•   
  •   

Entreprise Gorillas, Meta, Uber, Amazon: Casino et Carrefour fourbissent leurs armes pour mener la bataille du digital

12:05  15 novembre  2021
12:05  15 novembre  2021 Source:   challenges.fr

Il s'agit de la "meilleure crème anti-âge jamais", selon Amazon Shoppers

 Il s'agit de la , vous avez probablement entendu parler des avantages impressionnants du rétinol , surtout à quel point il est grand pour traiter les signes de vieillissement, les éruptions de compensation et lisser le teint. Mais il n'y a aucune pénurie de produits de soin de la peau qui incorporent l'ingrédient buzzy, et il peut être difficile de dire qui en vaut la peine. Si vous avez besoin d'un rétinol, Amazon Shoppers vous invitent à ajouter cette formule de 24 $ à votre routine.

Jean-Charles Naouri (Casino) et Alexandre Bompard (Carrefour) © Piermont/AFP - Pascal Sittler/Rea Jean-Charles Naouri (Casino) et Alexandre Bompard (Carrefour)

DECRYPTAGE Mardi 9 novembre, Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, a dévoilé la feuille de route du groupe dans le digital d'ici 2026. Cinq jours plus tôt, Jean-Charles Naouri, PDG et propriétaire de Casino, annonçait un partenariat avec la start-up du quick commerce Gorillas. Le premier a plus de moyens, mais le second a un temps d'avance.

Deux salles, deux ambiances. Mardi 9 novembre, c'est lors d'un show à l'Américaine -à mi-chemin entre une keynote de feu Steve Jobs et un TEDx- qu'Alexandre Bompard, PDG de Carrefour, et une partie de son comité de direction, ont dévoilé en grandes pompes -and in English of course- leur feuille de route digitale pour 2026. Face à eux, un parterre d'investisseurs, analystes et journalistes ainsi que les administrateurs du groupe comme Arthur Sadoun, président de Publicis, Philippe Houzé, président des Galeries Lafayette et même Abilio Diniz, venu expressément du Brésil. Cinq jours plus tôt, c'est en publiant les résultats du troisième trimestre, lors d'une conférence téléphonique avec son directeur financier, que le groupe Casino a plus sobrement dévoilé, de son côté, un partenariat avec la start-up allemande Gorillas, spécialiste du quick commerce. Derrière les différences de style, les deux PDG ont la même ambition: fourbir leurs armes pour remporter la bataille du digital.

Currys fait équipe avec Uber pour les livraisons de 30 minutes

 Currys fait équipe avec Uber pour les livraisons de 30 minutes Electronics Retatricers Currys a annoncé qu'il s'associe au service Halk-Hailing Uber pour livrer des produits en 30 minutes. © Getty Getty Images Sous le service d'essai, les clients dans 12 arrondissements de Londres seront en mesure de commander des articles tels que des ordinateurs portables et des cartouches d'imprimante, avec une charge de livraison de 5 £. Le procès commence le 15 novembre et durera pendant trois mois.

Deux ans après l'apparition du Covid-19, la vague du numérique s'est transformée en raz-de-marée, les Français sont définitivement tombés dans les bras du e-commerce et les dernières digues qui freinaient les achats alimentaires en ligne sont tombées. Les seniors se sont mis au drive, les jeunes sont devenus accros à la livraison de repas à domicile et en quelques mois, toute une floppée de nouveaux services de livraison de courses en moins de 15 minutes ont fait brutalement irruption. Pour les distributeurs alimentaires, cette accélération inédite est à double tranchant. D'un côté, elle crée des opportunités de marché, de l'autre, elle a fait naître de nouveaux concurrents, dans un marché déjà ultra compétitif. Alors au sein des sièges de Casino, rue de l'université à Paris, et de Carrefour, à Massy, on s'active pour rester dans la course. Résultat, lors du digital day, et à quelques mois de présenter son nouveau plan stratégique, début 2022, Alexandre Bompard s'est félicité des progrès accomplis par Carrefour ces dernières années: des ventes en ligne qui ont triplé pour atteindre 3,3 milliards de volume d'affaires en 2021, 800 millions de visites annuelles sur ses plateformes en ligne, 45 entrepôts dédiés aux ventes en ligne... Avant, ensuite, d'égrainer plusieurs annonces pour son second mandat: la signature de deux partenariats avec Meta (Facebook) et Uber, l'objectif de tripler le volume d'affaires du e-commerce jusqu'à 10 milliards en 2026, d'atteindre 20% de part de marché dans la livraison express, contre 7% en 2018, d'investir 3 milliards dans le digital d'ici cinq ans, et de faire en sorte que le numérique contribue à 600 millions d'euros au revenu opérationnel de l'entreprise d'ici 2026. Objectif: que Carrefour devienne un "leader mondial du commerce digital". Mais en face, Jean-Charles Naouri a lui aussi des cordes à son arc. Alors entre les deux distributeurs cotés, qui est le mieux armé pour remporter la bataille du digital?

Casino va entrer au capital du livreur de course ultra-rapide Gorillas

  Casino va entrer au capital du livreur de course ultra-rapide Gorillas Les magasins du groupe ont également annoncé, jeudi 4 novembre, une hausse de leur chiffre d'affaires au troisième trimestre de 4,1 %. Casino continue d'investir. Jeudi 4 novembre, alors que le groupe a annoncé ses résultats pour le troisième trimestre 2021, il a fait savoir qu'il s'apprêtait à entrer au capital d'un des acteurs de la livraison de courses ultra-rapide à domicile, l'entreprise allemande Gorillas. Celle-ci pourra s'approvisionner en produits Monoprix et Franprix, mais également préparer et livrer des commandes passées auprès des deux enseignes.

Carrefour et Casino, des stratégies semblables...

De prime abord, les similitudes sont nombreuses. Les deux inspecteurs des finances ont chacun à leur côté un spécialiste du digital de haut vol, au profil hybride. Côté Carrefour, Elodie Perthuisot, polytechnicienne également diplômée de Sciences Po et d'un MBA de l'ESCP, s'est faite repérée quand elle travaillait aux côtés du PDG chez Fnac-Darty. En face, Cyril Bourgois, passé par HEC avant d'enchaîner avec un master de lettres et un MsC à Polytechnique, a démarré en 2014 chez Casino comme directeur adjoint de la stratégie et du plan avant de grimper les échelons jusqu'à prendre en main le digital.

Les relais de croissance sont aussi très similaires. Lors de sa conférence, Alexandre Bompard en a détaillé quatre: l'e-commerce, le retail media, qui consiste à tirer des revenus publicitaires des données clients que possèdent les distributeurs, la digitalisation des services financiers, et enfin des magasins. Autant d'activités que Casino développe aussi. Quant à la méthode, elle semble également très semblable: en matière de digital, le partenariat est le choix du roi. Le client veut pouvoir commander ses courses de chez lui et les recevoir en 30 minutes? Casino et Carrefour ont tous les deux signé des partenariats avec les places de marché Uber Eats et Deliveroo. Les start-up de quick commerce, qui promettent de livrer le brunch ou l'apéro en 15 minutes, ont le vente en poupe? Carrefour est entré au capital de Cajoo, l'un des acteurs français, en octobre, et Casino a signé avec Gorillas, en échange de quelques actions, début novembre. "Sur la livraison à J+1, en revanche, Alexandre Bompard a préféré internaliser car il voit des synergies possibles avec le drive, là où Casino n'a pas eu le choix, il a signé un partenariat avec Ocado car il n'avait pas les moyens d'investir", note Clément Genelot, analyste à Bryan Garnier.

Risque de Listeria : du saumon fumé rappelé par Leclerc, Intermarché, Carrefour, Auchan…

  Risque de Listeria : du saumon fumé rappelé par Leclerc, Intermarché, Carrefour, Auchan… La listériose peut avoir des conséquences graves chez la femme enceinte, les nouveau-nés, ou les personnes immunodéprimées, rappelle le ministère de la Santé. Attention si vous avez acheté récemment du saumon chez Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Galec, Houra, Intermarché ou Système U. Toutes ces enseignes procèdent au rappel d'un lot de saumon fumé de la marque Labeyrie, sous la dénomination exacte "Saumon fumé de Norvège Le Savoureux -25% de sel, 4 tranches minimum 130 g", détaille le site rappel.conso.gouv.fr.

... mais l'un a le temps, l'autre l'argent

Voilà qui nous mène aux différences. De l'avis de tous les observateurs, Casino est plus avancé dans le digital que Carrefour. Quand Carrefour a cédé Rueducommerce en 2019 faute d'avoir réussi à le faire décoller, Jean-Charles Naouri a fait en vingt ans de Cdiscount le deuxième site de e-commerce non alimentaire de France, derrière Amazon. Le volume d'affaire de Cdiscount à lui seul (4,2 milliards d'euros), hors e-commerce alimentaire de Casino donc, dépasse d'ailleurs les 3 milliards que pèse le e-commerce de Carrefour au total. Et cette entreprise bordelaise a signé dès la fin 2016 avec la start-up Exotec pour robotiser ses entrepôts, peu avant que Carrefour ne signe à son tour. Sur le retail media, Carrefour a lancé son service Links il y a quelques mois, là où la plateforme de Casino, RelevanC, plus intégrée, qui s'apparente davantage à Criteo, a déjà deux ans d'existence, sans oublier sa solution Cdiscount Advertising lancée en avril. "Il faut reconnaître qu'hormis dans le quick commerce, Carrefour agit toujours avec plusieurs mois de retard sur Casino", pointe Clément Genelot, qui rappelle : "Jean-Charles Naouri est le premier à avoir osé faire un partenariat avec un acteur de la tech, Amazon, en 2018. A l’époque, il fallait oser.". Trois ans plus tard, Frédéric Duval, directeur France d'Amazon, se dit satisfait et annonce à Challenges: "Nous sommes en train de rajouter les drives de Casino à Amazon Prime Now. Notre partenariat avec Monoprix et Casino permet d'ores et déjà de livrer en deux heures, une large sélection de produits de grande consommation, à prix bas, dans toutes les grandes villes de France. D’ailleurs, les produits de grande consommation, y compris l’alimentaire, sont passés devant le textile pour nous en France. "

Amazon : les cartes de crédit Visa britanniques seront refusées à partir de 2022

  Amazon : les cartes de crédit Visa britanniques seront refusées à partir de 2022 À compter du 19 janvier prochain, il sera impossible de passer une commande sur Amazon en réglant avec une carte de crédit Visa produite au Royaume-uni. Le géant internet Amazon a annoncé mercredi qu'il n'accepterait plus les paiements par cartes de crédit Visa émises au Royaume-Uni à compter du 19 janvier 2022, pointant les "frais élevés" pratiqués par l'entreprise américaine de services de paiement."Ces frais devraient baisser avec le temps, alors que les technologies progressent, mais les coûts restent élevés, voire augmentent", a pointé Amazon mercredi dans un communiqué, ajoutant vouloir "continuer d'innover (...

Le patron de Casino voyait déjà loin quand son homologue de l'époque, Georges Plassat, disait "ne pas croire au e-commerce". Alexandre Bompard, arrivé en 2017, a dû se retrousser les manches pour rattraper le retard. En quatre ans, il a ouvert quelques 150 drives piétons et 470 drives classiques, jusqu'à décrocher la deuxième place du marché, derrière l'indétrônable Leclerc, tout en restructurant lourdement l'entreprise, quitte à prendre des décisions difficiles, telles que des suppressions d'emplois massives, ou le passage de plusieurs hypermarchés en location gérance. Aujourd'hui, si le temps n'est pas son allié, l'argent l'est en revanche. Car Carrefour, avec un chiffre d'affaires global de 78 milliards d'euros contre 31,9 milliards pour Casino, et un free cash flow prévu de plus d'1 milliard cette année, a les moyens de ses ambitions. En face, Casino est restreint par l'endettement de sa maison mère, Rallye. "Jean-Charles Naouri a une vision beaucoup plus long terme mais il est contraint par des marges financières plus limitées, voire inexistantes", déplore Clément Genelot. "Il ne peut pas se permettre d’investir." Interrogé par Challenges sur le partenariat entre Casino et Gorillas, qui pèse davantage dans le marché du quick commerce que son partenaire Cajoo, Alexandre Bompard a répondu: "Ce qui est clé c'est comment vous gagnez toutes les batailles. Je sais que j'ai Uber, Cajoo, Facebook... J'ai les partenaires gagnants. Et je suis toujours content quand je vois mes collègues faire des opérations qui montrent que nous sommes dans le bon chemin." En attendant de savoir qui gagnera la guerre, Alexandre Bompard peut se targuer d'avoir réussi une bataille: dopé par le digital day, le cours de Carrefour, en hausse ces derniers jours, a déjà rapporté presque 600 millions d'euros, comme l'a malicieusement noté l'expert du commerce Olivier Dauvers.

Mobilité douce, télétravail... ces opportunités à saisir pour les entrepreneurs .
Faire aussi bien ou mieux à distance : c’est le nouveau mot d’ordre, qu’il s’agisse de (télé)travail, de repas ou d’éducation. La pandémie a agi comme un accélérateur de tendances dans le business. Nous avons sélectionné six secteurs en forte croissance qui peuvent ainsi inspirer les candidats à la création d’entreprise.Les mobilités douces offrent encore des opportunitésLes pistes cyclables qui ont surgi au début de la pandémie ont été pérennisées partout en France. Et avec elles, le boom des déplacements à vélo ou en trottinette : le secteur croît de 40% l’an. Un vivier de nouveaux business.

usr: 3
C'est intéressant!