric Zemmour a aussi à cœur de ne pas oublier les classes populaires et la France périphérique dans le cadre du volet fiscal de son programme. Il réfléchit à une baisse de charges ciblées pour les 50% de Français les plus modestes, en dessous du salaire médian. Il croit beaucoup à l’intérêt de baisser la fiscalité sur l’essence. il faut se souvenir que c’est l’augmentation de la taxe carbone, fin 2018, qui avait déclenché le mouvement des Gilets jaunes. Eric Zemmour envisage un geste d’apaisement à ce niveau-là”.

  • Le modèle social

Plutôt que de réduire le nombre de fonctionnaires ou rogner les prestations sociales, Eric Zemmour veut réserver le bénéfice des prestations sociales aux Français, et aux étrangers qui paient des impôts.“Il y a trop d’assistanat en France ! Le monde entier nous envie la Sécurité sociale. Mais ce système qui suscite énormément d’abus, ne peut être appliqué à la terre entière”, s’agace Philippe Izraelewicz, rejoignant une marotte du polémiste. “Eric Zemmour doit réformer l’aide médicale d’Etat (AME), qui coûte beaucoup trop cher (ndlr : 1,61 milliard d’euros en 2021) en resserrant drastiquement ses critères d’attribution”, plaide l’entrepreneur.

“Le constat d’Eric Zemmour, c’est que le modèle social est ouvert à tous sans distinction, français ou étrangers”, renchérit notre cadre du privé, membre de la cellule éco du candidat putatif. “Pour faire des économies, Eric réfléchit à changer cela. Sans créer de discriminations entre Français, bien sûr. En revanche, il nous paraît normal qu’entre citoyens français et étrangers, on n’ait pas les mêmes droits. Il faut réduire, voire supprimer, certaines prestations sociales pour les étrangers qui ne paient pas d’impôts en France : je pense aux APL, au RSA, aux logements sociaux. Bien sûr, ceux qui cotisent doivent avoir les mêmes droits. Si vous êtes marocain et que vous avez cotisé 40 ans pour votre retraite, pas de problème”, développe-t-il.

Encadrement des loyers à Paris. Plus d’un propriétaire sur deux ne respecterait pas la loi

  Encadrement des loyers à Paris. Plus d’un propriétaire sur deux ne respecterait pas la loi Une étude de MeilleursAgents.com publiée le 24 juin dernier révèle qu’un propriétaire sur deux ne respecte pas la loi d’encadrement des loyers à Paris. Promulguée en juillet 2019, elle limite les loyers à 20 % au-dessus du prix du marché. Dans la capitale, ils dépassent le plafond de 130 € par mois en moyenne.Ce mercredi 1er juillet, les nouveaux loyers de référence entrent en vigueur. À Paris, 80 % des annonces pour des logements de moins de 20 m² ne respectent pas la loi. C’est ce que révèle une étude de MeilleursAgents.com, menée sur un an et relayée par France Bleu Paris.

  • Les retraites et les 35 heures

“On a conscience que le modèle par répartition demande un allongement de la durée du travail. C’est une évidence pour Eric Zemmour, pose notre cadre du privé. La contrepartie, c’est de faire en sorte que les entreprises gardent leurs seniors. Une trop grande proportion des personnes qui arrivent en retraite ne sont plus en emploi. Trop chers, les anciens sont mis sur la touche par les entreprises. On pourrait envisager un index pour évaluer la présence des seniors dans les entreprises, comme celui qui existe pour la parité femmes-hommes. Cela permettrait d’identifier les boîtes qui ne jouent pas le jeu, et de les sanctionner”.

Pour Philippe Izraelewicz, “on doit amener progressivement l’âge de la retraite à 65 ans, par exemple à l’horizon 2030. Envisageons une exonération des cotisations retraite pour les sociétés qui font l’effort de conserver leurs seniors entre 62 et 65 ans. Pour moi, la remise en cause des 35 heures n’est pas un tabou, ajoute l’entrepreneur. Nous travaillons beaucoup moins que nos principaux concurrents mondiaux. Si la France veut retrouver son aura et rivaliser avec les plus grandes puissances mondiales, des sacrifices seront nécessaires. Je pense qu’Eric Zemmour doit se lancer avec des mesures extrêmement fortes, quitte à ce que certaines d’entre elles soient impopulaires. Ensuite, les Français pourront se déterminer”, conclut-il.

⋙ A lire aussi - Albin Michel ne publiera plus les livres d'Eric Zemmour

Les étudiants en quête du toit idéal .
Lâchés dans la jungle de la location, les étudiants paient souvent cher leur inexpérience en regrettant leur choix après coup © IStock / City Presse VIE PRATIQUE - Lâchés dans la jungle de la location, les étudiants paient souvent cher leur inexpérience en re À peine majeurs pour beaucoup, voire pas encore pour certains, les jeunes se retrouvent du jour au lendemain lâchés dans le fouillis des locations immobilières. Si les offres sont légion, les déceptions sont encore plus nombreuses.

usr: 1
C'est intéressant!