Entreprise: 1.000 gigawatts de solaire et d’éolien installés dans le monde - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise 1.000 gigawatts de solaire et d’éolien installés dans le monde

17:40  09 août  2018
17:40  09 août  2018 Source:   latribune.fr

Energie : un monde de plus en plus électrique

  Energie : un monde de plus en plus électrique Malgré une baisse des investissements, l’électricité a mobilisé plus de financements en 2017 que le pétrole et le gaz, selon un rapport de l’Agence internationale de l’énergie (AIE). Si de façon globale les énergies fossiles attirent une part plus importante des financements, pour la production d’électricité les énergies renouvelables font la course en tête. Comme l'indique le dernier rapport de l'AIE, les investissements dans l'énergie accusent en 2017 un léger recul (-2%), en partie lié à la baisse des coûts de la plupart des technologies.

La filiale du groupe de BTP et de concessions Vinci a annoncé mardi 14 août avoir signé un nouveau contrat pour la prochaine gare centrale de la ville de Göteborg, située dans le sud-ouest de la Suède. Vinci Energies enchaîne les contrats. Après avoir remporté un important projet de « smart lighting » en Australie en juin dernier, le groupe vient d'annoncer la signature d'un nouvel accord avec NCC Sverige AB, portant sur la prise en charge de toutes les installations techniques du projet partiel E02 de la future gare centrale de Göteborg.

1 . 000 gigawatts de solaire et d ’ éolien installés dans le monde 4. Les trois premières banques brésiliennes (Itau Unibanco, Banco do Brasil et Bradesco) devraient afficher une rentabilité exceptionnelle en 2010 et entendent développer leur modèle à l'étranger : Itau Unibanco rêve ainsi de devenir leader en Amérique latine. C'est à la forte expansion du crédit que ces banques doivent leurs bonnes performances : il représente près de 45 % du PIB de la première puissance économique d'Amérique du Sud.Les cartes de crédit et de débit sont un moyen idéal de distribution de crédit et

Selon Bloomberg New Energie Finance (BNEF), les capacités de production d’énergie solaire et éolienne ont passé le cap du térawatt (TW) en juin dernier. Les experts prédisent que le deuxième TW sera atteint d’ici à mi-2023, et coûtera deux fois moins que le premier.

Au 30 juin dernier, selon les calculs de Bloomberg New Energie Finance (BNEF), le monde avait installé un total de capacités de production éolienne et terrestre de 1 térawatt (TW), c'est-à-dire 1.000 gigawatts (GW) ou 1.000.000 mégawatts (MW). Si on y ajoute l'hydroélectricité, ce sont 2 TW d'énergies renouvelables qui sont déjà opérationnelles sur la planète.

Eolien offshore : Innogy invite des Japonais dans un projet au Royaume-Uni

  Eolien offshore : Innogy invite des Japonais dans un projet au Royaume-Uni Deux compagnies d'électricité japonaises ont annoncé lundi un investissement dans un vaste projet éolien offshore au Royaume-Uni, Triton Knoll, afin de renforcer leur expertise et d"en faire profiter un archipel nippon pauvre en ressources. Le groupe basé à Tokyo, Electric Power Development, plus connu sous le nom J-Power, et la société de la région d'Osaka, Kansai Electric Power, vont acquérir respectivement 25% et 16% de l'entreprise créée par l'énergéticien allemand Innogy.

1 000 gigawatts de solaire et d ’ éolien installés dans le monde . Selon une étude de Bloomberg New Energie Finance (BNEF), les capacités de production d’énergie solaire et éolienne ont passé le cap du térawatt (TW) en juin dernier. Comment dimensionner son installation solaire en autoconsommation ? Pour tirer le meilleur parti de votre installation photovoltaïque, il faut avant tout étudier quels sont vos besoins électriques. Des panneaux solaires bien dimensionnés doivent vous permettre de . 1 juin 2018.

Selon de nouvelles analyses de données, le monde a installé plus de XWUM gigawatts (GW) d’énergie éolienne et solaire . Des chercheurs de Bloomberg New Energy Finance (BNEF) ont annoncé la nouvelle la semaine dernière, sur la base de leur propre base de données de projets 1 , 000 dans le monde entier…

Ces capacités se répartissent presque également entre l'éolien (54%) et le solaire (46%), les deux nouvelles énergies renouvelables les plus répandues. À elles deux, elles ont vu leurs capacités de production multipliées par quatre depuis 2010, et par... 65 depuis 2000 ! Mais, à en juger par leurs évolutions respectives, l'éolien devrait bientôt céder le pas au photovoltaïque. En 2007, on comptait déjà 89 GW d'éolien, pour seulement 8 GW de solaire. Mais depuis, ce dernier a connu un développement fulgurant, avec une base installée multipliée par 57 en 10 ans.

Les seuls panneaux solaires photovoltaïques ont ajouté plus de capacités de production électrique en 2017 que le charbon, le gaz et le nucléaire réunis.

Le prochain Térawatt vert deux fois moins cher que le premier

Énergies renouvelables : la France se convertit à la vente directe aux industriels

  Énergies renouvelables : la France se convertit à la vente directe aux industriels En fort développement dans le monde, les PPA (Power Purchase Agreements), des contrats de gré à gré passés entre producteurs d’électricité renouvelables et consommateurs corporate, font leur apparition sur le marché français. En 2017, ils ont représenté 5.400 gigawatts (GW) d'électricité verte. Cette année, on en comptabilise déjà 7.200 GW début août, selon Bloomberg New Energy Finance (BNEF). Les Power Purchase Agreements (PPA), achats directs d'électricité verte par de gros consommateurs industriels ou tertiaires à des producteurs de solaire, d'éolien ou d'hydroélectricité, se développent rapidement.

La décision de Pékin de limiter les installations de panneaux solaires en Chine a entraîné des capacités excédentaires de 30 gigawatts mais avec peu de débouchés pour les écouler puisque les Etats-Unis, le deuxième marché après la Chine, ont imposé des tarifs douaniers et que l'Inde, juste après, prévoit d'en faire autant. Sur le même sujet. 1 . 000 gigawatts de solaire et d ’ éolien installés dans le monde . Solaire : Nouvelle Aquitaine et Occitanie se disputent la premièr

des événements nord-américains, qui donne naissance à une nouvelle avant-garde juive radicale et de masse, à une nouvelle génération de jeunes juifs antiracistes et antifascistes qui, prenant la tète du mouvement radical contre Trump et l’établissement américain, promet de ressusciter. Selon Bloomberg New Energie Finance (BNEF), les capacités de production d’énergie solaire et éolienne ont passé le cap du térawatt (TW) en juin dernier. Les experts prédisent que le deuxième TW sera atteint d’ici à mi-2023, et coûtera deux fois moins que le premier.

1000 GW d'éolien et de solaire étaient installés dans le monde au 30 juin 2018 © Fournis par La Tribune 1000 GW d'éolien et de solaire étaient installés dans le monde au 30 juin 2018

Plus impressionnant encore que les capacités de production, l'évolution du coût correspondant. En effet, BNEF évalue à 23.000 milliards de dollars le capital investi pour financer ce premier Térawatt, mais à seulement 12.300 milliards l'investissement nécessaire entre 2018 et 2022 inclus pour y ajouter un deuxième TW, soit une baisse du coût unitaire du MW installé de 46%.

En 2017, hors gros hydraulique, le secteur des renouvelables a mobilisé 279 milliards de dollars (plus de la moitié dans le solaire) contre 103 milliards dans les nouvelles centrales électriques à gaz ou au charbon, 42 milliards dans de nouveaux réacteurs nucléaires, et 45 dans les grands barrages. D'ici 2050, BNEF anticipe des investissements de 11.500 milliards de dollars dans de nouvelles capacités de production d'électricité renouvelable (dont les 2/3 dans l'éolien et le photovoltaïque), contre seulement 1.500 milliards dans les autres sources faiblement carbonées, dont l'hydraulique et le nucléaire.

Solaire : Nouvelle Aquitaine et Occitanie se disputent la première place du podium

  Solaire : Nouvelle Aquitaine et Occitanie se disputent la première place du podium A elles deux, ces régions ont remporté plus de la moitié des projets solaires attribués le 6 août dernier dans le cadre du dernier appel d’offres pour centrales de grande puissance. Engie l’emporte très largement chez les développeurs. Les tarifs de certains projets ont baissé de 20% depuis mars 2017. Le ministère de la Transition écologique et solidaire a désigné le 6 août dernier 103 projets lauréats dans le cadre de la quatrième tranche de son appel d'offres CRE4, pour une puissance totale de près de 730 mégawatts crête (MWc).Cela représente près d'un dixième du parc déjà installé à fin mars, de 8.300 MW.

C’est ce que montre le Rapport sur le statut mondial des énergies renouvelables 2016, publié, mercredi 1er juin, par le réseau international REN21, qui présente l’état des lieux le plus complet de ce secteur. Fin 2015, la capacité d’énergie renouvelable installée dans le monde atteignait 1 849 gigawatts (GW), en hausse de 8,7 % sur un an. Cet essor a été principalement porté par l’ éolien (433 GW, + 17 %) et le solaire photovoltaïque (227 GW, + 28 %), ces deux filières assurant à elles seules les trois quarts de la croissance globale.

Les restrictions sur la vente de panneaux solaires chinois dans l ’Union européenne vont prendre fin dès lundi 3 septembre. La Commission européenne favorise le développement de cette énergie en Europe mais acte la fin d’une filière industrielle. Par Philippe Escande Publié le 03 septembre 2018 à 11h28 - Mis Selon un rapport de l’agence Bloomberg, les capacités renouvelables installées dans le monde dépassent désormais les 1 000 milliards de gigawatts , soit trois fois la capacité de production du nucléaire. Et le solaire est en voie de dépasser l’ éolien avec une augmentation de 46 % des

51% d'énergies vertes dans le mix français en 2050 ?

En France, bien que ces nouvelles énergies vertes, hors hydroélectricité, aient représenté 10% (31% avec l'hydroélectricité) de l'électricité consommée au deuxième trimestre de cette année, nous ne sommes pas sur la bonne trajectoire pour atteindre l'objectif de 23% du mix énergétique en 2020. Mais une étude commanditée par Energy Union Choices et la Fondation européenne pour le climat en partenariat avec le Cambridge Institute for Sustainable Leadership montre qu'il serait possible d'accélérer fortement le déploiement des énergies renouvelables solaires et éoliennes en visant 90 GW (gigawatt) en 2030. Selon cette même étude, il serait possible de réduire ses capacités nucléaires d'environ un tiers (-20 GW), sans renoncer à fermer ses centrales à charbon. La part des énergies renouvelables dans la production électrique française pourrait ainsi atteindre 51 % en 2030, à comparer avec un objectif actuel de 32%, récemment révisé à 31%.

Trois fois plus de gaz et deux fois plus de pétrole qu'en 1973

Ces chiffres impressionnants ne doivent pas nous faire oublier que les énergies fossiles demeurent encore très largement majoritaires dans le mix mondial. Ainsi en 2015, les énergies renouvelables, hors hydroélectricité, produisaient 7,1% de l'électricité mondiale, et seulement 1,5% de la consommation d'énergie primaire. La consommation, de gaz naturel avait triplé entre 1973 et 2015, et celle de charbon avait été multipliée par deux dans le même temps. Dès lors, rien d'étonnant si les émissions de gaz à effet de serre liée à la combustion d'énergie ont doublé sur cette période, alors qu'il faudrait atteindre globalement la neutralité carbone dans la seconde moitié de ce siècle pour limiter la hausse des températures à +2°C et espérer échapper à un emballement du réchauffement climatique.

Quel potentiel pour l’hydrogène ? .
Souvent présenté comme l’énergie propre du futur, l’hydrogène s’adapte à tous les usages, du chauffage à l’alimentation des fusées. Il constitue également une solution de stockage complémentaire de l’électricité. Chaque année, environ 60 millions de tonnes d'hydrogène sont produites dans le monde, dont un peu moins d'un million en France (source : Association Française pour l'Hydrogène et les Piles à Combustible / AFHYPAC).

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!