•   
  •   

Entreprise Comment va fonctionner le nouvel « amortisseur électricité » pour les artisans et PME ?

19:10  29 novembre  2022
19:10  29 novembre  2022 Source:   ouest-france.fr

A quelles aides financières êtes-vous éligibles pour cet hiver ?

  A quelles aides financières êtes-vous éligibles pour cet hiver ? Chèque énergie, fioul, prime exceptionnelle : les coups de pouce pour aider les ménages en difficulté se multiplient. Pour savoir les conditions d'attribution de ces aides financières, suivez le guide ! Pour limiter l'impact de l'inflation sur notre quotidien, il n'existe pas de petites économies. Depuis 2021, le gouvernement a mis en place des aides pour augmenter le pouvoir d'achat des Français et pour venir surtout en aide aux ménages les plus modestes.

Pour les TPE et PME, la facture d’énergie s’annonce particulièrement salée en 2023. © DAVID ADEMAS / OUEST-FRANCE Pour les TPE et PME, la facture d’énergie s’annonce particulièrement salée en 2023.

La première Ministre Elisabeth Borne avait annoncé fin octobre une nouvelle aide en 2023 visant à soutenir les petites entreprises face à la flambée des prix de l’électricité. Elle devrait réduire leurs factures d’environ 20 %.

Inquiets, comme des millions de Français, par la hausse vertigineuse des prix de l’électricité, des bouchers et charcutiers ont manifesté mardi 29 novembre devant l’Assemblée nationale. Ce même jour, le gouvernement a précisé sa nouvelle aide destinée en 2023 aux petites et moyennes entreprises (PME), aux collectivités locales et établissements publics n’ayant pas d’activité concurrentielle.

Transports et mobilités vertes: encore des défis à relever

  Transports et mobilités vertes: encore des défis à relever De la trottinette au bus, l'énergie électrique est devenue la partenaire incontournable de nos déplacements. Mais si son bénéfice environnemental est réel, elle n'est pas encore adaptée à tous les moyens de transport. En 2019, le secteur des transports était responsable de 43% des émissions de gaz à effet de serre en France, selon les chiffres du ministère de la Transition Ecologique. Face à ce constat, l'énergie électrique représente, à court terme, la meilleure solution pour réduire la pollution locale, c'est-à-dire émise au moment de l'utilisation du moyen de transport.

Baptisé amortisseur électricité, et annoncé il y a un mois par la Première ministre Elisabeth Borne, le dispositif permettra à toutes les entreprises qui en ont besoin d’être aidées » à partir du 1 er janvier 2023, et pour un an, affirme Bercy.

Il s’appliquera notamment à toutes les PME (moins de 250 salariés, de 50 millions d’euros de chiffre d’affaires et de 43 millions d’euros de bilan) non éligibles au bouclier tarifaire déjà existant. Il vise aussi à combler un manque : certains artisans ou très petites entreprises, ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kVA, ne pouvaient pas bénéficier du bouclier tarifaire des particuliers.

La réduction dès les premières factures de 2023

Pour en bénéficier, les PME n’auront rien à faire, à part prouver à leur fournisseur d’électricité qu’elles sont bien de taille PME. Ces derniers appliqueront en effet d’eux-mêmes la réduction, et ce, dès les premières factures de 2023, assure Bercy.

EDF : l'AMF valide la renationalisation, des petits actionnaires en colère

  EDF : l'AMF valide la renationalisation, des petits actionnaires en colère Fin du feuilleton débuté mi-juillet quand le gouvernement a officialisé sa volonté de contrôler à 100% l'énergéticien français. L'Autorité des marchés financiers (AMF) a jugé « conforme » aux règles boursières le projet d'offre publique d'achat (OPA) simplifié, déposé le 4 octobre. Ce projet prévoit l'acquisition auprès des autres actionnaires des 16% du capital que l'Etat ne détient pas encore, au prix de 12 euros par action. Luc Rémont, qui doit être nommé ce mercredi en conseil des ministres PDG d'EDF va pouvoir commencer la relance du groupe et du nucléaire français en ayant ce dossier réglé.

On l’espère, car malgré les promesses de simplification, le calcul demeure un peu ardu. D’après le communiqué du gouvernement, cette aide sera calculée sur la part énergie d’un contrat donnée, c’est-à-dire le prix annuel moyen de l’électricité hors coûts d’acheminement de l’électricité dans le réseau et hors taxes. Pour la moitié de l’électricité consommée, le dispositif ramènera le prix à 180 €/MWh.

Lire aussi : Crise de l’énergie. Ce qu’il faut retenir des aides aux entreprises présentées par le gouvernement

Un simulateur en ligne

Prenons l’exemple d’une PME qui achète son électricité à 350 €/MWh. Elle touchera une aide de 85 €/MWh (350 moins 180, divisés par 2). Cela ramènera son contrat à 265 €/MWh, et lui garantira donc une baisse du prix de l’électricité d’environ un quart. Un simulateur, disponible en ligne, sera mis en ligne pour aider les bénéficiaires de cette aide à calculer le montant de cet amortisseur.

Renault va couvrir la moitié de sa consommation énergétique avec de l’énergie renouvelable

  Renault va couvrir la moitié de sa consommation énergétique avec de l’énergie renouvelable Le solaire et l'éolien ont le vent en poupe. Renault a signé, ce jeudi, un contrat d'électricité de 350 mégawatts avec le producteur français d'électricité renouvelable Voltalia. Cette puissance représente pour Renault « jusqu'à 50% de la consommation d'électricité de ses activités », a indiqué Voltalia dans un communiqué. Lire aussi : « Il faut que les projets d'énergies renouvelables soient vécus comme des chances pour les territoires », Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique L'énergéticien, qui produit et vend de l'électricité éolienne, solaire, hydraulique ou encore provenant du stockage ou de la biomasse, va installer des p

Pour le Syndicat des indépendants et des TPE (SDI), cela ne suffit pas. Quand un boulanger voit sa facture d’électricité multipliée par 3 ou 4, un dispositif qui baisse la facture de 20 %, ce n’est pas suffisant. Le reste à charge est insupportable, regrette Marc Sanchez, son secrétaire général. Il faudrait jouer sur d’autres éléments, comme décaler le remboursement des PGE [prêts garantis par l’État, contractés pendant le Covid], pour sauvegarder la trésorerie des boulangers, des charcutiers, des artisans…

Des exemples de réduction, fournis par le gouvernement. © Gouvernement Des exemples de réduction, fournis par le gouvernement.

Quel chauffage est le moins coûteux pour son logement? .
INFOGRAPHIES - Les prix de l’énergie s’envolent, le fioul est interdit pour les nouvelles installations. Vers quel système de chauffage les ménages doivent-ils se tourner?C’est, en effet, la pompe à chaleur air-eau qui est la plus économique, que vous soyez équipés d’un réseau d’eau chaude ou pas (voir le graphique ci-dessous). Il vous en coûtera 1512 euros par an en moyenne tout au long de la durée de l’équipement (20 ans en moyenne comme pour tous les autres systèmes de chauffage). «Cette pompe à chaleur fonctionne à l’électricité, une énergie relativement chère, mais elle transforme un kWh consommé en 3 kWh de chaleur produite.

usr: 0
C'est intéressant!