Entreprise: SCAF : les motoristes (Safran et MTU) dans une impasse improbable - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise SCAF : les motoristes (Safran et MTU) dans une impasse improbable

07:25  20 septembre  2019
07:25  20 septembre  2019 Source:   latribune.fr

Dassault Aviation, Thales et Safran en très grande forme

Dassault Aviation, Thales et Safran en très grande forme Chiffres d'affaires en hausse, résultats opérationnels en croissance, carnets de commandes remplis : Dassault Aviation, Safran et Thales volent vers des sommets en 2019.

Le même jour, le groupe technologique français Safran Aircraft Engines (ex-Snecma) et le motoriste allemand MTU Aero Engines signent un accord de coopération pour le développement de Dans un premier temps, les avions actuels seront mis à niveau en connectivité pour l’intégrer au SCAF [26].

Safran MTU Aero Engines SCAF . La ministre des Armées Florence Parly reçoit ce 6 février son homologue allemande Ursula von der Leyen sur le site de Safran Aircraft Engines de Gennevilliers, afin de célébrer un accord entre le motoriste français et MTU Aero Engines.

  SCAF : les motoristes (Safran et MTU) dans une impasse improbable © Fournis par La Tribune Nouvelle

Le SCAF est cloué au sol depuis le début de l'été. Le Parlement allemand, le Bundestag  paralyse ce programme majeur en bloquant l'organisation mise en place par la France pour les deux motoristes (Safran et MTU Aero Engines) montés à bord du Système de combat aérien du futur (SCAF). C'est l'un des blocages les plus importants et les plus incroyables de ce programme. Résultat, Safran et MTU sont actuellement dans une impasse et le programme SCAF n'avance plus. "Nous avons signé un accord équilibré avec le motoriste MTU", avait pourtant estimé dans une interview accordée en juillet à La Tribune le directeur général de Safran, Philippe Petitcolin. Que se passe-t-il ? A l'image des autres lots du programme (avion de combat, combat connecté, remote carrier...), la France a exigé la mise en place d'une organisation avec un chef de file et un partenaire principal (main partner).

Aux Etats-Unis, les employés de General Motors appelés à la grève

Aux Etats-Unis, les employés de General Motors appelés à la grève Les 46.000 employés du constructeur automobile sont appelés à la grève aux Etats-Unis à partir de minuit dimanche, afin de peser sur des négociations actuellement dans l'impasse sur une nouvelle convention collective, a indiqué le puissant syndicat United Auto Workers. "Les responsables syndicaux de tout le pays se sont réunis dimanche matin après l'expiration samedi dans la nuit de la convention collective de General Motors datant de 2015, et ont choisi de se mettre en grève à minuit dimanche", a écrit le syndicat UAW dans un communiqué. Lancées en juillet, les négociations sont pour le moment au point mort.

Les motoristes français Safran et allemand MTU Aero Engines ont conclu, de leur côté, un partenariat pour mener conjointement les activités de développement, de Système de combat aérien du futur ( SCAF ), Safran , Airbus Group, Dassault Aviation, Ursula von der Leyen, Florence Parly, Berlin, Paris.

Safran et MTU Aero Engines ont conclu début 2019 un partenariat industriel pour concevoir et développer le moteur du SCAF , l ’avion de combat Vous souhaitez évoluer dans un environnement international de haute technologie et multiculturel ? Rejoindre Safran , c’est contribuer à inventer les

"C'est la règle prise pour l'ensemble du programme, avait expliqué à La Tribune Philippe Petitcolin. Est-ce que les moteurs peuvent rentrer dans ce cadre générique comme les systèmes, comme l'avion, ou pas ? Moi, j'y suis favorable. Je ne vois pas pourquoi les moteurs n'en feraient pas partie".

En charge de ce programme, la direction générale de l'armement (DGA) a logiquement désigné Safran comme chef de file, et MTU comme partenaire principal sur la partie moteur. C'est ce sur ce point précis que le Bundestag bloque tout. Influencé par une poignée de parlementaires paraissant protéger de façon excessive peut-être l'industrie allemande - Henning Otte (CDU) et Fritz Felgentreu (SPD) avec Eckhardt Rehberg (UC) et Johannes Kahrs (SPD) - le parlement allemand est monté au créneau pour rejeter cette organisation mise en place par la France. Les parlementaires allemands souhaitent une parité dans le leadership entre MTU et Safran. Pourtant, selon l'accord signé entre les deux groupes, le moteur sera développé à parité par Safran et MTU Aero Engines. La répartition des rôles s'est faite sur le principe du "meilleur athlète" : l'objectif est que chacun travaille dans son domaine d'expertise.

Exportations d'armes : accord entre la France et l'Allemagne mais...

Exportations d'armes : accord entre la France et l'Allemagne mais... La France et l'Allemagne ont trouvé un accord dans le domaine des exportations d'armes. Berlin s'est notamment engagé à ne pas bloquer des matériels militaires français à l'exportation ayant moins de 20% de composants ou équipements allemands.

La ministre des armées Florence Parly et son homologue allemande Ursula Von der Leyen attribueront l'an prochain aux industriels européens les premiers Les avionneurs Dassault Aviation et Airbus ainsi que les motoristes français et allemand Safran et MTU vont enfin pouvoir faire plancher leurs

Le SCAF , dont les maîtres d’œuvre sont Dassault Aviation et Airbus, doit succéder aux Rafale et aux Eurofighter en 2040. Un accord établissant la répartition des tâches entre le motoriste français Safran et son partenaire allemand MTU a également été officialisé mercredi.

Comment sortir de l'impasse?

Depuis le début de l'été, le programme SCAF n'avance donc plus. Ce qui inquiète de plus en plus les deux industriels maîtres d'oeuvre du programme, Dassault Aviation et Airbus. Pour sortir de cette impasse, on évoque chez le constructeur européen la constitution d'un consortium entre les deux industriels. Mais cette solution n'a semble-t-il pas les faveurs de la France, qui reste ferme sur les principes de l'organisation du programme. Si le blocage persiste, on souhaiterait chez Airbus dissocier le volet moteur du reste du programme de façon à avancer avec Dassault Aviation sur les autres volets.

Car, comme la notification des démonstrateurs n'a pu se faire ni en juin dernier, lors du Salon du Bourget comme prévu initialement, ni en septembre, "on évoque aujourd'hui la fin de l'année", a indiqué lors de l'Université d'été de la défense sur la base aérienne d'Avord, le PDG de Dassault Aviation. "Attention que cela ne se décale pas encore", a averti Eric Trappier. "Ce n'est pas de l'impatience, c'est indispensable pour conserver la dynamique initiée en 2017", a-t-il insisté. Et de rappeler que "si l'ambition des Etats est que le NGF (Next Generation Fighter, ndlr) soit opérationnel en 2040, alors, il n'est que temps de lancer un démonstrateur pour permettre un premier vol en 2025-26". Un échec serait catastrophique et l'Allemagne en porterait une lourde responsabilité. Surtout juste pour une question de forme...

Paris et Berlin proche de débloquer le programme MGCS (char du futur) .
Le blocage du Bundestag sur le programme franco-allemand est en passe d'être levé avec l'accord trouvé entre les trois industriels concernés (Krauss-Maffei Wegmann, Nexter et Rheinmetall), selon des sources concordantes. Un accord qui reste encore à affiner. Mais l'étude d'architecture système du programme MGCS, qui était encore attendue cet été après bien des retards, pourrait être notifiée très rapidement. Et pourquoi pas dès le 16 octobre lors du prochain conseil des ministres franco-allemands... C'est l'objectif en tout cas.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!