Entreprise: Ministérielle de l'ESA : la filière spatiale obtient une rallonge financière mais encore insuffisante - - PressFrom - France
  •   
  •   

EntrepriseMinistérielle de l'ESA : la filière spatiale obtient une rallonge financière mais encore insuffisante

07:20  19 septembre  2019
07:20  19 septembre  2019 Source:   latribune.fr

Déchets: le gouvernement promet des mesures contre les décharges sauvages

Déchets: le gouvernement promet des mesures contre les décharges sauvages Comme annoncé après la mort tragique du maire de Signes, le ministère de la Transition écologique et solidaire a réuni jeudi associations d'élus et professionnels du bâtiment. La volonté du gouvernement de mettre en place une filière de "responsabilité élargie du producteur" (REP) a été confirmée.

Pour les articles homonymes, voir ASE et ESA . L’Agence spatiale européenne. (ASE ; en anglais : European Space Agency. et en allemand : Europäische Weltraumorganisation . ), le plus souvent désignée par son sigle anglophone ESA

L'idée initiale de l ' ESA et du Cnes, basée uniquement sur des propulseurs à poudre, plus L'Europe spatiale avait besoin du lancement de ce nouveau programme. Mais ce que les articles ne Simplifier la filière est une chose, "viser le modèle corned beef" comme l'expose si simplement le patron du

Ministérielle de l'ESA : la filière spatiale obtient une rallonge financière mais encore insuffisante © Fournis par La Tribune Nouvelle La ministre de la Recherche, Frédérique Vidal, en charge de l'espace, a milité tout cet été auprès de Bercy pour un budget de 2,8 milliards d'euros

Le compte n'y est pas. Pas encore, en tout cas. Entre les pouvoirs publics (Bercy, Armées et Recherche), le CNES et les industriels, la guerre des chiffres sur le montant des futurs engagements de la France pour la politique spatiale européenne fait toujours rage. Cette enveloppe financière va déterminer le niveau de l'ambition spatiale de la France lors de la prochaine réunion ministérielle de l'Agence spatiale européenne (ESA) programmée les 27 et 28 novembre à Séville. Ils doivent pourtant se mettre le plus rapidement d'accord sur l'ambition financière de la France au sein de l'ESA, et, au-delà, en Europe. Et précisément sur les nouveaux engagements courants sur la période 2020/2022. D'autant que d'ici à la fin du mois, le projet de loi de finances de 2020 sera ficelé avant son passage au Parlement.

La perte de la sonde lunaire Chandrayaan-2 a-t-elle brisé un rêve de L'inde ?

La perte de la sonde lunaire Chandrayaan-2 a-t-elle brisé un rêve de L'inde ? L'agence spatiale indienne (ISRO) a perdu le contact avec la sonde Chandrayaan-2 qu'elle tentait de faire atterrir sur la Lune.

Insuffisant respiratoire. On sait encore que la tension électrique de l ’atmosphère est très sensible aux hypotendus vagotoniques et aux insuffisants hypophysaires – De Pierre Choderlos de Laclos / Lettres. “Il faut toujours prier comme si l’action était inutile et agir comme si la prière était insuffisante .”

Deux programmes majeurs de la météorologie spatiale ont également été actés. Il s'agit de la troisième génération des satellites Meteosat et L ' Esa a obtenu 50 millions d'euros supplémentaires. Un montant qui sécurise la mission de 2016 et repousse à la prochaine ministérielle (été 2014) une

Les discussions se poursuivent actuellement alors que l'Allemagne aurait déjà décidé, elle, de mettre 3 milliards d'euros sur la table, selon des sources françaises. Cette négociation est importante, son résultat reflétera la place et le rang de la France dans le domaine du spatial européen, où elle a toujours été leader. Dans le cadre de cette ministérielle, l'ESA va proposer une liste de programmes à financer sur la période de 2020 à 2022 pour un montant global de 14,25 milliards d'euros, dont 4,3 milliards pour les programmes obligatoires. Un budget en hausse de 4 milliards par rapport à ce qu'avaient voté les Etats lors de la dernière conférence ministérielle en 2016.

Une rallonge de 400 millions déjà obtenue

En France, trois scénarios financiers sont depuis le début de l'été en débat (3,1 milliards d'euros de nouveaux engagements, ou 2,8 milliards ou, enfin, 2,1 milliards, selon des sources concordantes). Si initialement, la somme de 2,1 milliards d'euros était inscrite dans la trajectoire financière de la France pour le budget de l'ESA sur la période 2020/2022, elle n'est clairement pas suffisante pour que la France garde son rang dans une filière régalienne. La ministre de la Recherche en charge de l'espace, Frédérique Vidal, qui va coprésider avec son homologue portugais Manuel Heitor la conférence ministérielle de l'ESA, fait le job pour défendre au mieux les intérêts de la filière spatiale française. Car l'enveloppe financière servira à bien positionner l'industrie française sur des programmes comme par exemple Copernicus, où l'Europe doit lancer une nouvelle génération de satellites d'observation de la Terre Sentinel. Et le pays le mieux-disant financièrement est en général choisi par l'ESA pour développer les satellites de présérie. Ensuite, il a la faculté et la possibilité de favoriser ses industriels pour la fabrication des satellites de série.

Galileo : plus d'un milliard d'utilisateurs de smartphones dans le monde

Galileo : plus d'un milliard d'utilisateurs de smartphones dans le monde Le système européen de radionavigation par satellite Galileo atteint le milliard d'utilisateurs de smartphones dans le monde. Et cela grâce à des efforts véritablement européens pour mettre en place le système de radionavigation le plus précis au monde, avec le soutien et l'engagement de la GSA.

de l 'Agence spatiale européenne (ESA), "a été un franc succès pour l ' ESA et pour l'Europe", a déclaré à l'issue des débats le directeur Berlin a obtenu que si le financement s'avérait insuffisant avant la prochain conférence ministérielle prévue en 2011, les Etats fourniraient une rallonge .

Le Centre national d’études spatiales va sortir du tour de table d’Arianespace, qui comptera uniquement des industriels, et d’abord la filiale Un vrai pari pour la rénovation de la filière alors que les enjeux dans l’espace ne peuvent encore s’affranchir de l ’investissement de la puissance publique.

C'est dans ce cadre que Frédérique Vidal a milité tout cet été auprès de Bercy pour un budget de 2,8 milliards d'euros, selon des sources concordantes. Ce qui limiterait la casse chez les maîtres d'œuvres mais un peu moins chez les équipementiers, inquiets des conséquences que pourraient engendrer un budget beaucoup trop faible. Jusqu'ici le ministère de la Recherche n'a obtenu de Bercy "que" 2,5 milliards d'euros, selon des sources concordantes. Soit une rallonge de 400 millions d'euros. Rien n'est définitif, ni très clair d'ailleurs car la somme de 2,8 milliards est également évoquée, avec des crédits redéployés pour arriver à ce total ou piochés dans le Programme d'investissements d'avenir (PIA). Mais la fin de la partie n'a pas été encore sifflée.

Lire plus

Ariane 6, un peu plus près des étoiles .
La Revue de Conception Détaillée d’Ariane 6 autorise l’entrée du lanceur dans sa phase finale de qualification pour vol. Le premier vol est prévu au second semestre 2020."Nous entrons désormais dans la dernière ligne droite du développement d'Ariane 6.Sa conception est maintenant validée et tous les choix permettant de donner à ce lanceur l'ensemble des performances attendues, en termes de coûts de fabrication, de fiabilité et de polyvalence, sont finalisés. Nous pouvons donc commencer la phase de qualification pour un premier vol au second semestre 2020", a annoncé le président exécurif d'ArianeGroup, André-Hubert Roussel.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 5
C'est intéressant!