•   
  •   

Entreprise L’association CLCV lance un appel contre les emballages mensongers

09:50  19 janvier  2022
09:50  19 janvier  2022 Source:   capital.fr

L’appel au boycott des magasins Leclerc, où les prix de l’immobilier ont-ils flambé en 2021 ?… Le flash éco du jour

  L’appel au boycott des magasins Leclerc, où les prix de l’immobilier ont-ils flambé en 2021 ?… Le flash éco du jour Retrouvez l'essentiel de l'actu éco du jour dans le flash réalisé par Capital. Le chiffre du jour : 2.730 euros. Voici le prix moyen - au mètre carré - auquel se sont vendus les logements en 2021, selon la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim). Dans le détail, le mètre carré d’appartement s’est échangé à 3.512 euros en 2021 (+5,6% sur un an). Les maisons ont, elles, été cédées à 2.132 euros le mètre carré (+8,1%), en moyenne. En regardant de plus près les statistiques de la Fnaim, on se rend compte qu’un seul département a vu les prix de ses logements baisser en 2021.

Les données personnelles vous concernant sont traitées par l ’ association Consommation Logement et Cadre de Vie en tant que responsables de traitement. Les informations obligatoires sont signalées par un astérisque. Ces informations sont utilisées pour traiter votre demande. Afin de pouvoir vous renseigner et traiter vos demandes, vos données peuvent être transmises au réseau des CLCV ainsi qu’aux prestataires auxquels nous pouvons faire appel dans le cadre des finalités mentionnées aux présentes.

L ’ association CLCV (Consommation Logement Cadre de Vie), qui défend les consommateurs et usagers, a décidé d’assigner quatre fournisseurs d’électricité en justice. Le secteur de l’énergie connaît une crise importante et les prix s’envolent. Mais selon la CLCV , divers fournisseurs d’électricité ont recours à des façons de faire « particulièrement préjudiciables» pour leur clientèle. Fin novembre, l ’ association a publié un communiqué à ce sujet et a par ailleurs annoncé sa décision d’assigner quatre entreprises en justice.

L’association CLCV lance un appel contre les emballages mensongers © WavebreakMediaMicro/Adobe Stock L’association CLCV lance un appel contre les emballages mensongers

Après plus de cinq ans d'enquête à analyser des centaines de produits, l'association CLCV avertit les consommateurs et demande un meilleur encadrement des emballages.

L'emballage d'un produit peut parfois induire le consommateur en erreur. Une fraise juteuse sur un pot de yaourt n'en contenant que très peu, des promesses nutritionnelles sur des aliments trop riches... L'association de défense des consommateurs et des usagers CLCV réclame, ce mercredi 19 janvier, un meilleur encadrement des pratiques des industriels sur les emballages des produits de consommation. L'association a "passé au crible les emballages et la composition de près de 900 produits" en cinq ans, de 2017 à 2021.

7 dirigeants donnent leur vision du manager charismatique

  7 dirigeants donnent leur vision du manager charismatique Le charisme est une qualité individuelle qui n'existe que par le regard des autres. Ces managers nous expliquent quel est ce "supplément d'âme" qu'ils pensent apporter à leur équipe. "Je donne des perspectives et un projet précis"Hymane Ben Aoun, fondatrice d'Aravati-Teaminside, cabinet de recrutementElle assure ne pas courir après les plateaux télé. Mais Hymane Ben Aoun, présidente d'Aravati (groupe Teaminside, 400 collaborateurs), fait partie de ces personnalités "qui crèvent l'écran". Malgré le stress qu'elle dit ressentir devant les caméras, elle parvient, de sa voix douce et posée, à captiver.

AFP, publié le mardi 28 septembre 2021 à 11h33. L ' association de défense des consommateurs et des usagers CLCV a demandé aux industriels d'"améliorer leurs recettes" de yaourts et desserts à base de lait qui "contiennent des teneurs en sucres parfois élevées", selon une étude publiée mardi. "La CLCV appelle les industriels et les distributeurs à améliorer leurs recettes en réduisant au maximum la quantité de sucre ajouté et l'utilisation d'additifs et d'arômes", explique-t-elle après avoir passé au peigne fin " les emballages de 264 yaourts et desserts frais aromatisés"

L ' association de défense des consommateurs et des usagers CLCV réclame mercredi un meilleur encadrement des pratiques des industriels sur les emballages des produits de consommation. « Quant à l'origine des ingrédients, elle reste très souvent inconnue malgré les nombreux drapeaux français que nous avons relevés mais qui indiquent en fait le lieu de conditionnement ou de fabrication », regrette encore la CLCV , qui alerte enfin sur certains produits pour enfants « très sucrés, gras, salés et débordants d'additifs ».

Quel que soit le produit concerné, céréales du petit-déjeuner, plats à base de bœuf, poissons panés, biscuits, produits végétariens, boissons énergisantes, yaourts, l'association a identifié des pratiques "qui induisent le consommateur en erreur". Ce sont, par exemple, des "raviolis au boeuf qui ne comptent que 4% de boeuf", ou un laitage arborant un beau fruit sur son emballage alors qu'il n'en contient "qu'une quantité très faible, voire inexistante", note l'association, qui a aussi alerté sur les "allégations nutritionnelles ou de santé", via par exemple l'utilisation de termes comme "détox".

Des ingrédients à surveiller et maximiser

"Quant à l'origine des ingrédients, elle reste très souvent inconnue malgré les nombreux drapeaux français que nous avons relevés mais qui indiquent en fait le lieu de conditionnement ou de fabrication", regrette encore la CLCV, qui alerte enfin sur certains produits pour enfants "très sucrés, gras, salés et débordants d'additifs". Comment améliorer l'information des consommateurs ? L'association demande notamment "la mise en place de seuils minimums d'ingrédients pour pouvoir mettre en avant leurs images", ainsi qu'"un meilleur encadrement de l'utilisation des allégations nutritionnelles et de santé".

Carlyle lance une OPA pour retirer les actions Envea de la cote

  Carlyle lance une OPA pour retirer les actions Envea de la cote Carlyle Group, qui possède 80% du capital de l'entreprise française Envea, a lancé une OPA pour entamer un processus de retrait de la cote parisienne. L'étau se resserre. Le fonds d'investissement américain Carlyle Group a l'intention de retirer de la cote Envea, entreprise française spécialisée dans la surveillance de la qualité de l'air, après une OPA dont le projet a été déposé ce lundi 10 janvier auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF). Carlyle Group détient plus de 80% du capital d'Envea, via la société Envea Global qu'il contrôle, depuis un accord passé en juillet 2020.

Mais que signifie réellement une efficacité positive ou négative du vaccin ? Les vaccins fonctionnent en simulant une attaque virale et en provoquant une réaction du système immunitaire comme si vous aviez été infecté par le virus . Ils sont censés entraîner le système immunitaire jusqu’à ce que vous Une efficacité vaccinale de +50% signifierait que les personnes entièrement vaccinées sont 50% plus protégées contre le Covid-19 que les personnes non vaccinées. En d’autres termes, les personnes entièrement vaccinées ont un système immunitaire 50 % plus performant pour lutter contre la

Orange avec Media Services, publié le vendredi 24 septembre 2021 à 16h45. A l'heure actuelle, le taux de cette taxe se monte à 5,5% sur l'abonnement et 20% sur la part proportionnelle. Alors que les prix de l'électricité flambent sur le marché de gros, tirés par les prix du gaz et quotas d'émission du CO2, et font craindre une forte hausse pour le consommateur l'an prochain, lorsque la Commission de régulation de l'énergie devra proposer une nouvelle évolution des tarifs réglementés, l ' association de défense des consommateurs et des usagers. CLCV réclame une baisse de la TVA.

À lire aussi
Amazon dit adieu aux emballages plastique en France

Elle juge en outre "primordial d'instaurer des quantités maximales d'additifs, d'arômes, de sel, de matières grasses et de sucre dans les produits pour enfants", encourageant les industriels, "sans attendre une réglementation contraignante", d'utiliser moins d'additifs et d'arômes et à faire preuve de plus de transparence sur l'origine des produits. "Concernant les pratiques des industriels, nous avons noté, suite à nos enquêtes, des améliorations de recette de certains produits, des suppression de mentions, l'affichage du Nutri-Score qui ne l'était pas auparavant...", explique à l'AFP Lisa Faulet, responsable scientifique et alimentation de l'association. Mais ces changements "ne sont malheureusement pas généralisés à l'ensemble des produits puisqu'il s'agit d'initiatives volontaires de certaines marques", poursuit-elle, appelant à "aller plus loin au niveau réglementaire".

Google veut mettre fin aux cookies publicitaires et dévoile son nouveau concept .
Le géant américain a présenté, ce mardi 25 janvier, le nouveau concept qu’il aimerait installer sur son navigateur Chrome. L’idée est de mettre fin aux cookies publicitaires, qui tracent les activités des internautes sur le web. Google a présenté mardi 25 janvier le nouveau système qu’il propose d’instaurer sur le navigateur Chrome pour mettre fin aux cookies publicitaires, ces traceurs qui permettent de profiler les internautes pour leur adresser de la publicité ciblée.

usr: 1
C'est intéressant!