•   
  •   

Entreprise Auto : du “jamais vu”, Stellantis plombé par Fiat et Opel, Renault souffre malgré Dacia !

11:40  01 décembre  2021
11:40  01 décembre  2021 Source:   capital.fr

Immobilier à Paris : Malgré la crise sanitaire, les prix ont continué de grimper depuis un an

  Immobilier à Paris : Malgré la crise sanitaire, les prix ont continué de grimper depuis un an La crise sanitaire n’a pas eu l’effet de baisse sur les prix, escompté par beaucoup de potentiels acheteurs. Au contraire, les prix ont continué à grimper partout dans la capitale © Lionel BONAVENTURE / AFP Les prix stagnent depuis trois mois dans la capitale. (illustration) LOGEMENT - La crise sanitaire n’a pas eu l’effet de baisse sur les prix, escompté par beaucoup de potentiels acheteurs. Au contraire, les prix ont continué à gr Covid-19, exode, chute des prix… Le schéma que les potentiels investisseurs espéraient voir ne s’est pas produit.

Auto : du “jamais vu”, Stellantis plombé par Fiat et Opel, Renault souffre malgré Dacia ! © SP/Skoda Auto : du “jamais vu”, Stellantis plombé par Fiat et Opel, Renault souffre malgré Dacia !

En novembre, en France, Stellantis et Renault ont vu leurs parts de marché reculer... et dans un marché en très forte contraction ! Du "jamais vu" pour un mois de novembre, alors qu'on "se compare à un mois de novembre 2020 où les concessions étaient restées quasiment fermées 15 jours", souligne la PFA.

Le marché auto français est à la peine ! Il a chuté de 3,2% (sur un an) en novembre, freiné par la pénurie de semi-conducteurs, selon la Plateforme automobile (PFA). Les constructeurs ont immatriculé 121.995 voitures sur le mois, contre 126.047 en novembre 2020 et 172.731 en novembre 2019, avant la pandémie. "On n'a jamais vu un mois de novembre comme ça. Les chiffres sont très bas et on se compare à un mois de novembre 2020 où les concessions étaient restées quasiment fermées 15 jours", souligne François Roudier, de la PFA.

Les dépenses contraintes représentent 35 % du budget des Français en moyenne

  Les dépenses contraintes représentent 35 % du budget des Français en moyenne Selon une récente étude sur le budget des Français, les dépenses contraintes représenteraient 1 059 € en moyenne, soit 35 % des revenus nets moyens des citoyens. De fortes différences financières existent en fonction de la catégorie socioprofessionnelle ou de la région prise en compte. Dans tous les cas, l’immobilier représente la plus grosse part de ces dépenses. Les dépenses contraintes des Français mises en lumière. Une étude menée par le comparateur en ligne Les Furets avec l’institut CSA Research s’est penchée sur ces charges qui pèsent lourd dans le budget.

Si le début de l'année 2021 a été meilleur que le début 2020, paralysé par la pandémie de Covid-19, les ventes sont à nouveau faibles depuis le mois de juin. Le marché reste frappé par la crise des semi-conducteurs qui, malgré des carnets de commande plutôt remplis, empêche de livrer les véhicules à temps. "Tous les véhicules d'entrée de gamme, qui font du volume, sont sacrifiés au profit du haut de gamme et des électriques", souligne M. Roudier.

>> A lire aussi : Comment PSA siphonne les cerveaux de Renault

Sur les onze premiers mois de l'année, le marché français s'inscrit en légère hausse de 2,53% sur un an, avec 1,5 million de véhicules vendus (soit -25% par rapport à la même période en 2019). Le leader Stellantis a vu ses ventes baisser de 30,50% par rapport aux onze premiers mois de 2019, avec 510.640 véhicules vendus. Sa part de marché recule légèrement à 34%, avec des mauvais scores pour ses marques Fiat et Opel notamment.

Jeudi noir pour Alibaba qui voit ses bénéfices chuter de 81 %, plombés par le tour de vis en Chine

  Jeudi noir pour Alibaba qui voit ses bénéfices chuter de 81 %, plombés par le tour de vis en Chine Le géant chinois a annoncé une très forte baisse de ses bénéfices de 5,37 milliards de yuans (741,3 millions d’euros) pour la période de juillet à septembre, contre 28,7 milliards de yuans un an plus tôt. Jeudi noir : le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a annoncé un bénéfice trimestriel en baisse de 81 %, plombé par le durcissement réglementaire en Chine qui ébranle les géants de la tech.Longtemps considéré comme un modèle de réussite pour les entreprises chinoises, Alibaba a été le premier à subir la vindicte des autorités.

Son concurrent Renault affiche une baisse de 28,21%, avec une part de marché en légère baisse également, à 23,7%, malgré de bonnes ventes chez Dacia. Le groupe Volkswagen résiste mieux avec des ventes à -20,52% et une part de marché en légère hausse à 13,46%.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Auto

Toyota (6,20% de part de marché) et BMW (4,25%) limitent la casse, tandis que Hyundai-Kia est le seul groupe à voir ses ventes augmenter depuis 2019, avec 81.441 véhicules vendus et 5,43% de parts de marché.

La PFA estime que les ventes annuelles devraient se situer en 2021 "autour de 1,7 million de véhicules". L'industrie fera-t-elle légèrement mieux que lors de sa catastrophique année 2020? "Ça va dépendre des réglages du commerce et de l'industrie, sans parler du facteur Covid, avec le nouveau variant", avance François Roudier.

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique. Et en ce moment, avec le code promo CAPITAL30J, profitez d’un mois d'essai gratuit.

Comment jouer à de très jolis jeux vidéo sans console ni PC, avec GeForce Now RTX 3080 .
On a pu essayer pendant une dizaine de jours le service « GeForce Now RTX 3080 », une des offres actuelles de Cloud Gaming. Elle permet de se passer du matériel nécessaire pour s’adonner aux jeux vidéo, à condition de disposer d’une très bonne connexion internet. Le cloud gaming n’intéresse plus grand monde et il faut le dire : c’est certainement à cause de Stadia.

usr: 1
C'est intéressant!