•   
  •   

Entreprise Energie, climat : les retards français

07:40  02 août  2018
07:40  02 août  2018 Source:   latribune.fr

Grèves des contrôleurs aériens : plainte d'IAG, Ryanair, easyJet et Wizz Air contre la France

  Grèves des contrôleurs aériens : plainte d'IAG, Ryanair, easyJet et Wizz Air contre la France Les compagnies aériennes britanniques IAG et easyJet, irlandaise Ryanair et hongroise Wizz Air ont annoncé ce 24 juillet avoir déposé une plainte contre la France auprès de l'Union européenne, afin de protester contre les répercussions des grèves des contrôleurs aériens. Selon elles, elles restreignent le principe de liberté de mouvement à l'intérieur de l'Union européenne.La coupe est pleine. Les compagnies aériennes britanniques IAG et easyJet, irlandaise Ryanair et hongroise Wizz Air ont indiqué, dans un communiqué, qu'elles ont porté plainte contre la France auprès de l'Union européenne, afin de protester contre les grèves (à répétition) des contrôleurs aériens français.

Adoption définitive du Plan Climat Air Énergie de Paris. Les principales actions du nouveau Plan Climat . Un guide citoyen « Paris pour le climat ». Pour atteindre 100% d’ énergies renouvelables, la Ville tirera partie des avantages de son territoire et tissera des partenariats territoriaux pour soutenir

Pour répondre à cette question l’Association du Master Science pour l’Ingénieur (AMSPI) a invité un an après la COP 21, Jean-Marc Jancovici, un des experts français les plus réputés dans le domaine du climat et de l’ énergie . Jancovici : Can we save energy , jobs and growth at the same time ?

Moody’s fait le point sur la trajectoire des pays européens pour atteindre leurs engagements en matière d'énergies renouvelables et d'émissions de gaz à effet de serre. En pleine révision de sa trajectoire énergétique et rédaction de sa stratégie bas carbone, la France est en retard pour développer les énergies vertes, mais aussi pour atteindre la neutralité carbone en 2050.

Certes, 31% de l'électricité consommée en France au deuxième trimestre de cette année sont d'origine renouvelable. Mais ce record masque une situation qui écarte notre pays de la  trajectoire qui lui permettrait d'atteindre 23% d'énergies renouvelables dans son mix à l'horizon 2020.

EPR de Flamanville : retard d'un an, le coût grimpe de 400 millions d'euros

  EPR de Flamanville : retard d'un an, le coût grimpe de 400 millions d'euros Forcé de reprendre certaines soudures défectueuses sur le réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche), EDF a annoncé ce 25 juillet que le démarrage de la centrale était décalé d'un an. Ces nouveaux désagréments représentent un surcoût de 400 millions d'euros. La fermeture programmée de la centrale nucléaire de Fessenheim est, elle aussi, repoussée d'un an.Décidément, l'EPR de Flamanville (Manche) accumule les problèmes. EDF a annoncé, ce 25 juillet, de nouveaux retards et des surcoûts pour le réacteur nucléaire en raison de problèmes de soudures rencontrés sur le chantier.

Très liée à l’ énergie et au climat : la qualité de vie… Économiser l’ énergie et contribuer à sa « décarbonisation » par un développement des énergies locales renouvelables. Le Parc naturel régional du Gâtinais français correspond à un territoire s’étendant sur 75.640 hectares, couvrant 69

Catégorie Energie Institution Ecole Primaire du Marché-Neuf Âge 5e/6e classe. Travail réalisé par des élèves qui s’inquiètent pour le climat et qui ont cherché à retracer son histoire, mais aussi à imaginer de futures énergies moins polluantes

Dans un rapport rendu public mardi 31 juillet, l'agence de notation Moody's fait le point sur la position de plusieurs États membres par rapport aux engagements en matière d'énergies renouvelables et d'émissions de gaz à effet de serre qu'ils avaient pris en 2008 dans le cadre du paquet européen climat énergie. Les auteurs y rappellent les délais record nécessaires pour développer des projets solaires ou éoliens dans l'Hexagone, en comparaison d'autres pays européens. D'ailleurs, l'hydro-électricité représente 20% de l'électricité consommée ces trois derniers mois, le solaire, l'éolien et la biomasse ne pesant que 10%.

Heureusement pour nous, notre mix électrique, nucléarisé à 75%, étant déjà largement décarboné, ces mauvaises performances en matière d'énergies renouvelables ne constituent pas un obstacle majeur pour l'atteinte de nos objectifs climatiques. Aussi l'agence observe-t-elle que les décisions concernant notre mix énergétique seront essentiellement fondées sur des choix politiques, ajoutant que, quels que soient ces choix, la gestion de l'héritage nucléaire représentera dans les prochaines années un coût très élevé.

Quand la route produit de l’énergie

  Quand la route produit de l’énergie Sous l’impulsion de l’Ademe, plusieurs projets visant à donner de nouvelles fonctions à la route ont vu le jour. Zoom sur Power Road, mise au point par Eurovia, capable à la fois de fournir de l’énergie pour des bâtiments et… de déneiger les routes en hiver. Tout est parti de Pontarlier, dans le Doubs, il y a quatre ans. « La deuxième ville la plus haute de France », rappelle-t-on chez Eurovia (800 mètres d'altitude, devancée par Briançon). C'est ici que l'agence de la société a mis au point un système permettant aux routes soumises à un hiver rude de se déneiger ou déverglacer elles-mêmes.

Réflexions sur l' énergie , le climat , et l'avenir de l'humanité . Climat II : la Terre isotherme. Climat I : la loi de corps noir. Climat IV : l'effet de serre. Climat V : les modèles climatiques. Energie : résumé de la situation.

Mais les retards s’accumulent. Elle a reçu le prix international Energie « Le Monde »-Smart Cities. Adrien Naselli. Les grandes villes françaises sont en passe de perdre la bataille du climat 7.

La neutralité carbone en 2050, un objectif hors d'atteinte ?

Dans tous les cas, la France devrait parvenir à abaisser ses émissions de gaz à effet de serre de 20% en 2020 en comparaison de 2005. Moody's anticipe qu'en plus d'un effort accru dans les renouvelables, les mesures de décarbonation d'autres secteurs tels que les transports et le bâtiment - résidentiel et tertiaire - devraient se multiplier.

La France n'atteindra pas son objectif de 23% d'énergies renouvelables en 2020. © Fournis par La Tribune La France n'atteindra pas son objectif de 23% d'énergies renouvelables en 2020.

Il le faudrait en effet pour espérer atteindre un autre objectif, que nous nous sommes fixé nous-mêmes : la neutralité carbone en 2050, promise par Nicolas Hulot dans son plan climat en juillet 2017. Comme l'a révélé le Journal de l'environnement suite à la réunion du comité de suivi technique sur la révision de la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) et de la stratégie nationale bas carbone (SNBC) organisée par la direction générale de l'énergie et du climat (DGEC), les budgets carbone à ne pas dépasser dans cet objectif ne seront respectés ni sur la période 2015-2018, ni sur la suivante (2019-2023). En cause, justement : le secteur des transports et celui du bâtiment, dans lequel l'objectif annuel initial - et nécessaire - de 700.000 rénovations thermiques a été ramené à 500.000, un chiffre d'ailleurs encore jamais dépassé à ce jour. Plus globalement, la France fait face à une difficulté à réduire suffisamment sa consommation énergétique, puisqu'aussi bien l'objectif de -20% (par rapport à 2012) que celui de -50% en 2050 semblent hors d'atteinte.

Malaunay, commune championne de la transition écologique

  Malaunay, commune championne de la transition écologique Depuis dix ans, cette ville de 6 000 habitants est, pour l'ensemble de l'agglomération de Rouen, un exemple d'innovations et d'initiatives réussies dans le domaine de la transition énergétique et écologique. D'ici 2050, Malaunay ambitionne rien moins que de devenir un territoire post-carbone. © Fournis par La Tribune Petite ville de l'agglomération rouennaise, située à 13 km au nord de la métropole normande, Malaunay (Seine-Maritime) a connu une croissance fulgurante de sa population à partir des années 1960.

La contribution climat énergie , vidéo 2 sur 3 Définition et explication sur Les liens entre energie et climat Résumé : L'AUGMENTATION DES EMISSIONS DE GAZ

ALEC 27: promouvoir la maîtrise de l’ énergie , les énergies renouvelables, les technologies respectueuses de l’environnement et économisant les ressources. 12 juillet 2018/par Nolwenn LEOSTIC - Chargée de mission éducation à l' énergie et au climat .

L'Allemagne, championne des renouvelables à la peine sur le climat

Si la France fait mieux sur le plan du climat que sur celui des énergies vertes, on observe exactement l'inverse chez nos voisins allemands. Ces derniers ont beau être les rois des renouvelables, largement dans les clous pour atteindre 18% de leur mix énergétique en 2020, ils n'en demeurent pas moins trop dépendants au charbon pour espérer respecter leurs engagements concernant leurs émissions de gaz à effet de serre : une baisse de -40% entre 1990 et 2020. Moody's est convaincu que le pays va accélérer dans la décarbonation de son mix énergétique et dans les transports, mais le calendrier de mise en œuvre de ces mesures reste flou.

A l'inverse de la France et de l'Allemagne, certains États membres parviennent à atteindre à la fois leurs objectifs climatiques et énergétiques. C'est le cas notamment des pays nordiques, dont l'énergie est d'ores et déjà très décarbonée grâce à l'hydroélectricité et à l'éolien, et qui devraient accentuer cette avance tout en s'attaquant à des secteurs hors énergie. Mais c'est aussi le cas du Royaume-Uni, grâce à l'instauration d'un prix du carbone qui a permis de ré-organiser le mix énergétique.

Des exemples à suivre ?

1.000 gigawatts de solaire et d’éolien installés dans le monde .
Selon Bloomberg New Energie Finance (BNEF), les capacités de production d’énergie solaire et éolienne ont passé le cap du térawatt (TW) en juin dernier. Les experts prédisent que le deuxième TW sera atteint d’ici à mi-2023, et coûtera deux fois moins que le premier. Au 30 juin dernier, selon les calculs de Bloomberg New Energie Finance (BNEF), le monde avait installé un total de capacités de production éolienne et terrestre de 1 térawatt (TW), c'est-à-dire 1.000 gigawatts (GW) ou 1.000.000 mégawatts (MW). Si on y ajoute l'hydroélectricité, ce sont 2 TW d'énergies renouvelables qui sont déjà opérationnelles sur la planète.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!