•   
  •   

EntreprisePour Eiffage, le Grand Paris entraîne une inflation des coûts dans le secteur du BTP

19:00  29 août  2019
19:00  29 août  2019 Source:   latribune.fr

Pour Lufthansa, il n'y aura demain qu'une douzaine de grandes compagnies aériennes mondiales

Pour Lufthansa, il n'y aura demain qu'une douzaine de grandes compagnies aériennes mondiales Carsten Sporh, le président du directoire du groupe allemand estime que le ralentissement économique va favoriser la consolidation du secteur. Le groupe allemand compte en être un acteur dynamique. Pour lui, seules une douzaine de compagnies se partageront les liaisons internationales au niveau mondial.

Eiffage est un groupe aux compétences diversifiées dans de nombreux domaines : construction, immobilier, infrastructures, énergie, routes, concessions. Ce qui fait la différence chez Eiffage ? L’humain, notamment dans le management. Les relations reposent alors sur la confiance. Lina Jaber.

Le PDG d’ Eiffage se félicite des mesures de simplifications annoncées par le gouvernement, "elles sont indispensables pour redonner de la croissance."

Pour Eiffage, le Grand Paris entraîne une inflation des coûts dans le secteur du BTP © Fournis par La Tribune Nouvelle

Chez Eiffage, la branche construction se porte bien. Par rapport à la même période en 2018, l'activité en France est en hausse de 10% à 2,02 milliards d'euros au premier semestre 2019, tandis que la marge opérationnelle décline pour atteindre 3,4% (3,6% en juin 2018).

"Le Grand Paris crée une tension et une pression sur les ressources dont le bâtiment souffre beaucoup", a donné pour explication le directeur financier Christian Cassayre lors de la présentation des résultats semestriels ce jeudi 29 août.

"Le béton a changé de paradigme" à Paris

Le "chantier du siècle", que constitue la construction du Grand Paris Express, apporte du travail et offre une vitrine au géant du BTP, mais la multiplication des chantiers fait exploser les coûts de construction.

IAG vent de debout contre l'explosion des coûts de la troisième piste d'Heathrow

IAG vent de debout contre l'explosion des coûts de la troisième piste d'Heathrow Le groupe aérien IAG, maison mère de British Airways, s'est emporté mercredi contre l'envolée du coût du projet controversé de troisième piste à l'aéroport d'Heathrow, pointant une hausse prévisible du prix des billets.

Le PDG d’ Eiffage se félicite des mesures de simplifications annoncées par le gouvernement, "elles sont indispensables pour Pierre Berger fait un point sur le plan de la conjoncture et se déclare optimiste grâce au lancement du grand Paris qui "représente 15 milliards de volumes d’affaires pour le secteur ."

Après les polémiques sur les coûts et délais, les travaux du Grand Paris Express sont enfin tous lancés. L’annonce avait entraîné la mise en pause du projet pendant des mois, le temps pour l’équipe Macron, nouvellement arrivée Dans les entreprises du BTP , c’est le branle-bas de combat.

"Le béton a changé de paradigme à Paris", relève ainsi Benoît de Ruffray, le président-directeur général du groupe. "Il n'y a plus du tout la même capacité de marché qu'il y a quatre ou cinq ans."

Tout augmente...

Tout augmente, abonde Christian Chassayre : "les grues, les compresseurs, les pompes...". Le directeur financier espère tout de même que lorsque "le Grand Paris aura atteint sa vitesse de croisière, tout cela finira par s'arrêter." En attendant, la situation est telle que son patron Benoît de Ruffay évoque une "surchauffe des travaux publics et de toute la commande publique" en Île-de-France, citant, en exemple, la croissance exponentielle du "prix de location d'un Algeco".

Les chiffres réguliers du ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales, dont dépend le ministère du Logement et de la Ville, pointent d'ailleurs, depuis des mois et des mois, le recul des mises en chantier.

"Il y a quatre grands secteurs totalement différents : le logement individuel, le logement collectif, les grands métropoles et le reste du territoire", avance le pdg d'Eiffage. "Les comportements de marché sont excessivement différents : des poches de suractivité surconcentrées dans les grandes métropoles et des poches où il n'y a plus rien."

Lire plus

La SNCF fait un pas vers l’énergie responsable.
En signant son premier contrat d’achat direct d’électricité solaire avec l’acteur international des énergies renouvelables Voltalia en juin dernier, le groupe ferroviaire affirme sa volonté d’inscrire dans la durée un mode de consommation d’énergie responsable pour la mise en circulation de ses trains.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!