•   
  •   

Entreprise Scandale FTX : « Je n'ai pas cherché à commettre de fraude », affirme l'ancien patron de la plateforme de cryptomonnaies

17:10  01 décembre  2022
17:10  01 décembre  2022 Source:   latribune.fr

Airbnb se recentre après avoir "créé trop de choses en même temps", annonce son patron

  Airbnb se recentre après avoir "J'avais essayé de créer trop de choses en même temps", a expliqué à l'AFP le patron de Airbnb, qui veut recentrer la plateforme sur son cœur de métier, les locations de logement et les garanties pour les hôtes, remettant à plus tard une éventuelle diversification. "Il nous fallait revenir à notre activité principale", a reconnu le patron et co-fondateur de cette plateforme dont le nom est désormais passé dans le langage courant. Pour autant, Brian Chesky voit bien Airbnb se diversifier à long terme. Dans cinq ou dix ans, "j'espère que nous ferons beaucoup plus que de l'hébergement de voyageurs", dit-il.

Sam Bankman-Fried, l'ex PDG de la plateforme FTX. © Fournis par La Tribune Sam Bankman-Fried, l'ex PDG de la plateforme FTX.

Après les aveux, Sam Bankman-Fried, l'ex star des cryptomonnaies fondateur de la plateforme FTX, vient aux excuses. Alors que l'étau de l'enquête se resserre pour comprendre comment FTX a pu accumuler une dette de 3,1 milliards d'euros, entrainant sa chute et celle de ses clients, l'ancien patron déchu s'est dit mercredi « profondément désolé » après la faillite de la société. Toutefois, il s'est défendu d'avoir commis une escroquerie.

« Je suis profondément désolé de ce qui s'est passé », a déclaré Sam Bankman-Fried lors de sa première interview en public depuis la défaillance de FTX. Des excuses qui rappellent celles faites par le tout premier magnat des cryptos, le Français Mark Karpelès, qui avait mené la plateforme MtGox à la bancroute en 2014, avant de s'excuser quatre ans plus tard seulement.

Vous pouvez réserver une chambre chez le patron d'Airbnb sur la plateforme

  Vous pouvez réserver une chambre chez le patron d'Airbnb sur la plateforme Brian Chesky, PDG et fondateur de Airbnb, vous invite chez lui. Le milliardaire a décidé de mettre une chambre de sa maison à disposition des voyageurs, sur sa plateforme. On n’est jamais mieux servi que par soi-même. Brian Chesky, PDG et fondateur d’Airbnb, a bien saisi le sens du proverbe français, et a décidé de l’appliquer. Ainsi, il a décidé de louer l'une des chambres de sa maison de San Francisco à partir de 2023. En outre, il promet d’accueillir lui-même les futurs hébergés : "Je vis ici, donc je serai ici", a-t-il indiqué dans une vidéo publiée sur son compte Twitter.

Mais pour cette nouvelle affaire qui entraine potentiellement d'autres cryptomonnaies, la pression est plus importante. « J'étais directeur général de FTX, ce qui signifie que quoi qu'il se passe, j'avais obligation de préserver les intérêts des actionnaires et des clients », a reconnu l'ex-dirigeant, interrogé dans le cadre d'une conférence du New York Times.

10 milliards de dollars

Pris dans un vent de panique qui avait poussé les utilisateurs à tenter de retirer massivement leurs fonds de la plateforme, FTX a d'abord suspendu les retraits, avant d'être contraint au dépôt de bilan le 11 novembre.

« J'ai clairement fait beaucoup d'erreurs, des choses que je donnerais tout pour pouvoir corriger aujourd'hui », a poursuivi le trentenaire.

Theranos lui obtient enfin la peine de 11 ans

 Theranos lui obtient enfin la peine de 11 ans La fondatrice de quatre ans et deux grossesses depuis qu'elle a été inculpée pour son rôle dans la perpétration d'une fraude massive, la fondatrice de Theranos Elizabeth Holmes a finalement appris son sort vendredi. Le juge Edward Davila du tribunal de district américain du district nord de la Californie l'a condamnée à 11,25 ans de prison, suivie de trois ans de libération supervisée.

Sam Bankman-Fried est soupçonné d'avoir utilisé, avec des collaborateurs, des fonds déposés sur la plateforme par des clients de FTX pour réaliser des opérations financières spéculatives avec son autre société, Alameda Research.

S'ils étaient avérés, ces faits pourraient lui valoir des poursuites pénales.

Selon le Wall Street Journal, au moment du dépôt de bilan, les sommes ponctionnées, sans autorisation expresse, par Alameda et provenant de comptes de clients FTX atteignaient environ 10 milliards de dollars.

Plusieurs médias américains ont rapporté que plus d'un milliard de dollars de ce total serait aujourd'hui introuvable.

« Je ne dirigeais pas Alameda »

« Je n'ai pas cherché à commettre de fraude vis-à-vis de qui que ce soit », a assuré l'entrepreneur.

« Je n'ai pas essayé de mélanger les fonds » et d'utiliser de l'argent appartenant à des clients pour réaliser, à leur insu, des placements à risque, a martelé Sam Bankman-Fried, en duplex vidéo depuis les Bahamas, où se trouve le siège de FTX et où il réside toujours.

Airbnb : Le patron de la plateforme met en location une chambre dans sa propre maison

  Airbnb : Le patron de la plateforme met en location une chambre dans sa propre maison Brian Chesky promet d’accueillir en personne les futurs locataires de la chambre © Patrick Semansky/AP/SIPA Le logo Airbnb. location - Brian Chesky promet d’accueillir en personne les f C’est un hôte un peu particulier qui arrive sur Airbnb. Le patron et cofondateur Brian Chesky de la plateforme la en effet mis en location une chambre dans sa maison de San Francisco (Etats-Unis). Selon Le Figaro, ce dernier se serait même engagé à accueillir en personne les futurs locataires.Introducing the Airbnb 2022 Winter Release pic.twitter.

Durant l'interview, Sam Bankman-Fried est apparu dépassé par les événements et a semblé n'avoir qu'une vision très parcellaire des dessous de la défaillance de FTX.

« Je ne dirigeais pas Alameda », a-t-il dit, même s'il en était l'actionnaire principal. « Je ne connaissais pas la taille de leur position », c'est-à-dire la somme empruntée à FTX, a assuré ce diplômé en physique du prestigieux Massachusetts Institue of Technology (MIT).

Le successeur de Sam Bankman-Fried, John Ray III, a fustigé, mi-novembre, la gestion de FTX et décrit une société au contrôle centralisé « entre les mains d'un très petit groupe d'individus inexpérimentés, peu avertis et potentiellement corrompus ».

Interrogé au sujet d'un éventuel passage devant la justice, Sam Bankman-Fried a expliqué qu'il ne se « (concentrait) pas là-dessus », ajoutant que ses avocats lui avaient déconseillé de prendre la parole publiquement.

Un temps crédité d'une fortune estimée à 26 milliards de dollars, entièrement basée sur la valorisation de FTX et Alameda, le jeune homme a tout perdu avec la faillite de sa plateforme.

« Beaucoup de ce que nous faisions était une distraction », qui nous a éloignés d'un « sujet incroyablement important, sur lequel nous avons totalement failli: les risques », a admis Sam Bankman-Fried.

« La gestion du risque, les risques liés aux placements des clients ou aux conflits d'intérêt », a détaillé "SBF".

(Avec AFP)

Lire aussiAffaire FTX : qu'est-ce que l'altruisme efficace, le mouvement philanthropique éclaboussé par la chute de Sam Bankman-Fried ?

Sam Bankman Fried: Crypto Rock Star face à la vie en prison .
Sam Bankman frit a eu une chute vertigineuse du haut du tas dans le monde des crypto-monnaies à regarder une lourde peine de prison sur une série de fraudes.

usr: 1
C'est intéressant!