Entreprise: Armée de Terre : des robots testés en opérations au Mali dès 2020 - PressFrom - France
  •   
  •   

EntrepriseArmée de Terre : des robots testés en opérations au Mali dès 2020

07:15  12 juillet  2019
07:15  12 juillet  2019 Source:   latribune.fr

Si, si l'armée de Terre va faire voler quatre nouveaux drones en 2019

Si, si l'armée de Terre va faire voler quatre nouveaux drones en 2019 L'armée de Terre aura mis d'ici à la fin de l'année, quatre nouveaux types de drones en opération : le drone tactique Patroller (Safran), les mini-drones NX70 (Novadem) et Spy Ranger (Thales) et, enfin, le nano-drone Black Hornet 3 (l'américain FLIR).

Alors que le détachement d’infanterie estonien déployé à Gao [ Mali ] au titre de l’ opération Barkhane expérimente le robot THeMIS [Tracked Hybrid Modular Infantry System], associé au drone KX-4 Titan LE, pour des missions de transport et d’oberservation, l’ armée de Terre pourrait en faire de même

Alors que le détachement d’infanterie estonien déployé à Gao [ Mali ] au titre de l’ opération Barkhane expérimente le robot THeMIS [Tracked Hybrid Modular Infantry System], associé au drone KX-4 Titan LE, pour des missions de transport et d’oberservation, l’ armée de Terre pourrait en faire de même

Armée de Terre : des robots testés en opérations au Mali dès 2020 © Fournis par La Tribune Nouvelle L'armée de Terre veut expérimenter des robots dès 2020 sur des théâtres d'opérations extérieures

Non, ce n'est plus de la science-fiction... Des robots vont aller faire la guerre aux côtés des militaires français dès 2020 au Mali. A la suite d'une première expérimentation fin mars au centre d'entraînement aux actions en zone urbaine (CENZUB), l'armée de Terre souhaite rapidement poursuivre ses tests avec une dizaine de robots lourds, qui vont être déployer sur des théâtres d'opérations extérieures. Ce sera plus précisément au Mali au cours du second semestre 2020, explique-t-on à La Tribune. Ce qui confirme une information du blog FOB, qui a révélé qu'un avis de marché publié par la direction générale de l'armement (DGA) prévoyait l'acquisition d'une petite série de robots terrestres en vue d'une première expérimentation sur un théâtre d'opération extérieure dès 2020.

Spatial militaire : la France passe à une doctrine offensive pour mieux protéger ses satellites

Spatial militaire : la France passe à une doctrine offensive pour mieux protéger ses satellites Emmanuel Macron a affirmé que la France va mieux protéger ses satellites, "y compris de manière active". Florence Parly doit prochainement annoncer la traduction concrète des orientations stratégiques présidentielles pour se défendre contre les éventuelles attaques des grandes puissances spatiales mondiales sur les satellites français.

Le robot a par ailleurs des fonctions d’observations et de reconnaissance. On se souviendra que deux mules de type THeMIS sont aussi arrivés au Mali , au sein du détachement estonien chargé de la L’ armée de Terre pourrait déployer des robots « mules » en opération extérieure d’ici 2020 .

Pour l' armée de Terre , l 'évolution des équipements individuels du combattant est aussi un élément clé de sa modernisation, au même titre que le programme. » Il s’agit de fournir aux soldats de l’ armée de Terre des « équipements adaptés » à la formation, à l’entraînement et aux missions.

Financée par l'Agence de l'innovation de défense (AID), cette première expérimentation en terrain urbain ou en terrain ouvert a permis à plusieurs industriels de présenter les performances de leurs robots à roue ou chenillés au CENZUB face à des militaires français dans des conditions de combat. L'armée de Terre et la DGA avaient convié les deux géants de l'armement terrestre Nexter (robots d'observation, de transport et doté d'un canon de 20 mm) et Arquus (PVP téléopéré) ainsi que deux PME tricolores Tecdron (observation et transport) et Shark Robotics (transport, observation, bras articulé...). En revanche, Safran (observation, transport) n'avait pas pu participer à cette opération. Pour gagner du temps, ce sont les industriels eux-mêmes qui avaient téléopéré leurs robots.

Spatial : un drone-robot va volé sur Titan... en 2034

Spatial : un drone-robot va volé sur Titan... en 2034 Après les rovers, place aux drones. Titan, une des lunes de Saturne sera le premier corps céleste à voir volé "Dragonfly", le drone-robot de la Nasa.

Depuis près d’un an, trois hélicoptères de transport lourd CH-47D Chinook sont déployés par la Royal Air Force [RAF] à Gao [ Mali ], où ils assurent des missions au profit de la force française Barkhane L’ armée de Terre pourrait déployer des robots « mules » en opération extérieure d’ici 2020 .

Pour les autres articles nationaux ou selon les autres juridictions, voir Armée de terre . L' Armée de terre est l'une des composantes des Forces armées . Comme les autres composantes (la Marine nationale, l' Armée de l'air, la Gendarmerie nationale et les services de soutien interarmées)

Les robots, une priorité pour l'armée de terre

"Ma priorité essentielle en termes d'innovation concerne la robotisation et la capacité à imaginer ou à construire des engins qui allègent les soldats en opération et fassent office de robots dotés d'une forme d'intelligence", avait expliqué en octobre 2018 devant les députés de la commission de la défense, le chef d'état-major de l'armée de Terre, le général Jean-Pierre Bosser. Ainsi, des mules robotisées sont capables aujourd'hui de transporter du matériel et des munitions, voire d'évacuer des blessés, et peuvent se déplacer de façon autonome sur le terrain.

Début juin, le général Jean-Pierre Bosser expliquait qu'une de ses préoccupations "touchait à l'engagement des robots, la guerre à distance, par procuration - celle des robots autonomes, avec ou sans l'humain". Et de préciser qu'il est "intéressant de savoir que certaines armées sont plus allantes que d'autres dans ce domaine et que les armées qui ont des difficultés à s'engager en opérations extérieures sont probablement aussi celles qui auront du mal à engager des robots demain". En tout cas, le chef d'état-major de l'armée de Terre voulait aller vite : "des solutions existent, méritent d'être finalisées et, pourquoi pas, d'être acquises dans le cadre de la loi de programmation militaire (LPM)", avait-il espéré en octobre 2018. Son vœu est sur le point d'être exaucé.

Automobile : le marché chinois continue de plonger.
Le premier marché automobile du monde a enregistré une nouvelle baisse en juin. Le CAAM qui tablait sur une baisse en 2019 prévoit désormais un nouvel exercice en baisse sur l'année.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 9
C'est intéressant!