•   
  •   

Entreprise Côte d’Azur. La mafia des déchets devant la justice

13:50  20 novembre  2021
13:50  20 novembre  2021 Source:   ouest-france.fr

Airlines Alaska se débarrassent des bouteilles en plastique, CUPS

 Airlines Alaska se débarrassent des bouteilles en plastique, CUPS Alaska Airlines a annoncé mercredi qu'il se débarrasse des bouteilles en plastique et des tasses sur ses vols. © iStock Alaska Airlines Jetblue Airways Mandat de vaccination Covid-19 Employés fédéraux Entrepreneurs gouvernementaux Industrie de l'air Voyage de voyage Mandat Dans une déclaration , la compagnie aérienne a déclaré qu'elle remplacera les bouteilles d'eau avec des bouteilles de l'eau en boîte, une marque qui utilise 92% des plantes.

La © SoraCinémas archives La "mafia des déchets" est soupçonnée d'avoir organisé pendant des années le déversement sauvage de déblais de chantier dans le Var et les Alpes-Maritimes

Dix-sept prévenus dont sept entreprises, comparaîtront devant le tribunal de Draguignan (Var), à partir de lundi. Ils sont soupçonnés d’avoir organisé pendant des années le déversement sauvage de déblais de chantier dans la nature dans le sud-est de la France.

Dix-sept prévenus dont sept entreprises, 18 sites irrémédiablement pollués dans le Var et les Alpes-Maritimes : à Draguignan (Var) s’ouvrira lundi le procès de la mafia des déchets, soupçonnée d’avoir organisé pendant des années le déversement sauvage de déblais de chantier dans la nature.

Immobilier en province: au-delà des métropoles

  Immobilier en province: au-delà des métropoles Des centres à taille humaine, de l'espace et des services de bon niveau: autour des métropoles, toujours dynamiques, c'est la ruée sur les petites villes. Les prix de l'immobilier décollent.Lire aussiMarché immobilier: une nouvelle géographie se dessine

Prévu pour durer cinq jours, l’examen de ce dossier, où les prévenus encourent jusqu’à dix ans de prison et un million d’euros d’amende pour diverses infractions pénales et atteintes à l’environnement, fait suite à un retentissant coup de filet qui avait mobilisé plus de 200 gendarmes et agents de l’État du Var, lors d’une opération baptisée Terres brûlées, en juin 2020.

Escroquerie, menace de mort, crime et délit, extorsion

Les prévenus sont poursuivis pour abandon et gestion irrégulière de déchets en bande organisée, au titre du code de l’environnement. Mais aussi, en matière pénale, pour escroquerie en bande organisée, menace de mort, de crime ou de délit, ou encore extorsion par violence, entre autres. D’où ce qualificatif de mafia des déchets rapidement utilisé par les acteurs de ce dossier.

Plastics à usage unique à interdire dans les sacs en plastique à usage unique de NSW

 Plastics à usage unique à interdire dans les sacs en plastique à usage unique de NSW , des pailles et des couverts à usage unique seront progressivement éliminés dans NSW d'ici un an après qu'un plan gouvernemental visant à éliminer des milliards d'articles du cours de déchets plastiques adoptés par le Parlement. © Morgan Sette / AAP Photos Les sacs en plastique légers seront interdits de juin 2022.

Menée depuis plusieurs mois, l’enquête avait mis au jour, selon Patrice Camberou, procureur de la République de Draguignan, un système organisé depuis plusieurs années au cours desquelles des centaines de milliers de mètres cubes de terre, de béton, de ferraille ou de goudron avaient été déversés sur une vingtaine de sites irrémédiablement défigurés, entre Fréjus, Le Luc et Trans-en-Provence, dans le Var, et jusqu’à Sospel dans les Alpes-Maritimes.

Les entreprises obtenaient des marchés d’évacuation de gravats, les facturaient au tarif réglementaire mais écoulaient et entreposaient les déblais sur des terrains privés ou publics, en trompant ou menaçant les propriétaires, le tout coûtant environ cinq fois moins cher, toujours selon le parquet.

Des zones polluées irrémédiablement

Selon la Fédération nationale de l’environnement (FNE), partie civile aux côtés notamment de la Fédération du BTP du Var, « de nombreux propriétaires privés se sont laissés avoir par ce réseau mafieux : à la recherche de terre pour de petits aménagements sur leurs parcelles, ils répondaient à des annonces sur Le Bon Coin ou Facebook pour obtenir de la terre végétale » : mais alors qu’ils attendaient quelques camions, ce sont des centaines de camions qui venaient finalement déverser des déchets sur leurs propriétés.

La surutilisation a alimenté la crise de résistance aux antibiotiques au monde

 La surutilisation a alimenté la crise de résistance aux antibiotiques au monde © Fourni par courrier quotidien MailonLine logo Chaque fois que nous allons faire du shopping pour de la nourriture, nous risquons de nourrir involontairement l'une des urgences de santé publique les plus dangereuses au monde. Les nouvelles recherches avertissent comment les articles de quotidien de la pizza au yaourt peuvent contribuer à la montée des superbugs résistant aux antibiotiques qui peuvent tuer des millions de personnes.

Plusieurs personnes ayant essayé de s’opposer à ce flux incessant ont été menacées de mort, affirme la FNE.

Parmi les espaces pollués, l’association pointe des zones Natura 2000, des espaces boisés classés, mais aussi un site projet de périmètre de protection d’une source de production d’eau potable. Parmi les zones impactées, la Réserve naturelle nationale de la Plaine des Maures, zone de sensibilité majeure pour la tortue d’Hermann, une espèce protégée.

La FNE pointe aussi le cas de cette propriété polluée par 240 tonnes de terre à l’arsenic et au plomb, où depuis ont notamment été plantées des vignes.

Le traitement des déchets de chantiers est problématique dans le Sud-Est et vire parfois, au-delà de ces atteintes à l’environnement, au drame humain. En août 2019, le maire du village varois de Signes, Jean-Mathieu Michel, 76 ans, était mort renversé par une camionnette dont il voulait verbaliser les occupants, après que ceux-ci avaient tenté de décharger des gravats dans la nature.

Redressement fiscal géant pour Antoine Zacharias, l’ancien patron de Vinci .
Exilé fiscal en Suisse, Antoine Zacharias refusait de payer au fisc français 43,7 millions d’euros d’impôts sur une plus-value de 93 millions d’euros réalisée grâce à ses stock options. La cupidité d’Antoine Zacharias semble apparemment sans limite. L’ancien patron de Vinci s’était non seulement attribué des dizaines de millions d’euros de salaire, stock options, retraite chapeau, indemnités de départ... Mais il a aussi tenté de ne pas payer d’impôts sur une partie de ce tas d’or.

usr: 3
C'est intéressant!