Entreprise: Tourisme : Thomas Cook se rapproche de la faillite - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise Tourisme : Thomas Cook se rapproche de la faillite

19:20  21 septembre  2019
19:20  21 septembre  2019 Source:   latribune.fr

Reprise d'Aigle Azur : le gendarme des créneaux aéroportuaires pose ses conditions

Reprise d'Aigle Azur : le gendarme des créneaux aéroportuaires pose ses conditions Selon nos informations, Cohor, l'association pour la coordination des horaires, en charge de la gestion des créneaux de décollage, a rappelé ce mardi à l'administratrice judiciaire les règles de transfert des créneaux aéroportuaires. D'après les premiers éléments qui ont filtré sur les offres de reprise, plusieurs d'entre elles ne semblent pas compatibles avec la règlementation. Notamment celle d'Air France. L'administratrice judiciaire a déclaré « qu'à défaut de parvenir à une offre exécutable dans les délais, une liquidation judiciaire sera inévitable pour préserver notamment les garanties de paiement des salaires par l'AGS (le régime de garantie des salaires

La possible faillite du voyagiste britannique Thomas Cook , le plus ancien au monde, serait un coup de tonnerre pour le tourisme européen et nécessiterait une opération de rapatriement quasi-inédite. Explications sur la situation et ses implications pour des centaines de milliers de touristes.

La possible faillite du voyagiste britannique Thomas Cook , le plus ancien au monde, serait un coup de tonnerre pour le tourisme européen et nécessiterait une opération de rapatriement quasi-inédite. Explications sur la situation et ses implications pour des centaines de milliers de touristes.

La possible faillite du plus ancien voyagiste au monde serait un coup de tonnerre pour le tourisme européen. © Fournis par La Tribune Nouvelle La possible faillite du plus ancien voyagiste au monde serait un coup de tonnerre pour le tourisme européen.

Thomas Cook va-t-il perdre sa course contre la montre pour trouver les financements qui le sauveraient de la faillite ? Les options du voyagiste britannique se réduisaient tout cas ce samedi. Une source proche du dossier a expliqué à l'AFP que les 200 millions de livres supplémentaires (227 millions d'euros), qui ont été jugés nécessaires pour un plan de sauvetage viable de manière durable, ne viendraient pas de nouveaux investisseurs privés.

Improbable secours de l'Etat britannique

La dernière chance d'éviter une faillite au voyagiste est donc que le gouvernement accepte d'injecter ces fonds. D'après cette même source, les discussions entre Thomas Cook et le gouvernement continuent, même si le quotidien The Times a affirmé samedi qu'il était improbable que le gouvernement intervienne. Le conseil d'administration de Thomas Cook se réunit dimanche. "Nous saurons d'ici demain si un accord est trouvé" et si le pionnier des tours-opérateurs va survivre, a conclu cette source.

Comment marier potentiel touristique et transition énergétique ?

Comment marier potentiel touristique et transition énergétique ? Pour 2020, près de 100 millions de visiteurs internationaux sont attendus en France. Si ce secteur est une véritable manne pour l'Hexagone, il pèse également lourd dans son bilan carbone. Depuis plusieurs mois, l'Association nationale des élus de territoires touristiques (Anett) planche justement sur la question de l'impact environnemental du tourisme, et plus précisément sur sa transition énergétique. Emmanuel Maquet, député de la Somme et

En cas de faillite , Thomas Cook n’aura d’autres choix que d’organiser immédiatement le rapatriement de 600.000 touristes à travers le monde, dont 150.000 Britanniques, ce qui en ferait l’opération la plus importante depuis la Seconde guerre mondiale dans le pays. Le rapatriement pourrait prendre deux

Le voyagiste britannique en difficulté Thomas Cook a annoncé vendredi avoir besoin d'un financement supplémentaire de 200 millions de livres, afin de mener à bien sa restructuration et éviter une retentissante faillite . L'addition pour éviter le dépôt de bilan grimpe donc à plus de 1 milliard de livres

Le syndicat TSSA, qui représente les salariés du voyagiste, a écrit samedi à la Ministre des Entreprises et de l'Industrie, Andrea Leadsom, pour lui réclamer une "réunion urgente" et l'exhorter à "se tenir prête à aider Thomas Cook avec un réel soutien financier".

"La société doit être sauvée quoi qu'il en soit. Aucun gouvernement britannique sérieux n'entérinerait la perte de tant d'emplois", a dit dans sa lettre le secrétaire général du TSSA, Manuel Cortes, selon un communiqué. Thomas Cook compte environ 22.000 salariés, dont 9.000 pour le Royaume-Uni.

Le département des Transports et Thomas Cook, ainsi que plusieurs créditeurs du voyagiste dont RBS, se sont refusés à tout commentaire dans l'immédiat.

Le plus ancien voyagiste au monde

La possible faillite du plus ancien voyagiste au monde serait un coup de tonnerre pour le tourisme européen. Thomas Cook devrait organiser immédiatement le rapatriement de 600.000 touristes à travers le monde, dont 150.000 Britanniques, ce qui en ferait l'opération la plus importante depuis la Seconde guerre mondiale dans le pays.

Qatar : Nexter se rapproche d'un premier contrat à l'export pour le VBCI

Qatar : Nexter se rapproche d'un premier contrat à l'export pour le VBCI Les négociations entre Doha et Nexter se sont accélérées ces dernières semaines. Un contrat pourrait être annoncé le 18 décembre, jour de la fête nationale du Qatar.

Thomas Cook est au bord de la faillite . S'il ne trouve pas de financements, rapidement, l'un des plus vieux voyagiste européen pourrait laisser des Thomas Cook connait des difficultés persistantes face à la concurrence d'autres voyagistes, le groupe a accumulé des dettes de plus d'un milliards d’euros.

La possible faillite du voyagiste britannique Thomas Cook , le plus ancien au monde, serait un coup de tonnerre pour le tourisme européen et nécessiterait une opération de rapatriement quasi-inédite. Explications sur la situation et ses implications pour des centaines de milliers de touristes.

A la fois tour-opérateur et compagnie aérienne, le groupe réalise environ 10 milliards de livres (11,32 milliards d'euros) de chiffre d'affaires par an. Mais il est fragilisé depuis quelques années par une rude concurrence entre tour-opérateurs et par un environnement économique incertain, notamment au Royaume-Uni avec le flou entourant le Brexit et la chute de la livre.

Le groupe a considéré n'être plus viable tel quel et a mis sur pied un vaste plan de restructuration avec une prise de contrôle de ses activités de tour-opérateur par le chinois Fosun et de sa compagnie aérienne par ses créanciers. Mais les 900 millions de livres promis ne suffisent pas et Thomas Cook a besoin de 200 millions supplémentaires pour poursuivre ses activités.

Aigle Azur liquidée : 1.150 salariés perdent leur emploi .
Faute de solution pérenne, le tribunal de commerce d'Evry a prononcé la liquidation sèche. Les 1.150 salariés vont être licenciés."Aucune solution pérenne n'a été proposée par les candidats repreneurs", a expliqué Sonia Arrouas, la présidente du tribunal déplorant "les désistements ou les absences d'offres concrètes, l'absence de moyens financiers des candidats crédibles", "l'indétermination de la provenance des fonds" ou encore "l'irrecevabilité de certaines propositions".

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!