•   
  •   

Entreprise Jouer au volant, la fonctionnalité de Tesla qui pose des questions de sécurité

15:40  09 décembre  2021
15:40  09 décembre  2021 Source:   capital.fr

fédéraux agira rapidement pour poursuivre les passagers de compagnies aériennes qui se conduisent mal à la conduite d'un procureur général

 fédéraux agira rapidement pour poursuivre les passagers de compagnies aériennes qui se conduisent mal à la conduite d'un procureur général Merrick Garland ont publié un mémo mercredi aux avocats américains à l'échelle nationale pour donner la priorité à la poursuite des crimes fédéraux commis sur des vols commerciaux en tant que fonctionnaires signalent un nombre historique de plaintes et enquêtes sur le comportement des passagers. © Brynn Anderson / Associated Press Fichier Un avion se prépare pour un vol pendant les voyages de vacances à l'aéroport international Hartsfield-Jackson Atlanta à Atlanta.

Jouer au volant, la fonctionnalité de Tesla qui pose des questions de sécurité © SP/Tesla Jouer au volant, la fonctionnalité de Tesla qui pose des questions de sécurité

L’interface des voitures électrique permet d’accéder à des jeux vidéo, dont certains peuvent se lancer alors que la voiture roule.

C’est une fonctionnalité qui dérange chez Tesla. Déjà dans le viseur des autorités pour son Autopilot et les questions de sécurité qu’il pose, le géant de la voiture électrique est de nouveau dans le collimateur, cette fois des autorités pour son interface. Comme le détaille le New York Times, l’interface des véhicules donne accès à des jeux vidéo, dont certains peuvent être lancés alors que la voiture roule. Une distraction dangereuse qui a attiré l’attention de la National Highway Traffic Safety. L’agence fédérale a indiqué être consciente "des inquiétudes des conducteurs" et être en train "de discuter de la fonctionnalité avec le constructeur".

Vendeurs en ligne 'Hotbed' pour les produits à risque Dire des experts

 Vendeurs en ligne 'Hotbed' pour les produits à risque Dire des experts Un groupe de services d'urgence, des montres de consommation et des groupes de sécurité souhaitent que le gouvernement façonne des vendeurs en ligne plus responsables de la vente d'articles dangereux. © Getty Getty Images Les marchés en ligne sont un "foyer" pour l'électronique risquée, tels que sèche-cheveux et redresseurs avec des risques de choc électrique et des jouets dangereux, dit-il.

La loi américaine interdit aux constructeurs automobiles de commercialiser des "véhicules présentant des malfaçons pouvant entraîner des risques inconsidérés pour la sécurité", selon les textes cités par Bloomberg. Une décision partagée par le Center for Auto Safety, un organisme qui milite pour la mise en place de règles plus strictes au volant. "Il va sans dire que permettre aux conducteurs de jouer ou d’être distraits par un jeu vidéo tout en contrôlant un véhicule élevé est incroyablement dangereux", martèle l’association.

>> A lire aussi - Tesla : Elon Musk lance un nouveau gadget inutile... déjà en rupture de stock

L’interface de Tesla permet aujourd’hui d’avoir accès à trois jeux vidéo. Si le constructeur affirme que la fonctionnalité est réservée aux passagers, il estime également prendre des précautions suffisantes en affichant une notification dès le lancement du jeu : "L’utilisation de Tesla Arcade est réservée aux passagers lorsque le véhicule est en mouvement. Vérifiez la législation en vigueur avant de jouer". Mais il est facile pour un conducteur de se faire passer pour un passager afin de lancer le jeu.

Gafam : comment l’Union européenne veut mettre fin au « far west » de l’économie numérique .
L’Union européenne souhaite mettre fin à la toute puissance des géants du numérique sur son territoire. Mercredi 15 décembre 2021, le Parlement européen a adopté le règlement « Digital Market Act » dans ce but. On vous l’explique en six points. Le Parlement européen adopte ce mercredi 15 décembre à Strasbourg l’un des principaux textes de la législature : le Digital Market Act (règlement sur les marchés numériques en français, souvent présentée sous son acronyme anglais DMA). Sa promesse : réguler l’espace numérique en réprimant les pratiques anticoncurrentielles des géants de la tech.

usr: 2
C'est intéressant!