•   
  •   

Entreprise Interpellé pour avoir braqué un policier, il assure être le garde du corps du PDG d’Orange

16:40  22 septembre  2021
16:40  22 septembre  2021 Source:   ouest-france.fr

​« Complicité de crimes contre l’humanité » en Syrie : la machine judiciaire relancée pour Lafarge

  ​« Complicité de crimes contre l’humanité » en Syrie : la machine judiciaire relancée pour Lafarge La Cour de cassation a tranché : la justice devra à nouveau se prononcer sur la mise en examen du cimentier Lafarge pour « complicité de crimes contre l’humanité » et « mise en danger de la vie d’autrui » en Syrie, où l’industriel français exerçait jusqu’en 2014. C’était une décision très attendue par tous les camps. Ce mardi 7 septembre 2021, la Cour de cassation a rendu quatre arrêts concernant l’enquête sur les activités du cimentier français Lafarge en Syrie jusqu’en 2014.

Une arme à feu et plusieurs couteaux ont été retrouvés par les policiers. Photo d’illustration. © ARCHIVES OUEST-FRANCE Une arme à feu et plusieurs couteaux ont été retrouvés par les policiers. Photo d’illustration.

Un homme a été interpellé et placé en garde à vue, mardi 21 septembre à Paris. Il est suspecté d’avoir braqué un policier hors service, après une altercation entre automobilistes. D’après Le Parisien, le suspect est un ancien membre du GIGN qui ferait aujourd’hui partie de la garde rapprochée du patron d’Orange.

Un homme, se présentant comme garde du corps du PDG d’Orange et un ancien membre du GIGN (Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale) a été interpellé mardi 21 septembre à Paris. Il est soupçonné d’avoir braqué un policier, qui n’était pas en service, après une altercation sur la route, révèle Le Parisien.

Dieselgate : le procès de l'ancien PDG de Volkswagen repoussé jusqu'à nouvel ordre

  Dieselgate : le procès de l'ancien PDG de Volkswagen repoussé jusqu'à nouvel ordre La justice allemande a annoncé le report du procès de Martin Winterkorn, l'ancien PDG de Volkswagen, qui était à la tête du groupe au moment du scandale du Dieselgate. Le passage de la justice est repoussé. Le procès de l'ancien patron de Volkswagen dans le cadre du scandale des moteurs diesel truqués a été reporté jusqu'à nouvel ordre, a indiqué jeudi 9 septembre la justice. La première audience de quatre autres ex-responsables du groupe est toutefois maintenue pour la semaine à venir.

Les faits présumés se sont produits vers 8 h 30. Le policier de la brigade anticriminalité de nuit était au volant de sa voiture et rentrait chez lui, relate le quotidien. Après un écart brusque de la part d’un autre automobiliste, celui-ci a dû se déporter sur une autre file, puis a klaxonné pour signaler la mauvaise manœuvre. Le suspect aurait alors baissé sa vitre, pour pointer une arme en direction du fonctionnaire.

Une arme à feu et plusieurs couteaux

Après avoir bloqué le passage au véhicule du policier, il serait descendu de sa voiture, arme à la main, et lui aurait intimé de se rapprocher, raconte Le Parisien. L’agent a alors appelé des renforts. Le mis en cause a été interpellé peu de temps après.

Une arme à feu de type Glock 26 ainsi qu’un couteau ont été retrouvés en sa possession., selon nos confrères Plusieurs autres couteaux auraient également été découverts à l’intérieur de son véhicule. Auditionné par les policiers, l’homme a expliqué être « en mission » pour « escorter » le PDG d’Orange. Des sources policières ont confirmé au journal francilien que l’homme ferait bien partie de sa garde rapprochée.

Vente de frégates à la Grèce : une bonne nouvelle pour Lorient et une rafale de réactions .
L’annonce de la construction, à Lorient (Morbihan), de trois frégates par Naval Group pour un montant de trois milliards, provoque, ce mardi 28 septembre 2021, une cascade de réactions. Une bonne nouvelle pour le bassin d’emplois lorientais. Les réactions n’ont pas tardé après l’annonce du Président Macron : un contrat de vente de trois milliards pour trois frégates de défense et d’intervention (FDI) HN et leurs équipements ainsi qu’une frégate supplémentaire (en option) à la Grèce. Elles seront construites par Naval Group à Lorient. Une très bonne nouvelle pour le bassin d’emploi lorientais.

usr: 3
C'est intéressant!