•   
  •   

Entreprise Ascoval – Saarstahl : la région Hauts-de-France efface 8 millions d’euros de dette de l’entreprise

15:40  23 novembre  2021
15:40  23 novembre  2021 Source:   ouest-france.fr

Crédit immobilier : 3 profils d’emprunteurs désormais exclus et nos conseils pour faire passer le dossier

  Crédit immobilier : 3 profils d’emprunteurs désormais exclus et nos conseils pour faire passer le dossier En raison des nouvelles réglementations, emprunter devient une épreuve pour certains ménages. Voici 3 profils types désormais exclus du marché du crédit et nos conseils pour tenter de faire passer leurs dossiers. L’encours des crédits immobiliers est toujours aussi solide. D’après les dernières données publiées par la Banque de France, au 1er octobre, les Français sont endettés à hauteur de 1.418 milliards d’euros pour l’acquisition de leur logement, soit une augmentation de 6,6% sur une année glissante.

La devanture d’un établissement Saarstahl, repreneur de l’aciérie Ascoval. © JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN/AFP La devanture d’un établissement Saarstahl, repreneur de l’aciérie Ascoval.

Le conseil régional a voté, ce mardi 23 novembre, l’effacement d’une grande partie de la dette de l’aciérie Ascoval. De l’argent accordé pour aider l’entreprise à investir dans un équipement industriel, en juillet 2019.

Le conseil régional des Hauts-de-France a voté, mardi 23 novembre, l’effacement de 8,3 des 12 millions d’euros d’un prêt qu’il avait accordé en 2019 à l’aciérie Ascoval, alors propriété du groupe Liberty, pour permettre en 2021 son acquisition par le groupe allemand Saarstahl.

Crédit Agricole : des résultats "à des plus hauts historiques", conquête de nouveaux clients

  Crédit Agricole : des résultats Le groupe bancaire a annoncé notamment une hausse de 25,7% de son bénéfice net au troisième trimestre 2021. Tout va pour le mieux pour le Crédit Agricole. Et les résultats sont historiques. Le groupe bancaire mutualiste a annoncé mercredi 10 novembre une hausse de 25,7% de son bénéfice net au troisième trimestre 2021, évoquant la conquête de centaines de milliers de nouveaux clients. Pour la période du 1er juillet au 30 septembre, son bénéfice net a atteint 2,222 milliards d'euros. Sur l’ensemble des neuf premiers mois de 2021, le groupe a enregistré un bénéfice net de 6,746 milliards d'euros, en hausse de 62,2%.

Cette décision intervient après des négociations, la semaine dernière, entre l’État et Saarstahl, qui menaçait de délocaliser temporairement une partie de la production d’Ascoval en Allemagne en raison du coût de l’électricité en France.

Le groupe y avait renoncé, vendredi 19 novembre, après une réunion à Bercy et l’annonce d’un changement du contrat liant Ascoval à EDF au 1er janvier.

Le prêt de 12 millions à Ascoval avait été accordé en juillet 2019 pour aider l’aciérie de Saint-Saulve (Nord), alors dans le giron du groupe Liberty Steel, à investir dans un équipement industriel. Il s’ajoutait à un financement de 25 millions provenant de l’État, et de 10 millions de la métropole de Valenciennes, pour un total de 47 millions.

FuboTV, le repreneur de Molotov, doit encore démontrer sa viabilité

  FuboTV, le repreneur de Molotov, doit encore démontrer sa viabilité Le service de streaming est racheté par l’américain FuboTV pour 164 millions d’euros, essentiellement en actions. Molotov a annoncé mardi 9 novembre son rachat par l’Américain FuboTV pour 164 millions d’euros, dont au maximum 25 millions d’euros en cash, le reste en actions FuboTV. La start up française était détenue jusqu’à présent par Xavier Niel (35%), le fonds IDinvest (35%) et ses salariés, selon les déclarations de son président-fondateur Jean-David Blanc à Satellifacts.Molotov avait déjà tenté de se vendre à plusieurs reprises.

L’abandon de ce prêt : une condition pour acter la reprise par Saarstahl

En août 2021, le groupe Saarstahl avait repris l’aciérie à Liberty Steel, en difficulté financière, sous conditions d’un abandon d’une partie de ces prêts par l’ensemble des financeurs publics. La Région avait acté en juillet cette mesure, le vote de ce mardi 23 novembre ne portant que sur le montant.

Sur la pérennité des activités d’Ascoval, le président de la région et prétendant à la présidentielle Xavier Bertrand a estimé que le « dossier n’est pas soldé ». « L’État aujourd’hui est très radin concernant le tarif de l’énergie, c’est vrai pour toutes les industries électro-intensives de notre pays », a ajouté Xavier Bertrand. « Je veux sauver cette usine. Vous aussi ? », avait-il lancé vendredi 19 novembre à Emmanuel Macron, en visite dans l’Aisne.

Nacim Bardi, délégué syndical CGT (majoritaire) d’Ascoval, a pour sa part salué l’abandon de créances : « Pour qu’une activité soit forte, il faut un soutien fort de l’État. Là c’est pour la bonne cause, un maintien d’activité », a-t-il affirmé.

Les 3,6 millions restants dus à la région doivent être remboursés d’ici à août 2024.

L’usine de Sainte-Saulve, qui emploie 270 salariés, produit des barres d’acier dédiées à la fabrication de rails, notamment pour la SNCF.

Amiens, Beauvais, Chartres... les villes cathédrales adoptées par les télétravailleurs .
Amiens, Beauvais, Chartres les villes cathédrales adoptées par les télétravailleurs .> Les navetteurs profitent du nouvel effet TGV> 5 étapes pour changer de région et réussir son installation> Pour ses nouveaux habitants, la campagne se réinvente> Télétravail hors domicile : ces entreprises se prêtent des bureaux Entretien croisé du maire de Bourges, Yann Galut, et de la présidente de l’agglomération, Irène Félix « Les nouveaux venus me disent : Ici, on respire ! » La crise sanitaire a-t-elle un effet sur l’attractivité de Bourges ? Yann Galut. Je perçois un frémissement dans les arrivées.

usr: 1
C'est intéressant!