Entreprise: Ma French Bank de la Poste : les 18-35 ans vont-ils vraiment “a-do-rer” ? - PressFrom - France
  •   
  •   

EntrepriseMa French Bank de la Poste : les 18-35 ans vont-ils vraiment “a-do-rer” ?

07:25  22 juillet  2019
07:25  22 juillet  2019 Source:   latribune.fr

Deutsche Bank s'administre un remède de cheval pour se redresser

Deutsche Bank s'administre un remède de cheval pour se redresser La banque allemande a annoncé un vaste plan de restructuration d'un coût de 7,4 milliards d'euros qui passera notamment par la suppression de 18.000 postes d'ici à 2022. Les actifs non-stratégiques seront d'une valeur de 74 milliards d'euros seront placés dans une structure de défaisance.

3 combinaisons de fruits pour perdre du poids Les de sont un moyen de perdre du poids. En plus ils sont vraiment délicieux ! Master Boat Builder with 31 Years of Experience Finally Releases Archive 18 nouvelles épingles sont sur votre page d'accueil. “ Les jus de fruits et légumes sont sans doute le

Le miel est très nutritif, mais pour profiter de ses avantages, vous devez assurer s’il est vraiment pur. Heureusement, il existe des façons de le . Nutrition & santé : Illustration Description Ne jetez plus les graines de pastèques c’est un trésor de santé ! Voici comment les utiliser.

Ma French Bank de la Poste : les 18-35 ans vont-ils vraiment “a-do-rer” ? © Fournis par La Tribune Nouvelle La Banque Postale espère séduire un million de clients à l'horizon 2025 avec son offre mobile, dont la souscription peut s'effectuer directement depuis un smartphone ou dans un bureau de poste. Elle cible en priorité les 18-35 ans, pour rajeunir sa clientèle.

Des couleurs flashy, des Gif, une flopée de hashtags et un ton très léger. Le site internet de Ma French Bank, dont le coup d'envoi officiel est donné ce lundi 22 juillet, ne laisse aucune place au doute : les 18-35 ans constituent bien le cœur de cible de la néobanque développée par La Banque Postale.

Lors de la présentation détaillée de cette offre mobile (dont le lancement a été repoussé à plusieurs reprises), Rémy Weber, le président de La Banque Postale, avait été très clair en concédant : « Nous sommes (La Banque Postale, ndlr) en déficit de clientèle sur ce segment et Ma French Bank va nous aider à accélérer sur ce créneau ».

Deutsche Bank : accueil mitigé en Bourse du plan "plus radical" que prévu

Deutsche Bank : accueil mitigé en Bourse du plan Le plan de restructuration massif dévoilé dimanche par la banque allemande se traduira pas d'importants coûts et la suspension du dividende. Les analystes soulignent le défi que représente l'exécution du plan, certains s'interrogent sur la nécessité d'une augmentation de capital. L'action Deutsche Bank, qui gagnait plus de 3% lundi à l'ouverture, est repassée dans le rouge en fin de matinée. Elle cède 0?3% vers midi. Elle a perdu 25% de sa valeur en un an mais s'est redressée depuis le nouveau plus bas historique inscrit début juin. Elle capitalise 14,8 milliards d'euros.

Du "franglish" sur Instagram

Sans surprise, cette stratégie de conquête des millennials se décline sur Instagram, le réseau social phare de cette génération. Depuis le 2 mai dernier, Ma French Bank y publie des posts décalés, n'hésitant pas à jouer (et rejouer) du "franglish" propre à sa marque. Plusieurs représentations de peintures (Joseph et la femme de Potiphar de Guido Reni, La confluence des âmes de Max Svabinsky)  sont ainsi détournées avec des légendes qui se veulent humoristiques : "When elle rêve d'eaux turquoises but ton compte is in le rouge" ou encore "When tu check la liste de everybody qui te doit de la money" et "When ton pote go aux toilettes au moment de pay the addition".

La néobanque dispose également d'une chaîne Youtube, d'un compte Twitter et d'une page Facebook, où elle se présente de la manière suivante : "Ma French Bank c'est l'histoire d'une banque mobile qui va bientôt vous faciliter la vie. Vous allez a-do-rer !"

Air Austral plonge dans le rouge

Air Austral plonge dans le rouge La compagnie réunionnaise a annoncé ce jeudi 11 juillet une perte d'exploitation de 2,7 millions d'euros contre un bénéfice de 5,2 millions d'euros. Un écart de quasiment 8 millions d'euros entre les deux exercices alors que le chiffre d'affaires a progressé de 4,5%, à 394,44 millions d'euros du fait notamment de la hausse de 2% du trafic passagers et de 9,3% de celui de marchandises.

Un million de clients visés en 2025

La banque mobile adopte donc un ton beaucoup plus marqué que tous ses autres (nombreux) concurrents, dont l'allemand N26 (900.000 utilisateurs en France) et le britannique Revolut (550.000) qui ont tous les deux opté pour une identité de marque particulièrement sobre.

Ma French Bank espère séduire un million de clients à l'horizon 2025. Elle a pour cela investi 100 millions d'euros dans ce projet et mise sur son réseau de bureaux de Poste (2.000 au lancement) pour en faire la promotion et un important levier d'acquisition. Le challenge n'est pas mince. Selon la dernière étude du cabinet KPMG, une vingtaine de néobanques sont d'ores et déjà présentes sur le marché tricolore. Toutefois, seuls le français Nickel, l'allemand N26 et le britannique Revolut sont parvenus à se démarquer aux yeux du grand public. A eux seuls, ces trois acteurs représentent 80% des 2,6 millions d'utilisateurs actifs dénombrés par le cabinet KPMG. Ma French Bank, qui arrive en bonne dernière, saura-t-elle faire la différence ?

Orange Bank renflouée de 100 millions par Orange et Groupama.
La banque mobile de l’opérateur a réalisé une nouvelle augmentation de capital au premier semestre pour renforcer ses fonds propres, après avoir engrangé une perte opérationnelle de 88 millions d’euros sur les six premiers mois. Le produit net bancaire est rogné par les primes de bienvenue mais Orange Bank mise sur ses clients actifs.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!