Entreprise: Relation client : BNP Paribas va investir 60 millions d’euros et créer 300 emplois à Mérignac - Brexit va créer 80 000 nouveaux emplois à Francfort - PressFrom - France
  •   
  •   

EntrepriseRelation client : BNP Paribas va investir 60 millions d’euros et créer 300 emplois à Mérignac

12:45  24 juin  2019
12:45  24 juin  2019 Source:   latribune.fr

La marque L'Oréal est la plus "puissante" de France, Total la plus valorisée

La marque L'Oréal est la plus Les trois marques françaises les plus "puissantes" sont L'Oréal, Free et Michelin, selon une étude publiée ce jeudi par le cabinet spécialisé Brand Finance, basé à Londres. Avec une valeur de marque en croissance de 21,7%, Total devient quant à elle la marque française la plus valorisée au sein de ce classement, devant Orange, Axa et BNP Paribas. La marque L'Oréal est une nouvelle fois sacrée marque française la plus « puissante », devant Free et Michelin, selon l'étude publiée ce jeudi 13 juin par le cabinet spécialisé Brand Finance, basé à Londres.

Nos offres d' emploi en Gestion de la Relation Client . Recherche avancée Réinitialiser. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre navigation, et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Si vous détenez un contrat BNP Paribas Sécurité ou Sécurité Plus, cliquez pour afficher les numéros d’assistance. De faux emails et des appels téléphoniques vous demandant vos coordonnées personnelles et informations bancaires peuvent vous être adressés au nom de BNP Paribas .

Relation client : BNP Paribas va investir 60 millions d’euros et créer 300 emplois à Mérignac © Fournis par La Tribune Nouvelle

Au lendemain de la présentation officielle de la monnaie digitale Libra et des ambitions de Facebook dans les services financiers et à l'heure où les néobanques imposent de nouveaux standards d'expérience utilisateur, les établissements bancaires sont plus que jamais contraints de mettre l'accent sur la qualité des services proposés à leurs clients pour s'assurer de leur fidélité. BNP Paribas, qui compte environ 7 millions de clients en France après avoir enregistré une attrition d'environ 60.000 clients en l'espace de deux ans, organisait justement, ce mercredi 19 juin, un point presse consacré à l'expérience client afin de mettre en avant ses efforts en la matière.

Verte et sociale, la Caisse des Dépôts a émis sa première obligation durable

Verte et sociale, la Caisse des Dépôts a émis sa première obligation durable L'institution publique a levé 500 millions d'euros jeudi en réalisant sa première émission obligataire durable, qui financera des projets verts à 90% et sociaux à 10%. Malgré un taux négatif, les investisseurs se sont rués sur ces green bonds à coloration sociale. La Ratp a émis de son côté son deuxième green bond. La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) veut affirmer son profil vert et social, y compris sur les marchés financiers. L'institution publique, qui avait émis son premier green bond en 2017, a annoncé ce jeudi 13 juin l'émission réussie de sa première "obligataire durable", une sorte d'obligation verte à la coloration sociale.

Pour développer ou accélérer les projets existants, BNP - Paribas va investir 450 millions d ' euros et lancer, en partenariat avec France Télécom, une Des accords avec Direct assurance, AutoValley et Spray sont prévus dans les prochains mois.Enfin, BNP - Paribas se lance aussi sur le marché du

BNP Paribas : banque et assurance. J'accède à mes comptes et je consulte les produits et les services en ligne de ma banque. Bienvenue sur Mabanque. bnpparibas . Des solutions adaptées pour tous besoins : gestion et ouverture de compte en ligne, simulation de crédit, assurance, épargne… une

La banque de la rue d'Antin en a profité pour officialiser la création d'un centre de services regroupant 2.000 personnes. "Celui-ci sera 'live' l'année prochaine et il permettra aux clients d'accéder à un expert sur des demandes très pointues", a exposé Thierry Laborde, directeur général adjoint en charge des marchés domestiques de BNP Paribas.

Traiter 93% des interactions avec les clients

Ce centre de services aura différentes implantations en France et en Belgique. Il repose sur la reconversion de centres d'appels existants et la création de 300 nouveaux postes à Mérignac, dans la banlieue de Bordeaux. "C'est un très gros chantier. Il représente un investissement de 60 millions d'euros sur deux ans", a précisé Thierry Laborde.

Relation client : BNP Paribas va investir 60 millions d’euros et créer 300 emplois à Mérignac

Relation client : BNP Paribas va investir 60 millions d’euros et créer 300 emplois à Mérignac La banque va créer un centre de services pour traiter à terme 93% des interactions avec ses clients. Les demandes entrantes seront traitées par des experts et les conseillers en seront informés. En parallèle, BNP Paribas développe de nouveaux services en ligne, bancaires et non bancaires, pour faciliter le quotidien de ses clients. Au lendemain de la présentation officielle de la monnaie digitale Libra et des ambitions de Facebook dans les services financiers et à l'heure où les néobanques imposent de nouveaux standards d'expérience utilisateur, les établissements bancaires sont plus que jamais contraints de mettre l'accent sur la qualité des services

Aller à la navigation Aller au contenu. "Préférence Client 2016" est avant tout un plan d’investissement de 210 millions d ’ euros sur 3 ans dans 3 domaines clés : l’humain, les agences et le digital. Pour tenir ces engagements, BNP Paribas lance un programme de formation des 20 000

Microfinance en Europe : BNP Paribas s’ investit pour créer des emplois . En 2016, les institutions de microfinance ont ainsi atteint 123 millions de clients dans le monde, pour un L’Inde arrive en tête des pays acteurs de la microfinance mondiale en 2016, avec 47 millions d ’emprunteurs, et un La région concentre près de 60 % des emprunteurs, et a connu la plus grande croissance en termes de

"L'idée de ce centre de services est de capter l'essentiel des demandes des clients effectuées par téléphone, emails et via les réseaux sociaux. Cela représente des centaines de millions d'interactions par an. Toutes seront recensées dans une base de données qualifiée afin de mesurer les délais de traitement et d'identifier le besoin pour répartir les demandes", détaille à La Tribune le directeur général adjoint.

Objectif : apporter, d'ici l'été prochain, une réponse dans la journée à 80% des demandes entrantes.

"A terme, 93% des interactions avec les clients se feront via ce centre de services", nous précise Thierry Laborde, le reste s'effectuant directement en agence.

Le défi pour la banque est de faire en sorte que les conseillers soient au courant des différentes interactions que leurs clients ont pu avoir avec ce centre de services. Pour ce faire, la banque aura en partie recours au cloud, reposant sur ses propres centres de données situés en France et en Belgique, de manière à ce que le conseiller ait "une vue à 360 degrés de son client depuis son poste de travail", a indiqué Thierry Laborde. Quid de la sécurité des données ? La banque précise qu'elle investit chaque année 500 millions d'euros dans la cybersécurité et la sécurisation des données personnelles.

Les banques embauchent mais les effectifs baissent encore de 1% en France

Les banques embauchent mais les effectifs baissent encore de 1% en France Le secteur de la banque emploie 362.800 personnes en France, un chiffre en recul de 1% comme l'année passée. Il a recruté 42.300 personnes, à plus de 50% en CDI, ce qui ne compense pas les départs, en retraite notamment. Le projet de CDI d'opération est pour l'instant gelé.

Choisissez d’ investir dans des bureaux et des commerces dans toute la France. Pourquoi choisir France Investipierre ? En devenant associé de France Investipierre, vous choisissez une SCPI de près de 486 millions d ’ euros , gérée avec prudence.

Aller à la navigation Aller au contenu. Au Canada, à travers BNP Paribas Corporate & Institutional Banking et Investment Partners, nous proposons à nos clients Avec 1 milliard d ’ euros de revenus, BNP Paribas est un acteur bancaire d’envergure en Amérique du Sud, région à forte croissance.

"Diminuer la charge mentale" du client

En parallèle de ce chantier, BNP Paribas souhaite devenir un "fournisseur de tranquillité" pour ses clients a expliqué Sophie Heller, directrice en charge de l'innovation et de l'expérience client chez BNP Paribas. Dans cette optique, l'établissement a développé une série de nouveaux services en ligne, seul ou en partenariat avec des Fintech.

"Nous copions les méthodes des grands du digital en partant du besoin client", explique la directrice innovation. BNP Paribas s'est ainsi fixée comme objectif de généraliser le recueil des retours d'expérience après chaque interaction pour pouvoir "ajuster en permanence" ses services.

Pour "diminuer la charge mentale" de ses clients, le groupe BNP Paribas a, par exemple, lancé au Luxembourg (via sa filiale BGL BNP Paribas) une nouvelle fonction, baptisée Genius et intégrée directement à l'appli mobile bancaire. "Cette fonctionnalité a été développée en partenariat avec la Fintech israélienne Personetics. C'est un système auto-apprenant via lequel des notifications sont poussées pour alerter un client qu'il a été remboursé d'un produit retourné à un commerçant, d'un montant d'une facture de téléphone anormalement élevé, d'un nouveau prélèvement lui indiquant peut-être qu'une offre gratuite dont il bénéficiait prend fin", détaille Sophie Heller. "L'objectif est d'accroître l'utilisation de l'application mobile et, derrière, créer de nouvelles occasions de contact", explique-t-elle. L'approche sera déclinée en Belgique en partenariat, cette fois-ci, avec la Fintech suédoise Tink.

Comme les autres établissements de la place, à l'image du LCL (groupe Crédit Agricole), BNP Paribas ne souhaite pas se limiter aux services proprement bancaires et propose désormais des offres autour de la mobilité durable, comme VéloPartage développée via Arval, sa filiale dédiée à la location et gestion de véhicules d'entreprises.

Lire plus

Deutsche Bank s'administre un remède de cheval pour se redresser.
La banque allemande a annoncé un vaste plan de restructuration d'un coût de 7,4 milliards d'euros qui passera notamment par la suppression de 18.000 postes d'ici à 2022. Les actifs non-stratégiques seront d'une valeur de 74 milliards d'euros seront placés dans une structure de défaisance.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!