Entreprise: Boeing 737 MAX : "Probablement le plus gros sinistre de l'histoire" de l'assurance - PressFrom - France
  •   
  •   

EntrepriseBoeing 737 MAX : "Probablement le plus gros sinistre de l'histoire" de l'assurance

18:05  03 septembre  2019
18:05  03 septembre  2019 Source:   latribune.fr

Le 737 MAX ne revole pas encore mais Boeing table déjà sur une production record en juin 2020

Le 737 MAX ne revole pas encore mais Boeing table déjà sur une production record en juin 2020 Alors que le 737 MAX est cloué au sol depuis mi-mars, Boeing table sur une remise en service au quatrième trimestre 2019. Il a communiqué aux fournisseurs un programme de production ambitieux permettant d'atteindre une production record de 57 appareils chaque mois à partir de juin 2020.

Des Boeing 737 MAX à Seattle, aux États-Unis, le 13 août 2019. ( GETTY IMAGES NORTH AMERICA / David Ryder ). Près de 350 morts et des avions Selon les dernières estimations établies cet été, la facture pour Boeing s'élève pour l'instant à quelque 8 milliards de dollars (7,3 milliards d'euros) et ne

Boeing 737 MAX : © Fournis par La Tribune Nouvelle

La crise "va avoir des conséquences" pour les assureurs et réassureurs concernés, a expliqué Marc-Philippe Juilliard, directeur chez S&P Global Ratings, lors d'une conférence de presse. Car outre les accidents, le montant des indemnisations liées à l'immobilisation des appareils sera "d'autant plus élevé que la période d'indisponibilité est rallongée", a-t-il ajouté, tout en soulignant qu'il est "trop tôt" pour estimer le coût de ce dossier pour les assureurs et les réassureurs, qui interviennent de manière significative dans l'aviation.

"Cela va coûter de l'argent au secteur"

Les réassureurs (les assureurs des assureurs, ndlr) prennent le relais au-delà d'un certain montant de dégâts.

L’offre aérienne se multiplie entre Nice et New York

L’offre aérienne se multiplie entre Nice et New York Après l'arrivée de La Compagnie cet été, United Airlines ouvrira l'été prochain un vol sans escale entre New York et Nice. Avec Delta, présente sur cette ligne depuis des années, il y a aura trois opérateurs à Nice. Un cas unique en région.

"Nous pourrons commenter à partir du moment où les avions seront petit à petit autorisés à voler dans les différentes zones du monde. Mais de toute évidence cela va coûter de l'argent au secteur", a dit M. Juilliard.

L'horizon semble toujours bouché pour l'avionneur, aucune autorisation de vol n'ayant été à ce jour accordée pour son avion-vedette, cloué au sol depuis près de six mois après la succession de deux accidents avec les compagnies Ethiopian Airlines en mars (157 morts) et Lion Air en octobre (189 morts).

La compagnie aérienne américaine United Airlines a récemment prolongé l'annulation de tous les vols programmés sur ses 14 Boeing 737 MAX jusqu'au 19 décembre. Parallèlement, une filiale du conglomérat militaro-industriel russe Rostec a assigné fin août en justice Boeing pour demander l'annulation d'une commande de trente-cinq avions 737 MAX.

L'assurance santé digitale Alan s'attaque au grand public et à l'Europe

L'assurance santé digitale Alan s'attaque au grand public et à l'Europe La startup parisienne, qui emploie plus de 120 personnes, lance des offres pour les particuliers, les fonctionnaires, les retraités ainsi que le secteur de l’hôtellerie-restauration. Elle fera ses premiers pas à l’international, en Espagne et en Belgique, d’ici à la fin de 2020.

Une facture de 7,3 milliards d'euros

Fin juillet, l'avionneur avait annoncé une perte record de 2,94 milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) au deuxième trimestre, conséquence des déboires du 737 Max.

Selon les dernières estimations établies cet été, la facture pour Boeing s'élève pour l'instant à quelque 8 milliards de dollars (7,3 milliards d'euros) et ne comprend pas les indemnisations des familles de victimes, qui ont déjà porté plainte, ou d'éventuelles amendes et règlements de litiges.

Ce montant inclut notamment une charge de 5,6 milliards de dollars (5,1 milliards d'euros) dans les comptes de l'avionneur pour les compensations des compagnies aériennes. Celles-ci ont dû annuler des milliers de vols depuis l'immobilisation du 737 MAX et remplacer ces avions dans leurs plans par d'autres appareils.

Lire plus

Bol d'air pour Norwegian : deux gros remboursements d'obligations reportés.
La compagnie à bas coûts a annoncé lundi avoir obtenu de pouvoir différer le remboursement d'obligations d'une valeur totale de près de 350 millions d'euros. D'un montant de 250 millions d'euros, la première obligation devait être intégralement remboursée en décembre, tandis que la seconde, de 964 millions de couronnes suédoises (89,5 millions d'euros) arrivait à terme en août 2020. En contrepartie, Norwegian proposait d'apporter ses créneaux de décollage et atterrissage à l'aéroport de Londres Gatwick en garantie, alors que les obligations concernées n'étaient jusqu'à présent pas sécurisées.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 2
C'est intéressant!