•   
  •   

Entreprise Des bureaux de tabac du Nord et du Pas-de-Calais pourraient être équipés de distributeur de billets

16:55  28 octobre  2021
16:55  28 octobre  2021 Source:   ouest-france.fr

Comment Seb investit dans la R&D pour conserver son activité en France

  Comment Seb investit dans la R&D pour conserver son activité en France Pour conserver une activité soutenue de production en France, Seb doit concevoir des produits à forte valeur ajoutée. Un processus de R&D très structuré.Pour s’en faire une idée, mieux vaut éplucher la base de données de l’INPI (Institut national de la propriété industrielle), qui recense les brevets, marques et dessins déposés par les entreprises pour protéger leurs découvertes. Dans ce domaine, le numéro 1 mondial du petit électroménager sait y faire. Rien qu’en 2020, il figure parmi les 20 premiers déposants de brevets en France, avec 138 demandes publiées.

Une vingtaine de buralistes volontaires va être sélectionnée pour la phase d’expérimentation en novembre prochain. Photo d’illustration. © DANIELCLAUZIER / WIKIMEDIA Une vingtaine de buralistes volontaires va être sélectionnée pour la phase d’expérimentation en novembre prochain. Photo d’illustration.

Le premier distributeur de billets sera installé dans un bureau de tabac du Morbihan, vendredi 29 octobre 2021. Un test va être mené pendant quatre ans chez une vingtaine de buralistes volontaires dès novembre. Des commerces du Nord et du Pas-de-Calais ont déposé leur candidature.

Un nouveau service sera proposé dans les bureaux de tabac dès ce vendredi 29 octobre. Un DAB, distributeur automatique de billets, va être installé à Péaule (Morbihan) pour un premier test. Durant le mois de novembre, une vingtaine de buralistes volontaires dont certains candidats dans le Nord et le Pas-de-Calais, vont participer à cette expérimentation s’ils sont retenus. Un moyen de lutter contre « la désertification bancaire », rapporte La Voix du Nord.

Inflation Un risque pour le logement L'abordabilité

 Inflation Un risque pour le logement L'abordabilité Un choc de l'inflation en Australie rendrait encore plus difficile pour les gens de pénétrer dans le marché du logement si cela a eu lieu à des taux d'intérêt plus élevés, une agence mondiale de notation de crédit a averti. © Dan Himbrechts / AAP Photos Un choc d'inflation rendrait plus difficile pour les Australiens d'entrer dans le marché du logement, les experts avertissent.

« On cherche la diversification, pour répondre à toutes les demandes. C’est un moyen de créer du flux et de faire entrer des clients chez nous », a expliqué Patrick Falewée, le président de la fédération Nord des buralistes.

Un test de quatre ans

Un partenariat a été signé il y a quelques jours entre « Loomis », société de transports de fonds, et la Confédération nationale des buralistes. Le test à Péaule doit durer quatre ans, précise le quotidien local. Après cette période, la machine sera soit retirée soit conservée définitivement. Les dossiers des autres volontaires doivent encore être étudiés.

Si certains sont pour la diversification des services proposés par les buralistes, l’implantation de DAB ne fait pas l’unanimité, note le journal. D’autres craignent que ces installations provoquent des cambriolages ou que des clients soient pris pour cible.

Pour en savoir plus : lire l’article de La Voix du Nord

Immobilier en province: au-delà des métropoles .
Des centres à taille humaine, de l'espace et des services de bon niveau: autour des métropoles, toujours dynamiques, c'est la ruée sur les petites villes. Les prix de l'immobilier décollent.Lire aussiMarché immobilier: une nouvelle géographie se dessine

usr: 0
C'est intéressant!