•   
  •   

Entreprise Le BTP se convertit à son tour à la révolution numérique et énergétique

11:50  09 juillet  2018
11:50  09 juillet  2018 Source:   latribune.fr

Ingenico flambe, des fonds d'investissement intéressés

  Ingenico flambe, des fonds d'investissement intéressés Dans un secteur du paiement en pleine ébullition, après le rachat de Verifone par des fonds, des rumeurs circulent d'un intérêt pour le fabricant français de terminaux, dont l'action bondit de 6% ce mardi 26 juin. À qui le tour ? Le secteur du paiement est en pleine recomposition et la spéculation enfle sur un rachat du fabricant français de terminaux Ingenico. Selon Bloomberg, plusieurs fonds de capital-investissement auraient manifesté leur intérêt pour l'entreprise, valorisée en Bourse un peu plus de 5 milliards d'euros, dont ils auraient discuté d'un éventuel retrait de la cote.

Les 3 et 4 juillet 2018, les promoteurs immobiliers, réunis par le réseau RICS, et les cimentiers, rassemblés par le laboratoire Cement Lab, ont « pitché » sur les révolutions énergétiques et numériques désormais indispensables dans la conduite de leurs métiers.

0,002 %. C'est le pourcentage de l'investissement dans la recherche et le développement dans le domaine de l'immobilier. Pendant longtemps, les professionnels ont considéré que leur métier consistait à trouver un terrain et à obtenir le permis de construire avant de s'associer avec des constructeurs et de livrer le produit fini. Désormais, cette époque est terminée. Qu'ils soient promoteurs ou cimentiers, ils se doivent de prendre en compte en amont et en aval les transitions énergétique et numérique qui révolutionnent leurs activités.

Laurent Mignon (BPCE) nouveau patron du lobby bancaire

  Laurent Mignon (BPCE) nouveau patron du lobby bancaire L'ex-patron de Natixis, qui pris les rênes des Banques Pop Caisses d'Epargne en juin, succédera à Jean-Laurent Bonnafé (BNP Paribas) à la tête de la Fédération bancaire française (FBF) en septembre pour un an. Il cumule les nouvelles casquettes. Tout juste propulsé à la présidence du directoire du groupe BPCE, l'organe central des Banques Populaires et Caisses d'Epargne, depuis le 1er juin, en remplacement de François Pérol, reparti chez Rothschild, Laurent Mignon endossera à partir du 1er septembre le costume de président de la Fédération bancaire française (FBF).

La donnée, longtemps collectée, est désormais utilisée

Les acteurs s'organisent en effet pour prendre ce virage à bras-le-corps. Le 26 juin dernier, la Smart building alliance, remarquant que « les promoteurs et les foncières ont saisi l'importance des critères du smart dans la valorisation de leurs biens », a lancé le label « Ready-to-service ». Selon son président Emmanuel François, il s'agit, ni plus ni moins, d'« un cadre de référence définissant l'ouverture des données » et d'« une clé d'équipement des infrastructures soit dans l'ancien soit dans le neuf ».

« La donnée, l'immobilier en a collecté pendant des années, relève aussi Robin Rivaton directeur général de Real Estech. Des entreprises sont désormais capables de les traiter pour une gestion au quotidien ». « L'immobilier est traversé par le digital, confirme le pdg de Sogeprom Eric Groven, la façon dont on construit les bâtiments et on conçoit la ville va profondément changer ».

Energie : Pécresse veut « sortir progressivement du nucléaire »… en Île-de-France

  Energie : Pécresse veut « sortir progressivement du nucléaire »… en Île-de-France La présidente du conseil régional d'Ile-de-France et quinze acteurs publics et privés se sont engagé ce 13 juillet 2018 à réussir ensemble la transition énergétique de l’Île-de-France. © Fournis par La Tribune Sobriété énergétique, développement des énergies renouvelables (EnR), déploiement de la mobilité propre, développement de l'efficacité énergétique, encouragement de l'innovation sur les technologies d'avenir et structuration des filières relatives aux métiers de la transition énergétique sont les six directeurs de la stratégie énergétique et climatique de la région.

Les organismes de formation s'adaptent donc aux exigences du marché. Intervenant devant le réseau des professionnels de l'immobilier RICS le 3 juillet, Sophie Mougard, directrice de l'Ecole des Ponts, s'est dite « au service des acteurs économiques » et de « tous ceux qui vont concevoir et gérer une ville intelligente et connectée, une ville durable ».

« Tout est absolument ouvert : les données sont dans le cloud. Il va falloir concevoir des plateformes flexibles, plaide l'opérateur de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Jean-Charles Viard d'Ivanhoé Cambridge, la technologie devient un pilier comme la structure. La difficulté consiste à insérer les bonnes technologies et à trouver les bons opérateurs ».

Rester connecté

« Pitchant » au Cement Lab le 4 juillet, initiative du Syndicat français de l'industrie cimentière pour traiter ces sujets, Matthias Sicard, de la société norvégienne Disruptive Technologies, installe, lui, des capteurs de température dans les armoires électriques, disjoncteurs et transformateurs connectés à un nuage afin de faciliter leur intégration quel que soit le site  :

Comment Nicolas Hulot veut amplifier la rénovation énergétique des bâtiments

  Comment Nicolas Hulot veut amplifier la rénovation énergétique des bâtiments La rénovation énergétique des bâtiments est une priorité affichée par le gouvernement. Mais qu'en est-il deux mois après le plan lancé par Nicolas Hulot ? La CDC sera mobilisée avec 3 milliards d'euros de prêts aux collectivités. C'était il y a presque deux semaines : lors du conseil des ministres du 4 juillet dernier, le ministre de la Transition écologique et solidaire fêtait le premier anniversaire de son plan Climat, et notamment son plan de rénovation énergétique des bâtiments lancé le 26 avril.

« Nous avons une plateforme cloud ouverte avec un générateur de données, mais nous ne faisons pas de traitement. Chaque capteur a un identifiant unique spécifique pour chaque client, et tout est doublement encrypté dans le capteur avant le cloud. C'est du stockage intermédiaire [avant que le client ne récupère ses données, ndlr]. »

Chez Strains, toutes les parties prenantes d'un projet peuvent accéder via une plateforme sécurisée à une modélisation 3D des ouvrages d'art pour vérifier si tout est aux normes et ce afin de réduire les coûts de déconstruction-reconstruction. Idem avec Bulldozair qui, via une une application smartphone et tablette, permet au maître d'œuvre resté au bureau et au chef de chantier de s'échanger plans, photos ou reportings accessibles même hors connexion.

Les promoteurs et cimentiers se doivent de prendre en compte en amont et en aval les transitions énergétique et numérique. © Fournis par La Tribune Les promoteurs et cimentiers se doivent de prendre en compte en amont et en aval les transitions énergétique et numérique.

L'IA et le BIM sont déjà là

Même les assureurs s'adaptent à cette tendance lourde. Chez Allianz Real Estate, Sébastien Chemouny a également adopté les capteurs pour « constituer du big data et apporter du confort, de la maintenance et de la sécurité », ainsi que la maquette numérique (BIM), pour « suivre l'immeuble de sa conception à sa vente ». Pareil chez Covivio (ex-Foncière des Régions) où son directeur du développement durable Jean-Éric Fournier, utilise le BIM pour

« mieux construire et mieux gérer ».

Transition énergétique : quel rôle pour l'intelligence artificielle ?

  Transition énergétique : quel rôle pour l'intelligence artificielle ? Le 29 mars dernier, le mathématicien de renommée mondiale et député Cédric Villani a présenté un rapport intitulé Donner un sens à l'intelligence artificielle. Ce recueil de propositions et de pistes à explorer vise à faire de la France un pays de référence en matière d'intelligence artificielle. Un domaine qui participera activement à la transition énergétique. L'intelligence artificielle. C'est le premier grand dossier auquel s'est attelé le député Cédric Villani, élu à l'Assemblée nationale en juin 2017 sous l'étiquette La République en marche.

Parallèlement à la donnée et à la maquette numérique, l'intelligence artificielle (IA) s'invite chaque jour davantage dans les processus de décision. L'investisseuse Tania Bontemps, présidente d'Union Investment Real Estate France, l'érige même en « grand chantier en cours », considérant que le « machine learning », l'apprentissage par la machine, va lui permettre de créer une « grande » base de données utiles et disponibles. La jeune pousse Dataswati utilise, elle, l'IA pour la météo et l'humidité des briques après séchage.

« On est à la croisée des chemins et nous souhaitons collaborer avec les startups, considère Laury Barnes, directrice de la R&D chez le cimentier Vicat, nous ne sommes plus dans un système linéaire mais dans un système neural (relatif au nerf, ndlr). Cette nouvelle organisation demande plus de connexions et de réactivité ».

Sans oublier de l'innovation en interne ainsi que de l'interactivité permanente entre petits et grands entrepreneurs.

Métaux rares (2/3) : faudrait-il rouvrir des mines en France ? .
[Série d'été 2/3] Afin de sécuriser l'approvisionnement, la question est de plus en plus souvent posée par les experts. Des arguments stratégiques et éthiques la soutiennent. Ils sont indispensables à la transition énergétique et numérique, mais exposés à des risques géopolitiques, de responsabilité sociale et environnementale, voire d'épuisement des réserves. Afin de sécuriser l'approvisionnement en métaux rares, une question fâcheuse revoit donc le jour en France : celle de l'opportunité de relancer la création de mines sur le territoire national et européen.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!