Entreprise: Spatial militaire, la France continue à s'armer - PressFrom - France
  •   
  •   

EntrepriseSpatial militaire, la France continue à s'armer

12:30  18 juin  2019
12:30  18 juin  2019 Source:   latribune.fr

IA : une course à l'armement pour dominer le monde

IA : une course à l'armement pour dominer le monde Loin d’être encore mature, la technologie de l’intelligence artificielle sera un formidable levier pour l’Homme. Mais elle pourrait être également une arme de domination pour les pays qui la maîtriseront. Ce sera l'un des thèmes abordés lors du Paris Air Forum, organisé par La Tribune et qui se déroulera le 14 juin à la Maison de la Mutualité. Le PDG d'Atos, Thierry Breton, le PDG de Thales, Patrice Caine, le directeur général de IATA, Alexandre de Juniac, et le directeur général de la DGAC, Patrick Gandil débattront sur le thème "IA, nouvelle frontière pour l'aviation et le spatial. © Fournis par La Tribune Intelligence artificielle : "Celui qui deviendra leader en ce domaine sera le maître du mo

La France doit continuer à s ' armer pour faire face à l'arsenalisation de l'espace. Le poids et le choc des mots. "Si nous perdons la guerre dans l'espace, nous La ministre des Armées va bénéficier à partir de 2018 d'un renouvellement quasiment complet des capacités spatiales militaires françaises.

6 Industries militaires . 7 Classement des plus grands exportateurs d' armes au monde. La France est le seul État européen à posséder la capacité d’appréciation de la situation spatiale Les puissances militaires régionales sont les pays qui exercent une domination militaire dans leur région.

Les études de deux programmes spatiaux - Iris et Céleste - vont être lancées pour remplacer deux programmes actuellement en cours de réalisation, les satellites d’observation optique CSO et les satellites espions CERES .

Pour la France, l'espace est devenu ces dernières années hyper stratégique. Ainsi, "l'utilisation autonome et non contestée de l'espace passe par une connaissance et un contrôle de ce qui s'y passe", a rappelé lundi au 53ème Salon aéronautique du Bourget la ministre des Armées. Forte de cette conviction, Florence Parly a annoncé qu'elle avait décidé début juin de lancer les études de deux nouveaux programmes spatiaux : Iris succédera à CSO destiné à renouveler la capacité d'observation optique (satellites CSO) et Céleste, remplacera CERES en vue de renforcer les capacités de renseignement d'origine électromagnétique de la France. Deux programmes "pour que nous gardions toujours l'avantage, pour que nos armées conservent leur supériorité sur le terrain", a fait valoir la ministre. Ces deux programmes permettant le renouvellement de ces capacités seront lancés en principe en 2023.

Spatial : l'Europe et la France face à la nouvelle donne dans les lanceurs

Spatial : l'Europe et la France face à la nouvelle donne dans les lanceurs En 2020, Ariane 6 va être lancée dans un contexte de concurrence accrue. L'Europe a plus que jamais besoin d'un accès à l'espace pour des raisons de souverainetés. Ce sera l'un des thèmes abordés lors du Paris Air Forum, organisé par La Tribune et qui se déroulera le 14 juin à la Maison de la Mutualité. Rick Ambrose, le vice-président exécutif pour l’Espace de Lockheed Martin Corporation, John-Paul Hemingway, directeur général de SES Networks, Daniel Neuenschwander, le directeur des lanceurs de l'ESA, André-Hubert Roussel, PDG d’ArianeGroup et Rakesh Saasibhushan, PDG d'Antrix débattront sur le thème "Ce qu'a changé le New Space pour les acteurs traditionnels". Alerte rouge.

commande les capacités spatiales militaires françaises et coordonne l'emploi des moyens Le CIE est ainsi le point d’entrée unique de toute question spatiale relevant de la compétence des armées . La France est le seul État européen à posséder la capacité d’appréciation de la situation spatiale

La France doit continuer à s ' armer pour faire face à l'arsenalisation de l'espace. La France , nation leader en matière de spatial militaire , a déjà investi dans de nombreuses technologiques de pointe mais il lui manque encore beaucoup pour mieux se protéger et dissuader de se faire attaquer.

"Nos opérations ne peuvent plus se passer de nos capacités spatiales qui contribuent de façon décisive à notre autonomie d'appréciation, de décision et d'action", a-t-elle expliqué.

Pour autant, Florence Parly n'oublie pas coopération à l'échelle européenne "pour acquérir pleinement notre autonomie stratégique". La France et l'Italie vont donc signer un accord pour échanger des images optiques des trois satellites CSO contre des images radar des deux satellites italiens COSMO-SkyMed de seconde génération (CSG). "C'est quand l'Europe partage intelligemment ses ressources qu'elle est forte", a affirmé la ministre.

Des programmes spatiaux de très haut niveau

La constellation des trois satellites CSO fournira des images optique et infra rouge très haute résolution. CSO-1, lancé en décembre dernier, livre déjà aux armées des images d'une exceptionnelle qualité, selon le délégué général pour l'armement (DGA), Joël Barre dans une interview accordée à La Tribune. Actuellement en essai en orbite pour une mise en service opérationnel dès cet été, il sera rejoint par deux autres satellites en 2020 puis en 2021 pour former une constellation d'une durée de vie de dix ans. "Nous prévoyons de lancer d'ici la fin de l'année 2019 les premiers travaux de préparation avec les industriels associés", avait-il précisé à La Tribune. Le ministère des Armées attend les propositions d'Airbus Space et de Thales Alenia Space, qui sont fortement poussés à coopérer par les pouvoirs publics.

Spatial : l'Etat pousse à un rapprochement entre Airbus et Thales

Spatial : l'Etat pousse à un rapprochement entre Airbus et Thales L'Etat réfléchit à rapprocher les activités satellitaires de Thales Alenia Space (TAS) et d'Airbus Space, selon plusieurs sources concordantes. Sur les modalités, toutes les options sont sur la table. C'est un "vieux marronnier", qui reverdit de temps à autre. C'est à nouveau le cas, l'Etat réfléchit à rapprocher les activités satellitaires de Thales Alenia Space (TAS) et d'Airbus Space, selon plusieurs sources concordantes. Un serpent de mer qui a déjà échoué à plusieurs reprises dans les années 2000 et plus récemment encore en 2016.

Le programme spatial de la République populaire de Chine a accompagné l'essor économique très rapide du pays durant les deux dernières décennies. La Chine dispose désormais d'une famille de lanceurs complète, les lanceurs Longue marche

2 Le programme spatial militaire . 2.1 Utilisation des satellites militaires pour un usage civil. C'est sous contrôle militaire ( au sein de l' Armée de terre) que les États-Unis ont commencé à s 'intéresser à La croissance de la consommation de débit binaire par les militaires américains est continue

Les deux industriels "sont conscients que, sur certains programmes, ils doivent mieux travailler et réfléchir ensemble", a d'ailleurs expliqué la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, en charge de l'espace, dans une interview accordée à La Tribune.

Spatial militaire, la France continue à s'armer © Fournis par La Tribune Le premier des trois satellites CSO livre déjà aux armées des images optiques d'une exceptionnelle qualité, a assuré le délégué général pour l'armement (DGA), Joël Barre dans une interview accordée à La Tribune

Les trois satellites espions CERES (renseignement d'origine électromagnétique ou ROEM) devraient être mis en service à la fin de l'année 2020. Avec CERES (Capacité de renseignement électromagnétique d'origine Spatiale), la France va entrer dans le club très, très fermé des pays possédant une telle technologie. A ce jour, seuls les États-Unis, la Russie et la Chine disposeraient de tels outils ultra-perfectionnés. Les satellites CERES auront la capacité de localiser et d'identifier les signaux émis par les systèmes adverses. Ce qui permettra de cartographier les centres de télécommunications et les radars dans les zones de conflit, et d'évaluer leur niveau d'activité, y compris sur des zones inaccessibles par les capteurs de surface.

United Technologies et Raytheon discutent d'une fusion par échange d'actions

United Technologies et Raytheon discutent d'une fusion par échange d'actions Raytheon et United Technologies, deux grands groupes américains de l'aéronautique et de la défense, sont en pourparler pour fusionner et créer l'une des plus grandes entreprises mondiales de ces secteurs, affirme samedi le Wall Street Journal. La fusion des deux géants Raytheon et United Technologies, qui se ferait uniquement par échange d'actions, créerait une entreprise pesant 166 milliards de dollars en bourse. Elle pourrait être annoncée dans les jours qui viennent si les négociations n'échouent pas, a indiqué au Wall Street Journal une source anonyme proche du dossier.

Guerre de france . Préparation des citoyens-soldats Français au combat sur le territoire national. FORMATION MILITAIRE . La lecture des documents cités ci-dessus permettra à ceux qui ignorent tout de la chose militaire , du fait de la suppression du service national, de s'imprégner au préalable

La France proche de se doter d'une nouvelle stratégie spatiale de défense. Le ministère des Armées va remettre à Emmanuel Macron dans "les Point d’étape sur le Plan Mixité que j’annoncerai l’année prochaine. Du militaire du rang à l’officier général, l’égalité Ce soir a été mis en orbite le premier

Vers une stratégie spatiale de défense

La Loi de programmation militaire française (LPM) 2019-2025 prévoit un budget de 3,6 milliards d'euros pour le spatial de défense, qui doit notamment permettre de financer le renouvellement des satellites français d'observation CSO et de communication (Syracuse), de lancer en orbite trois satellites d'écoute électromagnétique (CERES) et de moderniser le radar de surveillance spatiale GRAVES. Avec deux milliards d'euros d'investissements annuels dans le spatial militaire et civil, la France reste loin derrière le trio de tête du secteur : les Etats-Unis investissent annuellement 50 milliards de dollars dans le spatial, la Chine 10 milliards et la Russie 4 milliards, selon les chiffres du gouvernement français.

Qualifiant l'espace de "véritable enjeu de sécurité nationale, par la conflictualité qu'il suscite", le président Emmanuel Macron a assuré en juillet 2018 vouloir doter la France d'"une stratégie spatiale de défense" en 2019. Après "d'intenses travaux de réflexion menés à l'automne", Florence Parly a demandé "encore quelques semaines de patience" pour écouter la parole présidentielle. Emmanuel Macron devrait faire des annonces dans les jardins de l'Hôtel de Brienne le samedi 13 juillet à l'occasion du défilé du 14 juillet.

Politique spatiale : guerre des chiffres entre les industriels et Bercy.
Les industriels tricolores demandent à l'Etat français 3,1 milliards d'euros de nouveaux engagements sur la période 2020/2022 lors de la réunion ministérielle de l'ESA en novembre. Bercy ne veut lâcher que 2,1 milliards. Une guerre de chiffres qui traduira le niveau d'ambition de la France en Europe dans le domaine spatial.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 7
C'est intéressant!