Entreprise: ADP veut accueillir des taxis volants à Roissy-CDG pour les JO 2024 - PressFrom - France
  •   
  •   

EntrepriseADP veut accueillir des taxis volants à Roissy-CDG pour les JO 2024

15:46  20 juin  2019
15:46  20 juin  2019 Source:   latribune.fr

Déchets: les fast-food signent enfin un contrat d'engagement

Déchets: les fast-food signent enfin un contrat d'engagement Présenté fin mai par le gouvernement, le contrat comprend un échéancier en trois ans. Les enseignes de restauration rapide devront rendre au moins 70% de leurs restaurants opérationnels pour le tri des déchets d'ici fin 2019, puis 90% au 31 décembre 2020 et 100% au 31 décembre 2021. La pression que leur a mise la secrétaire d'État Brune Poirson a fini par donner ses fruits.

Si ADP ne pourra pas compter sur le CDG Express pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024 , il espère en revanche, être en mesure d' accueillir des VTOL, ces petits véhicules à décollages et atterrissages verticaux, appelés le plus souvent " taxis volants ". "Ce calendrier que nous avons fixé

Si ADP ne pourra pas compter sur le CDG Express pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024 , il espère en revanche, être en mesure d' accueillir des VTOL, ces petits véhicules à décollages et atterrissages verticaux, appelés le plus souvent " taxis volants ".

ADP veut accueillir des taxis volants à Roissy-CDG pour les JO 2024 © Fournis par La Tribune Nouvelle Un exemple de Vertiport avec le projet de VTOL d'Ascendance Flight

Si ADP ne pourra pas compter sur le CDG Express pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024, il espère en revanche, être en mesure d'accueillir des VTOL, ces petits véhicules à décollages et atterrissages verticaux, appelés le plus souvent "taxis volants".

"Ce calendrier que nous avons fixé avec la Région Île-de-France et les services de l'Etat, est exigeant et ambitieux", a déclaré ce mardi au salon aéronautique du Bourget, Edward Arkwright, le directeur général exécutif d'ADP.

Ce dernier table pour 2024 sur une ligne entre l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle et un "vertiport" (un aéroport pour VTOL) situé proche "d'un site olympique" (Saint-Denis, NDRL).

"La LOM va restreindre les mobilités innovantes" Alexandre Quintard Kaigre

La loi d'orientation des mobilités (LOM) doit bientôt être adoptée et doit, entre autres, redistribuer les cartes en matière de compétences de régulation des mobilités au niveau territorial. Mais, d'après Alexandre Quintard Kaigre (*), fondateur de Cardinal, un cabinet de conseil en stratégie et politiques publiques, cet ambitieux projet de loi pourrait au contraire établir une doctrine très contraignante, et donc hostile aux modèles de mobilité les plus innovants ...LA TRIBUNE - C'est la dernière ligne droite de l'adoption par le Parlement de la loi d'orientation des mobilités (LOM)...

Les taxis volants débarquent à Paris. En ouverture de la deuxième journée du salon du Bourget, Airbus, ADP et la RATP ont annoncé un partenariat visant à faire voler ces aéronefs à décollage et atterrissage vertical (VTOL, en jargon aéronautique) en région parisienne pour les Jeux olympiques

RATP, Airbus et Aéroports de Paris ( ADP ) ont présenté un projet de taxis volants à Paris et en Île-de-France. Puis au moins deux autres vertiports verront le jour avant le début des JO 2024 , l’un à l’aéroport Roissy Charles - de - Gaulle et l’autre sur un site olympique qui doit encore être déterminé.

"Si nous faisons cela, nous aurons accompli un énorme travail", explique-t-il, en rappelant les défis de sécurité et d'acceptabilité à relever pour faire voler ce type d'engins volants. "Une rotation toutes les six minutes est envisageable", selon lui.

Une ligne CDG-Disneyland Paris est également envisagée. Le gestionnaire des aéroports parisiens travaille avec deux concepteurs de VTOL, Airbus d'un côté (lequel travaille de son côté avec la RATP), et la start-up Ascendance Flight de l'autre pour intégrer leurs conditions d'exploitation et de maintenance... Airbus propose son Vahana, à propulsion électrique tandis qu'Ascendance Flight a défini un appareil hybride de 4 places. Le prix du trajet ? Les avis divergent. Certains préconisent de s'inspirer des prix des taxis, d'autres des taxis-moto, tandis que certains veulent carrément se caler sur les prix de l'hélicoptère. Récemment, Mathieu Dunant, le directeur de l'innovation de la RATP indiquait qu'il tablait sur un prix de un à trois euros le kilomètre.

Bras de fer autour du projet des tours jumelles de La Défense

Bras de fer autour du projet des tours jumelles de La Défense Le groupe russe Hermitage promet toujours de livrer les deux tours d’ici 2024, mais Paris La Défense «cherche une alternative». L’aménageur réclame 30 millions d’euros au promoteur immobilier pour l’immobilisation du terrain depuis plus de 10 ans. © Groupe Hermitage / Foster + Partners «Un avenir lumineux». C’est en ces termes que le promoteur immobilier russe Hermitage annonce mardi que son projet de tours jumelles de La Défense, parmi les plus hautes d’Europe, va enfin voir le jour.

Des taxis volants pour les JO de 2024 ? Dernière exemple en date: la signature ce mardi au Bourget d'un partenariat entre Airbus, ADP et la RATP, en présence de la ministre des transports, Elisabeth Borne, autour d'un projet de taxi volant électrique , susceptible de voler en banlieue parisienne dès

Les trois groupes ont annoncé au salon du Bourget un partenariat pour faire décoller des taxis volants en région parisienne pour les JO 2024 . Deux liaisons sont étudiées : Roissy -Disneyland Paris et Roissy -Saint-Denis.

Un vertiport-test

En tant que gestionnaire d'infrastructures, ADP va se concentrer sur la création des vertiports. D'ici à la fin de l'année, le gestionnaire des aéroports parisiens va choisir parmi les dix aérodromes d'aviation générale d'Île-de-France qu'il détient (Coulommiers, Chelles, Meaux, Lognes, Etampes, Toussus-le-Noble, Saint-Cyr, Chavenay, Pontoise, Persan (Val-d'Oise), un site sur lequel il construira un vertiport.

Une fois le site choisi, ADP investira 10 à 15 millions d'euros pour construire l'un des deux vertiports imaginé par sa filiale ADP ingénierie (ADPI). L'idée est de faire des tests entre ce vertiport et l'aéroport de Charles-de-Gaulle en utilisant un couloir aérien réservé aux hélicoptères, a expliqué Edward Arkwright. ADP a bien l'intention d'exporter son savoir-faire.

Les voitures volantes vont-elles vraiment décoller ?.
Les projets de véhicules urbains à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL) foisonnent. Mais pour que ces engins révolutionnaires puissent entrer en service dans les années à venir, leur acceptation par la population sera clé. C'était l'un des thèmes débattus le 14 juin à l'occasion de la 6ème édition du Paris Air Forum.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 5
C'est intéressant!