Entreprise: "L’Homme aura besoin de l'IA pour réagir de manière éclairée" (Florence Parly) - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise"L’Homme aura besoin de l'IA pour réagir de manière éclairée" (Florence Parly)

18:40  14 juin  2019
18:40  14 juin  2019 Source:   latribune.fr

IA : une course à l'armement pour dominer le monde

IA : une course à l'armement pour dominer le monde Loin d’être encore mature, la technologie de l’intelligence artificielle sera un formidable levier pour l’Homme. Mais elle pourrait être également une arme de domination pour les pays qui la maîtriseront. Ce sera l'un des thèmes abordés lors du Paris Air Forum, organisé par La Tribune et qui se déroulera le 14 juin à la Maison de la Mutualité. Le PDG d'Atos, Thierry Breton, le PDG de Thales, Patrice Caine, le directeur général de IATA, Alexandre de Juniac, et le directeur général de la DGAC, Patrick Gandil débattront sur le thème "IA, nouvelle frontière pour l'aviation et le spatial. "Celui qui deviendra leader en ce domaine sera le maître du monde", affirme le président de la Russie, Vladimir Poutine.

En ouverture du Paris Air Forum ce vendredi 14 juin, la ministre des Armées Florence Parly a adressé les futurs enjeux de l’aéronautique militaire auquel le gouvernement répondra par un plan dévoilé lundi prochain au salon du Bourget.

La Défense est plus que jamais touchée par les transitions numériques, et la course à l'armement se fait désormais également du côté de l'intelligence artificielle. La ministre des Armées Florence Parly en a fait un de ses principaux cheval de bataille, avec la création l'an dernier d'une Agence de l'innovation dotée d'un budget de 100 millions d'euros par an. A l'occasion de sa prise de parole au Paris Air Forum, la ministre a précisé qu'elle annoncerait le futur plan de l'armée française dès lundi prochain.

IA : une course à l'armement pour dominer le monde

IA : une course à l'armement pour dominer le monde Loin d’être encore mature, la technologie de l’intelligence artificielle sera un formidable levier pour l’Homme. Mais elle pourrait être également une arme de domination pour les pays qui la maîtriseront. Ce sera l'un des thèmes abordés lors du Paris Air Forum, organisé par La Tribune et qui se déroulera le 14 juin à la Maison de la Mutualité. Le PDG d'Atos, Thierry Breton, le PDG de Thales, Patrice Caine, le directeur général de IATA, Alexandre de Juniac, et le directeur général de la DGAC, Patrick Gandil débattront sur le thème "IA, nouvelle frontière pour l'aviation et le spatial. © Fournis par La Tribune Intelligence artificielle : "Celui qui deviendra leader en ce domaine sera le maître du mo

« Aux révolutions, ils font répondre par l'innovation. Innover pour vaincre par les airs, voilà l'ambition que le ministère des Armées portera très fièrement des lundi au salon du Bourget. Ce sera l'occasion pour le ministère des armées de dévoiler tous les détails de la préparation du futur de l'aéronautique militaire", a annoncé Florence Parly

L'IA au coeur du futur de la défense

Les technologies poussent l'armement à de nouvelles limites : on parle de cyberdéfense, de cyberoffensive, de drones ou encore d'équipements toujours plus connectés.

"Aujourd'hui nous faisons face à des guerres sans répit, sans frontière, sans Etat, qui s'exportent parfois même jusqu'à l'espace. Sous l'effet des innovations technologiques, c'est le tempo de la guerre qui s'accélère.", a développé la ministre. "Les temps de décision se contractent, les temps de réaction aussi. Et l'homme aura besoin de l'intelligence artificielle pour réagir de manière éclairée dans le bon tempo."

Les assureurs ont choisi Florence Lustman, de la Banque Postale, à la tête de la FFA

Les assureurs ont choisi Florence Lustman, de la Banque Postale, à la tête de la FFA La Fédération française de l'assurance (FFA) a désigné la directrice financière de la filiale de la Poste comme candidate à la présidence, en remplacement de Bernard Spitz. Sa nomination doit être confirmée par un vote en assemblée générale le 18 juin. © Fournis par La Tribune C'est désormais officiel. La directrice financière de La Banque Postale, Florence Lustman, sera la prochaine présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA), à compter du 1er octobre 2019.

Thales ou Atos se sont positionnés sur ce nouveau marché. Et la ministre se projette déjà dans l'avenir : "Demain nous engageront des systèmes d'armes connectées dans un combat collaboratif." Mais qui dit intelligence artificielle dit données. Plus les données récoltées sont qualitatives et nombreuses, plus l'IA a de chances d'exceller dans ses tâche. C'est pourquoi la ministre encourage les acteurs de la Défense à collaborer. C'est par exemple le cas de l'initiative Man Machine Teaming, financé par la Direction Générale de l'Armement (DGA) mais animé par Dassault aviation et Thalès. Ce projet s'inscrit dans le programme de système de combat aérien futur (SCAF). Il a pour objectif de développer un système aérien cognitif, dans lesquels tous les appareils généreraient et partageraient leurs données pour optimiser diverses tâches.

© Fournis par La Tribune La ministre des Armées Florence Parly.

Lire aussi : "La question de savoir jusqu'où on utilise l'IA est en discussion" (Patrice Caine, PDG de Thales)

Le futur chasseur européen (SCAF) livre son premier combat... sur le plan médiatique

Le futur chasseur européen (SCAF) livre son premier combat... sur le plan médiatique La France souhaite occuper le terrain médiatique pour arrimer le SCAF dans les esprits de l'Europe et également au-delà. Paris et Berlin vont signer lors de l’inauguration du salon aéronautique du Bourget un arrangement cadre, qui va structurer le programme sur toute sa durée. Et Emmanuel Macron va dévoiler une maquette du futur avion de combat européen (NTG) à l'échelle 1. La France ne pouvait ne pas laisser passer l'occasion du salon aéronautique du Bourget, une formidable caisse de résonance dans le monde de l'aéronautique et poitique, pour marquer les esprits sur le Système de combat aérien du futur (SCAF).

"Par le partage de la donnée, agrégée en temps réelle pour établir une situation tactique commune, nous serons capables d'intégrer de nombreux système à l'intérieur d'une seule bulle tactique", a développé le cheffe des armées.

Pour y parvenir, la France va également s'appuyer sur une stratégie d'intelligence artificielle commune avec l'Allemagne et l'Espagne, dont les détails seront également communiqué à l'ouverture du salon du Bourget. La ministre appelle ainsi à l'ouverture aux autres acteurs, aux autres pays, mais aussi au civil.  "L'innovation est tirée par le secteur civil et marchand. Notre industrie de défense doit donc s'y adapter et capter les technologies les plus prometteuses", a-t-elle conclu.

Financement des OPEX : nouvelle guérilla en vue entre Bercy et l'hôtel de Brienne.
En 2019, la cour des comptes a confirmé une sous-budgétisation des opérations extérieures (OPEX) et des missions intérieures (MISSINT) de l'ordre de 400 à 600 millions d'euros.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!