•   
  •   

EntrepriseGuérilla juridique du néerlandais Damen contre Naval Group en Roumanie

15:15  19 septembre  2019
15:15  19 septembre  2019 Source:   latribune.fr

Pour la France, les Pays-Bas ne peuvent être au capital d’Air France-KLM et de KLM: il faut choisir

  Pour la France, les Pays-Bas ne peuvent être au capital d’Air France-KLM et de KLM: il faut choisir Les négociations entre la France et les Pays-Bas pour définir une organisation du groupe qui fasse consensus n'avancent pas. Désormais plus important que celui de la France, le poids de l'Etat néerlandais au sein du groupe est l'un des sujets bloquants. Pour Martin Vial, le directeur de l'Agence des participations de l'Etat, l'Etat néerlandais ne peut être à la fois actionnaire d'Air France-KLM et de KLM, alors que la France n'est actionnaireLire aussi : Air France-KLM : la France et les Pays-Bas peinent à trouver des solutions

Guérilla juridique du néerlandais Damen contre Naval Group en Roumanie © Fournis par La Tribune Nouvelle Fin 2018, Naval Group avait présenté contre toute attente la meilleure offre financière pour la fabrication de quatre Gowind fabriquées en Roumanie en partenariat avec le chantier SNC, basé à Constanta (est) : 1,2 milliard d'euros, contre 1,25 milliard au néerlandais Damen et 1,34 milliard à Fincantieri.

Après Fincantieri, dont le recours avait finalement été rejeté par un tribunal roumain, c'est au tour de du chantier naval néerlandais Damen de mener une guérilla juridique en Roumanie contre Naval Group, qui a été sélectionné pour la vente de quatre corvettes Gowind pour la marine roumaine. C'est de bonne guerre entre les concurrents. Selon des sources concordantes, Damen, qui a rebondi sur la procédure de Fincantieri pour aller en appel, aurait ainsi déposé en juillet deux recours, l'une devant le Consiliul Naţional de Soluţionare a Contestaţiilor (CNSC), un organisme indépendant créé pour juger les problèmes liés aux passations de marché public, et l'autre devant la cour d'appel de Bucarest.

Comment les métamatériaux pourraient conduire à des réservoirs invisibles et à des sous-marins super furtifs

 Comment les métamatériaux pourraient conduire à des réservoirs invisibles et à des sous-marins super furtifs © NurPhoto - Getty Images De nouveaux matériaux de construction en composites pourraient rendre les véhicules militaires et même les soldats invisibles au radar, au sonar et même à l'œil nu. Les métamatériaux sont des matériaux composites conçus pour manipuler la lumière, le radar et les ondes sonar.Les objets constitués de métamatériaux pourraient se rendre invisibles pour la plupart des types de capteurs, y compris l'œil humain. production.

Damen, qui possède les chantiers navals de Galaţi et Mangalia, a notifié à la CNCS et la justice de "multiples irrégularités" en vue de contester l'impartialité de la procédure d'appel d'offres remportée par le groupe naval français. Damen aurait demandé le soutien de Fincantieri mais le groupe italien, partenaire de Naval Group, a refusé. Le chantier néerlandais tente de faire durer la procédure pour profiter d'un éventuel changement de gouvernement avec la prochaine élection présidentielle roumaine, prévue les 10 et 24 novembre.

Naval Group confiant

Chez Naval Group, qui est passé par tous les états en Roumanie depuis le début de la compétition, la sérénité reste de mise. On estime que la signature du contrat pourrait intervenir en fin d'année. Fin 2018, le groupe français avait présenté contre toute attente la meilleure offre financière pour la fabrication de quatre Gowind fabriquées en Roumanie en partenariat avec le chantier SNC, basé à Constanta (est) : 1,2 milliard d'euros, contre 1,25 milliard au néerlandais Damen et 1,34 milliard à Fincantieri. Les Gowind seront armées de missiles de MBDA : VL-Mica (surface-air) et Exocet Block 3 (mer-mer).

Aigle Azur liquidée : 1.150 salariés perdent leur emploi

  Aigle Azur liquidée : 1.150 salariés perdent leur emploi Faute de solution pérenne, le tribunal de commerce d'Evry a prononcé la liquidation sèche. Les 1.150 salariés vont être licenciés."Aucune solution pérenne n'a été proposée par les candidats repreneurs", a expliqué Sonia Arrouas, la présidente du tribunal déplorant "les désistements ou les absences d'offres concrètes, l'absence de moyens financiers des candidats crédibles", "l'indétermination de la provenance des fonds" ou encore "l'irrecevabilité de certaines propositions".

En six mois, Naval Group aura réussi l'exploit de vendre 21 navires de guerre neufs : 12 en Belgique et aux Pays-Bas (chasseurs de mines), trois plus L'Adroit en Argentine (patrouilleurs), deux aux Emirats Arabes Unis (corvettes) et, enfin, quatre en Roumanie (corvettes).

Les pesticides, nouvelle bataille des maires contre la pollution de l'air.
Dans les villes et les villages, une nouvelle inquiétude en matière de pollution de l'air gagne du terrain. Depuis l'été, des dizaines de maires multiplient les arrêtés visant à interdire l'utilisation des pesticides à proximité des habitations.

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!