•   
  •   

Entreprise Ingenico flambe, des fonds d'investissement intéressés

19:50  26 juin  2018
19:50  26 juin  2018 Source:   latribune.fr

A Hong Kong, les jeunes adultes jouent serré pour se loger

  A Hong Kong, les jeunes adultes jouent serré pour se loger On appelle ces cubes des "nano-logements": à Hong Kong, la flambée des prix immobiliers pousse les jeunes qui travaillent à vivre dans des espaces toujours plus petits ou dans des colocations d'un genre nouveau, autant de solutions présentées comme le dernier cri en matière d'immobilier. Des immeubles de studios bourrés de gadgets ultra modernes sortent de terre un peu partout dans l'ancienne colonie britannique. Les promoteurs vantent une certaine manière de vivre, une facture plus abordable mais les prix restent astronomiques.Adrian Law, 25 ans, travaille dans la finance. Il a déboursé plus de six millions de dollars de Hong Kong (650.

L'un des nouveaux terminaux de paiement d'Ingenico est biométrique : on peut authentifier la transaction par puce, par code ou par empreinte digitale. Le groupe français est engagé dans sa transformation numérique pour accompagner la révolution des paiements et le déclin des espèces. © Fournis par La Tribune L'un des nouveaux terminaux de paiement d'Ingenico est biométrique : on peut authentifier la transaction par puce, par code ou par empreinte digitale. Le groupe français est engagé dans sa transformation numérique pour accompagner la révolution des paiements et le déclin des espèces.

Dans un secteur du paiement en pleine ébullition, après le rachat de Verifone par des fonds, des rumeurs circulent d'un intérêt pour le fabricant français de terminaux, dont l'action bondit de 6% ce mardi 26 juin.

À qui le tour ? Le secteur du paiement est en pleine recomposition et la spéculation enfle sur un rachat du fabricant français de terminaux Ingenico. Selon Bloomberg, plusieurs fonds de capital-investissement auraient manifesté leur intérêt pour l'entreprise, valorisée en Bourse un peu plus de 5 milliards d'euros, dont ils auraient discuté d'un éventuel retrait de la cote. L'agence cite parmi les candidats potentiels le géant européen CVC Capital Partners et les Américains Bain Capital et Hellman & Friedman, mais aussi des "concurrents de la Fintech."

Le BTP se convertit à son tour à la révolution numérique et énergétique

  Le BTP se convertit à son tour à la révolution numérique et énergétique Les 3 et 4 juillet 2018, les promoteurs immobiliers, réunis par le réseau RICS, et les cimentiers, rassemblés par le laboratoire Cement Lab, ont « pitché » sur les révolutions énergétiques et numériques désormais indispensables dans la conduite de leurs métiers. 0,002 %. C'est le pourcentage de l'investissement dans la recherche et le développement dans le domaine de l'immobilier. Pendant longtemps, les professionnels ont considéré que leur métier consistait à trouver un terrain et à obtenir le permis de construire avant de s'associer avec des constructeurs et de livrer le produit fini. Désormais, cette époque est terminée.

La nouvelle a propulsé l'action Ingenico en hausse de plus de 5% ce mardi 26 juin, deuxième plus forte progression de l'indice SBF120.

Contactée, l'entreprise française dément avoir des discussions avec des fonds.

"Ingenico ne commente pas les rumeurs. Il n'y a pas d'offre pour l'instant", répond un porte-parole.

Le PDG, Philippe Lazare, a déclaré encore récemment à L'Opinion qu'il estimait que le cours de Bourse ne reflétait par la valeur de l'entreprise et son potentiel (elle a perdu plus de 25% en trois ans). Son objectif est de réaliser à terme 70% de son chiffre d'affaires dans les paiements numériques et les services, alors que l'activité de terminaux de paiements arrive à maturité. Il a racheté l'an dernier la Fintech suédoise Bambora au fonds d'investissement Nordic Capital pour 1,5 milliard d'euros. Cette acquisition qualifiée de "transformante", mais jugée chère par le marché, lui a permis d'enrichir son éventail de produits, avec des solutions d'encaissement, en magasins, en ligne, sur mobile, des offres tout-en-un pour les petits et moyens commerçants, segment en forte croissance et attaqué par de nouveaux entrants comme Adyen et Stripe.

Quel modèle économique pour l'agriculture urbaine ?

  Quel modèle économique pour l'agriculture urbaine ? Alors que les potagers se multiplient en ville, rares restent les projets qui prospèrent grâce à la vente de leurs produits. La majorité se fondent sur des modèles économiques hybrides, intégrant l'offre d'expériences voire de services écosystémiques. Copropriétés d'entreprises, administrations, mais aussi hôpitaux, écoles, centres sportifs, musées... Tous les types de toitures et d'espaces vacants ont nourri les 33 projets lauréats de la deuxième saison de l'appel d'offres Parisculteurs, lancé en 2018 par la mairie de Paris afin d'y cultiver plus de 9 hectares.

Le groupe français est engagé dans sa transformation numérique pour accompagner la révolution des paiements et le déclin des espèces. Il emploie 8.000 personnes, dont un millier en France, et a réalisé un chiffre d'affaires pro forma de 2,7 milliards d'euros.

Son rival Verifone racheté par des fonds

En avril dernier, son rival américain Verifone a accepté l'offre de rachat de 3,4 milliards de dollars du fonds de private-equity Francisco Partners. Cette annonce avait déjà fait bondir le cours d'Ingenico.

"L'opération souligne la sous-évaluation d'Ingenico en cas de transaction", avaient relevé à l'époque les analystes d'Invest Securities, objectant cependant : "Nous ne voyons pas les politiques français accepter un rachat par des fonds de private equity, surtout s'ils venaient à être non européens. Seul un rapprochement avec un concurrent européen aurait du sens à leurs yeux et malheureusement, ni Worldline, ni Wirecard ne semblent accorder leur priorité à Ingenico à court terme."

Airbus rebaptise le C-Series A220 et vise des milliers de commandes

  Airbus rebaptise le C-Series A220 et vise des milliers de commandes Dix jours après la prise de contrôle du programme C-Series du constructeur canadien Bombardier, Airbus a a annoncé qu'il rebaptisait l'avion A220. Avec cet appareil, l'avionneur européen compte rafler la moitié du marché des appareils de 100 à 150 places attendu au cours des 20 prochaines années, soit plus de 3.000 appareils. Un nouvel Airbus entre dans la grande famille de l'avionneur européen. Son nom :  l'A220. En prenant le contrôle du programme C-Series de Bombardier le 1er juillet dernier, Airbus a décidé de rebaptiser les deux versions de l'appareil canadien à son nom.

Les opérations de rachat se multiplient dans le secteur. PayPal a mis la main sur le suédois iZettle juste avant son introduction en Bourse le mois dernier pour 2,2 milliards de dollars. En mai également, le français Worldline, filiale d'Atos, a annoncé le rachat pour 2,3 milliards d'euros, du Suisse Six Payment. Début juin, ce sont deux acteurs contrôlés par des fonds (Hellman & Friedman pour l'un, Bain Capital et Advent pour l'autre), le danois Nets A/S et l'allemand Concardis, qui ont décidé de fusionner afin de créer "un des leaders européens du paiement". En début d'année, l'américain Vantiv a finalisé l'acquisition du Britannique Worldpay (que les fonds Advent International et Bain Capital avaient introduit en Bourse en 2015) pour plus de 10 milliards d'euros.

Biodiversité : en écho au plan Hulot, 65 entreprises s'engagent .
Dix engagements communs et 427 engagements individuels ont été présentés le 10 juillet dans le cadre d'une démarche promue par l'association Entreprises pour l'environnement. Volontaires et rarement assortis d'échéances précises ou d'objectifs mesurables, elles représentent néanmoins une nouvelle dynamique, a reconnu Nicolas Hulot, tout en soulignant sa détermination à aller plus loin. Lors de la présentation de son plan interministériel pour la biodiversité, le 4 juillet, le ministère de la Transition écologique et solidaire avait insisté sur la philosophie qui le sous-tend : rassembler l'ensemble des acteurs autour d'une cause jusqu

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!