Entreprise: Commerce international : la Fintech Verifeasy veut dépoussiérer l’un des plus vieux moyens de paiement - PressFrom - France
  •   
  •   

EntrepriseCommerce international : la Fintech Verifeasy veut dépoussiérer l’un des plus vieux moyens de paiement

12:50  14 août  2019
12:50  14 août  2019 Source:   latribune.fr

Fintech : les investissements mondiaux marquent le pas

Fintech : les investissements mondiaux marquent le pas Selon le décompte du cabinet KPMG, les investissements mondiaux dans le secteur des entreprises technologiques de la finance ont atteint 37,9 milliards de dollars au premier semestre 2019, contre 62,8 milliards un an auparavant. Cette contraction de marché s'explique par l'absence de méga-opérations. Toutefois une forte croissance est attendue au second semestre en raison de la finalisation d’importantes opérations en cours.

Que vous soyez à l'import ou à l'export, vous devez sécuriser un maximum vos transactions par des moyens de paiement adaptés ! MOTS CLES : sécurisation

Accélérez votre développement international en acceptant des moyens de paiement locaux ciblés selon les marchés, gérés sur une seule et même plateforme. En savoir plus sur les moyens de paiement les plus répandus dans le monde.

Commerce international : la Fintech Verifeasy veut dépoussiérer l’un des plus vieux moyens de paiement © Fournis par La Tribune Nouvelle Aujourd'hui, le crédit documentaire est régi par les Règles et usances uniformes (RUU) de la Chambre de Commerce Internationale (CCI).

Basée à Strasbourg, la Fintech Verifeasy entend mettre fin au casse-tête du traitement du crédit documentaire, l'un des plus vieux moyens de paiement à distance, encore largement utilisé aujourd'hui pour faciliter les transactions du commerce international.

"Aujourd'hui, beaucoup de consortiums autour du commerce international se tournent vers la Blockchain pour digitaliser les transferts des données. Mais, l'analyse du crédit documentaire doit toujours être effectuée et, pour l'heure, elle reste manuelle et fastidieuse", explique Arnaud Doly, le fondateur de la jeune pousse.

Fintech : Sharepay disparaît au profit des ambitions de Linxo dans les paiements

Fintech : Sharepay disparaît au profit des ambitions de Linxo dans les paiements La Fintech Sharepay, dont la carte de paiement partagé se posait en alternative du compte joint, va fermer son service au mois de septembre. Ses équipes vont se concentrer sur le développement de la carte de paiement de l’agrégateur de comptes bancaires Linxo, qui avait mis la main sur Sharepay il y a un peu plus d’un an.

Le Commerce Monde que nous vous offrons dorénavant se dédie aux pertinences et impertinences de la mondialisation, aux opportunités d'affaires en Comme l'OMC / WTO (la police du commerce international ), la Bourse - au Québec et ailleurs - est sous notre radar. Notre vocation est de bien

Un prestataire de paiement international qui traite 220 méthodes de paiement dans 150 pays ! Avec cet acteur phare de la Fintech qui exploite la puissance des données, le paiement n’est plus seulement une étape du processus d’achat, mais une méthode-clé pour une marque pour mieux

Le crédit documentaire est l'opération par laquelle une banque (banque émettrice) s'engage, à la demande et pour le compte de son client importateur, à régler à un tiers exportateur, dans un délai déterminé, un certain montant contre remise des documents strictement conformes et cohérents entre eux, justifiant de la valeur et de l'expédition des marchandises ou des prestations de services, expose sur son site Société Générale.

Utilisé dès le Moyen Âge

Il est utilisé, dans une forme ancienne, dès le Moyen Âge, notamment par les marchands et les templiers. Ces derniers souhaitaient limiter la somme d'argent qu'ils emmenaient avec eux pendant leur voyage et pèlerinage afin de réduire les risques de se faire dépouiller. Ainsi en se présentant aux différentes commanderies, et sous réserve d'être le détenteur ou le mandataire  des documents, ils se voyaient remettre une somme d'argent convenue, ou la marchandise.

Le suédois Klarna devient la Fintech la plus valorisée d'Europe

Le suédois Klarna devient la Fintech la plus valorisée d'Europe Le spécialiste suédois des paiements en ligne Klarna, dont le service “Achetez maintenant, payez plus tard” est plébiscité par une soixantaine de millions de consommateurs, vient de lever 460 millions de dollars. Sa valorisation atteint désormais 5,5 milliards de dollars, soit la plus élevée du secteur des Fintech en Europe.

Dans la série d’articles consacrés au E- commerce , on ne peut pas échapper au sujet du paiement en ligne. Il est donc important de présenter les modes et méthodes de paiement en ligne dont disposent aujourd’hui les acheteurs, comment ils marchent, les avantages et inconvénients de chacun et quand

Fintech .ma est votre point de départ pour tout savoir sur les fintech , le mobile payment, la blockchain et le e- commerce au Maroc. Analyses, articles et interviews autour de la nouvelle économie et du digital au Maroc.

Aujourd'hui, le recours à cet instrument financier, qui permet d'apporter à l'importateur la garantie d'être livré et à l'exportateur la garantie d'être payé, est régi par les Règles et usances uniformes (RUU) de la Chambre de Commerce Internationale (CCI).

Si le crédit documentaire, ou credoc dans le jargon, présente un certain nombre d'avantages (efficacité, reconnu et utilisé partout dans le monde, soumis à des règles internationales très précises, couverture des risques), il a également son lot d'inconvénients. Il s'agit d'une procédure complexe, qui exige beaucoup de rigueur et de formalisme pour respecter les clauses et les délais. Son traitement fastidieux contribue, par ailleurs, à un coût élevé par rapport aux autres modes de paiement.

Automatiser l'examen de conformité

"Pour chaque transaction, il faut vérifier qu'il n'y a pas de discordance entre les documents et qu'ils sont bien conformes aux informations précisées dans le crédit et aux règles internationales. Il faut environ une heure pour examiner un jeu de documents.

Paiement instantané : Mastercard réalise sa plus grosse acquisition à près de 3 milliards de dollars

Paiement instantané : Mastercard réalise sa plus grosse acquisition à près de 3 milliards de dollars Mastercard, numéro deux mondial des cartes de paiements, poursuit ses emplettes. Le géant américain a mis 2,85 milliards de dollars sur la table pour s’offrir la division "paiement instantané" du danois Nets.

Fintech pionnière et leader en Europe des systèmes cashless. Equipez vos utilisateurs d'un bracelet NFC Nous avons misé sur le “ plus produit” pour augmenter nos ventes en offrant par exemple une 4e bière Uduma propose un service de l’eau potable professionnel pour les zones rurales africaines.

en PME et en société de commerce international ; le climat d’urgence et les ressources limitées sont des contextes maîtrisés  Une connaissance poussée de l’utilisation des technologies de l’information (TI) dans le domaine international . SERVICES AUX ENTREPRISES  Mise en place d’outils et de

En 2018, environ 4,2 millions de transactions en crédit documentaire ont été effectuées, avec en moyenne dix documents par transaction. 70 % des documents ont été rejetés par les banques lors de leur première présentation à cause d'erreurs, dans l'orthographe d'un nom ou dans le montant d'un prix par exemple.

Cela a un coût immédiat pour l'exportateur dont la marchandise va se retrouver bloquée. Par ailleurs, chaque amendement au crédit documentaire est payant", détaille Arnaud Doly.

Pour surmonter ces écueils, Verifeasy, créée officiellement à l'été 2018, a développé une solution permettant d'automatiser l'examen de conformité des documents, une fois que ces derniers ont été scannés. Elle est basée sur des technologies de reconnaissance optique de caractères et d'apprentissage automatique ainsi qu'un algorithme qui intègre les règles internationales en vigueur.

"De une heure de travail, notre module de conformité permet de passer à moins de trois minutes. Concernant le coût opérationnel, évalué à 75 euros pour l'examen d'un jeu de documents, nous pensons pouvoir le diviser par deux", assure l'entrepreneur.

Paiement instantané : la Fed va créer son propre réseau... au grand dam des géants bancaires

Paiement instantané : la Fed va créer son propre réseau... au grand dam des géants bancaires À la traîne par rapport à d'autres pays, la réserve fédérale américaine va moderniser son système de paiement et mettre en place un nouveau réseau à l'horizon 2023, 2024. Soutenue par les petites banques, cette initiative est en revanche critiquée par les plus grands acteurs du secteur bancaire du pays, qui disposent déjà de leur propre infrastructure de paiement en temps réel.

Paiements : l’émergence des Fintech et des acteurs non-financiers qui proposent des moyens de paiements directs, rapides et peu chers, remettent Une chose est certaine, poussées par un besoin de personnalisation croissant, la banque et l’assurance de demain seront radicalement transformées !

Les moyens de paiement en Europe et à l' international . S'étendre à l' international demande plusieurs pré-requis. Par exemple, ComnPay est une solution de paiement du groupe Afone. Un pack tout en un qui vous permet de proposer un moyen de paiement sur votre site internet par carte

En test chez plusieurs banques

Quid de l'avenir du métier d'analyste de crédits documentaires ?

"C'est une main d'oeuvre très difficile à trouver et l'objectif n'est pas de supprimer ce travail mais d'apporter un outil d'aide à la décision permettant de dégager du temps supplémentaire aux collaborateurs", affirme Arnaud Doly.

La solution de Verifeasy sera lancée officiellement en octobre prochain. Elle est aujourd'hui testée par des banques locales et des discussions sont en cours avec deux banques nationales. Accompagnée par l'incubateur Semia, la startup strasbourgeoise ne compte pour l'heure que deux salariés. Elle cherche à lever 500.000 euros et prévoit de se rémunérer en commercialisant sa solution auprès des banques, mais aussi des entreprises exportatrices. Dans l'Hexagone, quelque 100.000 transactions par crédit documentaire sont effectuées chaque année, selon les estimations de la startup. Ce qui représente environ un million de documents.

"Nous visons la France en priorité, mais 77% de notre marché s'effectue en Asie. Hong Kong et Singapour constituent donc des gros objectifs pour nous", indique Arnaud Doly.

À moyen terme, Verifeasy entend diversifier son activité en déclinant son module de conformité à d'autres applications, comme le métier d'assistant de notaire par exemple.

Nubank, cette Fintech brésilienne devenue la plus grande licorne d’Amérique latine.
La néobanque basée à São Paulo vient de réaliser une méga-levée de 400 millions de dollars portant sa valorisation à plus de 10 milliards de dollars. Avec plus de 12 millions de clients au Brésil, elle se revendique la plus grande banque digitale au monde (hors Asie) et s'apprête à se lancer au Mexique et en Argentine.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!