•   
  •   

Entreprise Fonderie Sam. Renault promet qu’il apportera un « soutien financier » aux salariés

21:50  30 novembre  2021
21:50  30 novembre  2021 Source:   ouest-france.fr

Mulhouse : Stellantis recrute des centaines d'intérimaires pour la nouvelle Peugeot 308

  Mulhouse : Stellantis recrute des centaines d'intérimaires pour la nouvelle Peugeot 308 La nouvelle équipe fera doubler la production de Stellantis Mulhouse, en la portant à 700 véhicules par jour. Bonne nouvelle sur le front de l'emploi. L'usine Stellantis (ex-PSA) de Mulhouse (Haut-Rhin) va constituer en janvier une deuxième équipe pour la production de la nouvelle Peugeot 308, une montée en puissance qu'elle avait dû différer à cause de la crise des semi-conducteurs, a-t-on appris lundi 15 novembre auprès de la direction du site.

Des salariés de la fonderie occupent le 26 novembre 2021. Photo d’archives. © José A. Torres / Centre Presse Aveyron/PHOTOPQR/MAXPPP Des salariés de la fonderie occupent le 26 novembre 2021. Photo d’archives.

Le constructeur automobile français Renault apportera un « soutien financier » aux salariés de la fonderie Sam et les accompagnera dans leur reconversion, a promis le président de son Conseil d’administration ce mardi 30 novembre 2021.

Renault apportera un « soutien financier » aux salariés de la fonderie Sam et les accompagnera dans leur reconversion, a promis mardi 30 novembre 2021 Jean-Dominique Senard, le président du conseil d’administration du constructeur automobile français.

Exclu: Danone ouvre un plan social dans ses usines

  Exclu: Danone ouvre un plan social dans ses usines La division produits frais du groupe alimentaire est en pleine recomposition. Au moment où les consommateurs de plus en plus flexitariens se dirigent vers les produits végétaux, Danone doit regrouper ses capacités de production laitière pour faire de la place à ses spécialités 100% végétales. Un plan social est en préparation selon nos informations. Est-ce un processus schumpetérien qui est en cours chez Danone? Comme au début du 20e siècle la montée en puissance des automobiles avait créé une crise dans les entreprises de calèches, aujourd'hui les desserts végétaux sont-ils en train de perturber le business des yaourts? Il n'est pas certain du tout

« Renault va se rapprocher des mandataires judiciaires pour construire avec eux, compte tenu de la situation exceptionnelle, la façon dont Renault apportera un accompagnement individualisé à chaque salarié de la Sam, pour une reconversion et un soutien financier », a indiqué Jean-Dominique Senard à Flins-sur-Seine (Yvelines).

Lire aussi : Suppressions d’emplois d’un côté, recrutements de l’autre : comment Renault ajuste ses effectifs

« Le cas de Sam est assez exceptionnel »

L’état-major de Renault présentait mardi la reconversion d’une partie de son site historique de Flins en usine de reconditionnement des véhicules d’occasion, avec d’anciens salariés des chaînes de montage.

En parallèle d’un large plan de suppressions de postes, le constructeur prévoit aussi d’embaucher 2 000 salariés pour ses usines françaises dans les trois prochaines années, notamment sur son nouveau pôle Electricity, qui rassemble trois sites dans le Nord de la France.

Assurance de prêt : la possibilité de résilier à tout moment son contrat est en très bonne voie

  Assurance de prêt : la possibilité de résilier à tout moment son contrat est en très bonne voie Une proposition de loi, votée à l’unanimité par les députés ce 18 novembre en commission des finances de l’Assemblée nationale, entend permettre aux emprunteurs de résilier à tout moment leur assurance de prêt. Bénéficiant de l'appui des députés LREM mais aussi du gouvernement, elle est en bonne voie pour être adoptée en séance publique, le 25 novembre. Serait-ce la bonne pour les quelque 7 millions d’emprunteurs ? Après avoir déjà tenté sa chance l’année dernière, la députée Agir Patricia Lemoine remet le couvert pour libéraliser le marché de l’assurance de prêt.

« On a la volonté de soutenir et ne pas laisser tomber les gens, pas l’activité », a ajouté Luca de Meo, le directeur général de Renault. « Le cas de Sam est assez exceptionnel. Mais c’est aussi un problème systémique. Avec la transition écologique, le passage à l’électrique, on va avoir ce type de situation ».

La Société aveyronnaise de métallurgie (Sam), qui emploie quelque 350 personnes, avait été placée en liquidation judiciaire le 16 septembre dernier.

La fermeture, un « échec » pour Bruno Le Maire

Vendredi 26 novembre, le tribunal de commerce de Toulouse a scellé sa cessation d’activité après le refus de Renault de soutenir l’unique projet de reprise de cette usine située à Viviez, près de Decazeville (Aveyron).

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a reconnu samedi que la fermeture de la Sam était un « échec », mais s’est engagé à ne « pas laisser tomber les salariés ». « Ce n’est pas parce que la Sam ferme que le site industriel doit fermer », a-t-il affirmé lors d’un déplacement à Toulouse.

Lundi, la ministre déléguée à l’Industrie Agnès Pannier-Runacher s’est dite « confiante » dans le reclassement des salariés « parce qu’ils ont des compétences qui sont aujourd’hui recherchées ».

Une manifestation de soutien aux salariés de la Sam et à leurs familles est prévue mercredi à l’appel de plusieurs collectifs et de syndicats.

Carton rouge pour la Zoé et la Dacia Spring aux crash tests, Renault proteste ! .
La Nouvelle Zoe offre "une faible protection contre les accidents, une mauvaise protection des piétons et il lui manque une technologie anti-collision en tant que telle", selon Euro NCAP. Quant à la Spring, ses résultats aux crash-tests sont "franchement problématiques", d'après l'organisme indépendant. En réaction, les deux constructeurs du groupe Renault ont émis des protestations. Vents contraires pour Renault. Alors que "Renault était synonyme de sécurité", la Renault Zoe et la Dacia Spring ont été très mal notées aux derniers crash-tests d'Euro NCAP.

usr: 9
C'est intéressant!