•   
  •   

Entreprise Économie. Le groupe Le Duff veut racheter Frial pour se diversifier vers les plats cuisinés surgelés

21:25  22 novembre  2021
21:25  22 novembre  2021 Source:   ouest-france.fr

Croissance : la Banque de France optimiste pour cette année

  Croissance : la Banque de France optimiste pour cette année Fin octobre, l'Insee avait déjà indiqué qu'après la très bonne performance de l'économie française au troisième trimestre, avec une progression du PIB de 3%, la croissance atteindrait au moins 6,6% sur l'ensemble de 2021, sauf contraction de l'activité au dernier trimestre. Bonne nouvelle ! La croissance économique française pourrait être "de l'ordre de 6,75%" en 2021, soit bien supérieure aux prévisions actuelles, a indiqué lundi 8 novembre le directeur général de la Banque de France Olivier Garnier, l'institution tablant sur une progression du PIB de 0,75% au dernier trimestre.

Louis Le Duff (ici à l’usine Bridor de Servon-sur-Vilaine) rachète le groupe Frial, en Normandie. Il veut ainsi poursuivre son développement à l’international. © archives Ouest-France Louis Le Duff (ici à l’usine Bridor de Servon-sur-Vilaine) rachète le groupe Frial, en Normandie. Il veut ainsi poursuivre son développement à l’international.

Le groupe breton Le Duff veut racheter Frial, le groupe normand spécialisé dans les plats cuisinés surgelés, avec trois usines à Bayeux et à Falaise, et 450 salariés. Un nouveau virage pour le géant de la restauration hors-domicile.

Le groupe Le Duff est surtout connu pour être le leader mondial de la boulangerie-viennoiserie, avec ses enseignes Brioche Dorée et Fournil de Pierre. Il a également popularisé la pizza-pasta avec les restaurants Del Arte. Son appétit le pousse cette fois vers la Normandie, où il est annonce être « en négociation exclusive avec le Groupe Frial en vue de son rachat. » L’objectif est de « créer un leader mondial dans le secteur des plats cuisinés surgelés premium. »

Elon Musk. Comment le PDG de Tesla donne des sueurs froides à la Bourse avec ses tweets

  Elon Musk. Comment le PDG de Tesla donne des sueurs froides à la Bourse avec ses tweets Un simple message de sa part peut changer le cours d’une action à la Bourse. Depuis plusieurs années, Elon Musk écrit, presque sans filtre, sur Twitter ce qu’il pense sur l’économie en général et ses entreprises en particulier. Ses prises de position y sont très suivies. L’homme le plus riche du monde est-il un génie ou un troll ?Ce week-end, Elon Musk a encore fait des siennes sur Twitter. Le patron de Tesla et de Space X, jamais à une provocation près, a lancé une grande consultation pour savoir s’il devait ou non vendre 10 % de ses 107,5 millions actions (chiffre au 30 juin).

« Ouvrir la voie à de nouveaux débouchés »

Fondé en 1980, à Bayeux, Frial est créateur et fabricant de solutions culinaires surgelées. Implanté au cœur de la Normandie, il emploie 450 collaborateurs sur trois sites industriels, à Bayeux et à Falaise. Parmi ses clients, on trouve les spécialistes du surgelé, la grande distribution et la restauration.

À travers cette acquisition, le groupe Le Duff souhaite poursuivre sa forte croissance internationale, « en ouvrant la voie à de nouveaux débouchés, notamment en Amérique du Nord et en Asie. » Comme lui, le groupe Frial réalise une part non négligeable de son activité (30 % du chiffre d’affaires de l’entreprise) à l’étranger.

Des recettes « façon terroir »

« Cette acquisition marque une étape importante », ajoute le groupe le Duff qui veut renforcer sa position sur le segment des plats cuisinés surgelés premium et compléter l’offre existante (avec ses enseignes Pom Bistrot, Yummy). « Nous voulons concevoir des recettes savoureuses « façon terroir », à base de pommes de terre et légumes cuisinés surgelés. »

Succession : Que deviennent les crédits en cours ?

  Succession : Que deviennent les crédits en cours ? Un décès peut avoir des conséquences financières pour les héritiers, a fortiori si le défunt laisse derrière lui des dettes, et notamment des emprunts en cours © IStock / City Presse Les dettes contractées de notre vivant ne s’éteignent pas à notre mort ARGENT - Un décès peut avoir des conséquences financières pour les héritiers, a fortiori si le défunt laisse derrière lui des dettes, et n Si de multiples raisons peuvent empêcher un emprunteur d’honorer ses échéances de crédit, la mort est le seul impondérable qui vous exonère à jamais de tout remboursement… Mais ce n’est pas fo

Pour Louis Le Duff, le président fondateur du groupe éponyme, « innover reste le mot d’ordre. 50 % des produits de notre congélateur n’existaient pas il y a dix ans. Il faut donc savoir saisir les évolutions de la société et les nouveaux besoins des consommateurs. C’est ce que nous souhaitons faire avec l’acquisition de Frial, parfait exemple de la réussite et du savoir-faire made in France. »

Le choix du « produire en France »

De son côté, ce rachat va permettre à Frial de rester enraciné en Normandie. « Depuis plus de 30 ans, le groupe Le Duff a fait le choix du «produire en France» », souligne Jean-Marie Piranda, le président de Frial. Parvenir à mener ce projet à terme avec un acteur industriel français indépendant et incontournable, avec lequel nous partageons de nombreuses valeurs, est une grande fierté pour nous. »

Comment BNP Paribas relocalise ses ambitions .
La cession de sa filiale californienne Bank of the West donnerait à la banque française les moyens de réaliser une belle acquisition de ce côté de l’Atlantique. Quelle idée Jean-Laurent Bonnafé a-t-il derrière la tête lorsqu’il envisage de se séparer de Bank of the West? Selon Reuters, le directeur général de BNP Paribas pourrait obtenir de sa filiale et pépite américaine jusqu’à 15 milliards de dollars – plus de 22 fois son résultat net. JPMorgan et Goldman Sachs auraient été mandatés.

usr: 3
C'est intéressant!