•   
  •   

EntrepriseAprès le tollé, Groupama fait marche arrière à Marseille sur la garantie effondrement

18:50  06 décembre  2018
18:50  06 décembre  2018 Source:   latribune.fr

Baromètre mensuel des taux de crédits immobiliers : les taux bas se maintiennent

Baromètre mensuel des taux de crédits immobiliers : les taux bas se maintiennent Chaque mois, Relaxnews diffuse le baromètre national des taux fixes de crédits immobiliers, établi par Empruntis.com, courtier en ligne spécialisé dans les crédits et assurances. Ce baromètre est divisé en sept régions : Île-de-France, Nord, Est, Rhône-Alpes, Méditerranée, Sud-Ouest et Ouest. Le courtier en ligne Empruntis annonce que pour le mois de novembre, les taux restent bas. Au niveau national, les taux restent stables pour des emprunts sur 10, 15, 25 et 30 ans. Seuls quelques taux augmentent : 25 ans dans les région Nord et Méditerranée.

La garantie effondrement couvre le paiement des réparations des dommages matériels affectant les travaux réalisés par l’assuré, résultant d’un effondrement ou d’une menace grave et Dans un courrier daté du 26 novembre 2018, Groupama exige une réponse du syndic avant le 29 novembre.

Marseille : Groupama retire l'assurance effondrement d'un immeuble situé rue d'Aubagne. La société indique que la garantie sera retirée au prochain renouvellement de contrat, à savoir, en février prochain. Cette décision est, comme on l'imagine, assez mal perçue, du côté de certains propriétaires

L'assureur, qui avait décidé de priver de garantie un immeuble situé en face de ceux dont l'écroulement a fait huit morts à Marseille, est revenu sur sa décision après l'intervention du ministre du Logement Julien Denormandie.

Un extrait du courrier de l'assureur, diffusé notamment par un conseiller municipal de Marseille, Bernard Payan, avait fait scandale sur les réseaux sociaux : Groupama avait informé le syndic d'un immeuble situé rue d'Aubagne à Marseille, en face des deux immeubles qui se sont effondrés le 5 novembre dernier (faisant huit morts) du "retrait de la garantie effondrement". L'assureur menaçait même de résilier le contrat en l'absence de réponse sous trois jours !

Pourquoi l'Etat ne souhaite plus désinvestir dans Safran

Pourquoi l'Etat ne souhaite plus désinvestir dans Safran Selon nos informations, l'Etat, qui est le premier actionnaire de Safran, ne souhaite désormais plus faire évoluer sa participation. L'équipementier aéronautique et de défense reste pour la France un groupe stratégique, notamment pour sa contribution industrielle à l'outil de la dissuasion militaire. Selon des sources concordantes, l'Etat va marquer une longue pause dans le processus de cession de sa participation dans le capital de Safran. "Nous avons plus l'intention de bouger" dans le capital de l'équipementier aéronautique et de défense, explique-t-on à La Tribune.

Groupama explique que ce retrait de garantie se fera au prochain renouvellement de contrat, en février. Contacté par l'AFP, l'assureur n'a pas donné suite. Dans un courrier, le syndic lui a précisé que l'assureur était dans son droit car la garantie contre l' effondrement n'est pas obligatoire.

Groupama explique que ce retrait de garantie se fera au prochain renouvellement de contrat, en février. En tout, 199 immeubles ont été évacués à Marseille après le drame de la rue d'Aubagne il y a un mois, soit 1.561 personnes, certains dans des immeubles en état de "péril", d'autres uniquement

--

???? À Marseille, @Groupama décide de retirer la garantie effondrement à ses assurés rue d'Aubagne.

Ces gens là n'ont vraiment honte de rien. Marseillais, par solidarité, changez d'assureur. pic.twitter.com/0g8mCHsdzx

— Benoît Payan (@BenoitPayan)

4 décembre 2018

--

Après la diffusion de ce courrier, le ministre du Logement Julien Denormandie s'était indigné sur son compte Twitter mercredi, qualifiant "d'inacceptable" la décision de Groupama.

--

#Marseille#RuedAubagne : la décision de @Groupama est inacceptable. Je m'en suis entretenu ce soir avec son Directeur général qui a pris connaissance du dossier et s'est engagé à le corriger.

— Julien Denormandie (@J_Denormandie)

5 décembre 2018

--

Après le tollé, Groupama fait marche arrière à Marseille sur la garantie effondrement © Fournis par La Tribune L'effondrement de deux immeubles rue d'Aubagne à Marseille le 5 novembre dernier avait fait huit morts.

"Compte tenu de l'émoi et des circonstances exceptionnelles", l'assureur a annoncé sur Twitter qu'il faisait marche arrière, "dans l'attente des expertises".

La néobanque Revolut obtient une licence européenne pour faire du crédit

La néobanque Revolut obtient une licence européenne pour faire du crédit La Fintech britannique, qui revendique près de 3,5 millions de clients, dont plus de 480.000 en France, vient d'obtenir une licence de banque spécialisée de l'autorité lituanienne, qui lui permettra de proposer du crédit dans toute l'Europe. La startup londonienne, en très forte croissance, va en parallèle se lancer en Asie et aux Etats-Unis en 2019. Néobanque, vraie banque ou futur « Amazon de la finance » ? La startup britannique Revolut, à la croissance fulgurante, est en train de changer de dimension.

Groupama explique que ce retrait de garantie se fera au prochain renouvellement de contrat, en février. A lire aussi : Marseille : « Marche de la colère» après l ' effondrement d'immeubles. En tout, 199 immeubles ont été évacués à Marseille après le drame de la rue d'Aubagne il y a un mois

Votre contribution annuelle de CHF 60.- en qualité d'ami ou de CHF 100.- comme parrain, me permettra de supporter mes frais de déplacement, de mise à jour et de maintenance du site. D'avance, je vous remercie de votre aide et de votre fidélité ! Philippe Lecoultre.

--

Compte tenu de l'émoi et des circonstances exceptionnelles affectant les habitants de la rue d'Aubagne, Groupama rétablira, dans l'attente des expertises complémentaires, ses garanties « effondrements ». Cela ne remet pas en cause les travaux que doivent engager les propriétaires

— Groupe Groupama (@GroupeGroupama)

5 décembre 2018

--

Son concurrent Allianz aurait de son côté décidé de résilier le contrat d'assurance d'un autre immeuble à proximité, "compte tenu de l'évacuation de l'immeuble....", selon un autre courrier diffusé par le même conseiller municipal.

L'effondrement des deux immeubles rue d'Aubagne le 5 novembre a plongé la cité phocéenne dans une crise sans précédent. Près de 200 immeubles insalubres ou délabrés ont été évacués depuis et plus de 1.500 habitants se sont retrouvés sans domicile.

Paroles d'Experts Le CNAM IDF : Le marché de la formation et l'accompagnement professionnel.
Diverses façons de se former sont proposées pour atteindre les objectifs professionnels. Parmi elles, l’on compte les formations professionnelle, en alternance, diplômante ou encore l’accompagnement professionnel. En France, le marché de la formation représente un CA de 13,55 milliards d’euros et l’on y dénombre 62 658 organismes de formation. Marie-Ève Dausset, consultante en accompagnement professionnel au sein du CNAM Île-de-France, en dit davantage sur ce sujet. Le CNAM Île-de-France est une des entités régionales du CNAM (Conservatoire national des arts et métiers). Il dispense certains diplômes qui sont conçus par les enseignants chercheurs du CNAM.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!