Entreprise: Immobilier d'entreprise : les Sud-Coréens préfèrent la France... pour l'instant - Dernières nouvelles: le capitaine d'un navire de croisière fait également partie de la collision d'avril - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise Immobilier d'entreprise : les Sud-Coréens préfèrent la France... pour l'instant

08:45  25 septembre  2019
08:45  25 septembre  2019 Source:   latribune.fr

Immobilier : "Les élus locaux ont le vrai pouvoir d'infléchir les prix"

Immobilier : Chaque année précédant les élections municipales, les maires, à quelques exceptions près, cessent de délivrer des permis de construire. Pourtant, la demande ne faiblit pas. Au milieu du gué, les professionnels tentent de résoudre cette équation insoluble. Entretien avec la présidente de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) Alexandra François-Cuxac.

Selon le conseil en immobilier Savills, la France profite d'un cadre jurido-politique lisible et de faibles taux de vacances. Pour autant, dès 2020, ce sont les pays du Nord et de l'Est qui pourraient

En agrégeant l’ensemble des données locales des 42 premières villes de France - communes de plus de 100.000 habitants -, ce cabinet spécialisé dans l’information fiscale des collectivités a calculé le montant théorique Immobilier d ' entreprise : les Sud - Coréens préfèrent la France pour l ' instant .

Rien qu'au premier semestre 2019, les investisseurs sud-coréens ont acquis 4,4 milliards d'euros d'actifs, via leur © Fournis par La Tribune Nouvelle Rien qu'au premier semestre 2019, les investisseurs sud-coréens ont acquis 4,4 milliards d'euros d'actifs, via leur "security houses", des sociétés de titrisation qui achètent avant de revendre auprès d'acteurs locaux.

A la veille du Brexit, les investisseurs sud-coréens en immobilier d'entreprise privilégient désormais la France. Rien qu'au premier semestre 2019, ils ont acquis à Paris trois actifs d'envergure - le Lumière, la tour Europe et l'immeuble CBX -, pour 1,83 milliard d'euros, selon les décomptes du cabinet de conseil en immobilier Savills. C'est davantage que les 1,4 milliard investis outre-Manche.

Paris 2020 : Les promoteurs franciliens répondent à Griveaux sur le périphérique

Paris 2020 : Les promoteurs franciliens répondent à Griveaux sur le périphérique Il y a deux jours, le candidat officiel des marcheurs Benjamin Griveaux a appelé, dans Le Parisien, les promoteurs à "co-investir avec la collectivité" sur la couverture du périphérique. Les promoteurs discutent déjà avec lui mais préféreraient une stratégie de plus long-terme.

Immobilier d ' entreprise : les Sud - Coréens préfèrent la France pour l ' instant . Configuration des cabines. Le choix fait pendant des années d'une flotte monoclasse avec des A330-300 composés d'une seule classe économique et un service un peu spartiate, a joué dans cette dificulté à générer

de la BCE et les 19 gouverneurs des banques centrales nationales de la zone euro. Le Néerlandais Klaas Knot et l'Autrichien Robert Holzmann avaient critiqué dès le lendemain cette décision défendue par le président Immobilier d ' entreprise : les Sud - Coréens préfèrent la France pour l ' instant .

Sur l'ensemble de l'année, la France pourrait même générer au total 4,4 milliards d'euros d'investissements sud-coréens, quatre à cinq opérations étant sur le point d'être signés. L'an passé, ces investissements ne s'étaient élevés qu'à 400 millions d'euros.

Horreur du risque et besoin d'un cadre lisible

"Aujourd'hui, l'Angleterre ne fournit pas un contexte suffisamment sécurisé", analyse le PDG de Savills France Boris Cappelle. "Des choses positives se passent, mais les investisseurs ont horreur du risque et ont besoin d'un cadre lisible. Or bien malin sait qui se passera dans les prochaines semaines."

Cette forte hausse s'inscrit dans un contexte plus général: depuis dix ans en effet, les investissements sud-coréens dans l'immobilier d'entreprise européen ont fortement grimpé. Ils sont passés de 1,3 milliard d'euros en 2009 à 6,2 milliards pour le seul premier semestre 2019. Ce montant record représente même 10% de l'ensemble des transactions européennes du secteur (dont 88% de bureaux et 11% d'actifs industriels).

Aigle Azur : le comité d'entreprise soutient les offres de Lionel Guérin et de Gérard Houa

Aigle Azur : le comité d'entreprise soutient les offres de Lionel Guérin et de Gérard Houa Le comité d'entreprise d'Aigle Azur a rendu un avis consultatif favorable à deux offres de reprise de la compagnie en redressement judiciaire avant l'audience au tribunal de commerce d'Evry (Essonne) lundi, a indiqué le SNPL, à l'AFP ce samedi.

À la lecture du rapport, on comprend qu’une partie des surcoûts engendrés est le fruit d’une réforme conduite au pas de charge sur une année - la loi a été votée le 15 janvier 2015 et mise en place en janvier 2016. Immobilier d ' entreprise : les Sud - Coréens préfèrent la France pour l ' instant .

Immobilier d ' entreprise : les Sud - Coréens préfèrent la France pour l ' instant . Thomas Cook : à 50 M£ près, le gouvernement aurait pu choisir de sauver l'entreprise plutôt que de rapatrier les voyageurs. Business Insider FR.

"Le won (monnaie sud-coréenne, Ndlr) a gagné en valeur et est à son pic, rendant l'Europe beaucoup plus compétitive, poursuit Boris Cappelle. Les Sud-Coréens ont chassé en priorité tous les marchés matures et l'Europe continentale les a intéressés."

Pourquoi pas Lyon ou Marseille

Ce n'est pas pour autant une tendance de fonds, prévient Boris Cappelle. "Il est commun de dire que les Sud-Coréens vont continuer à investir en France, mais ils regardent aussi les pays du Nord, comme la Suède, ou ceux de l'Est". S'ils venaient à poursuivre leur politique d'acquisition dans notre pays, ce serait plutôt dans les métropoles comme Lyon ou Marseille, pronostique le PDG de Savills France.

Si les investisseurs sud-coréens "digèrent" leurs investissements de 2019 en 2020, seront-ils de retour en... 2021 ? Là encore, Boris Cappelle nuance : "Ils adorent la France, le cadre juridico-politique actuel, les faibles taux de vacance, mais ce sont des acheteurs très pragmatiques, très précautionneux qui font attention à la localisation, à la desserte. Rien ne les interdit d'aller voir ailleurs."

Quoi qu'il en soit, le reste des investisseurs Asiatiques restent en embuscade. Pour la première fois, ils pèsent près d'un quart (22%) des investissements dans l'immobilier d'entreprise en France, français et étrangers confondus. Parmi eux, les Japonais devraient arriver à moyen-terme.

Et si finalement la PME Photonis était vendue à une entreprise française .
Le ministère des Armées a demandé à Thales et Safran de regarder le dossier Photonis mis en vente par le fonds Ardian.Les cabinets du ministère des Armées puis de Bercy, notamment la Direction générale des entreprises (DGE), qui s'est émue de la situation de Photonis, se sont également penchés sur le dossier ces derniers jours. Tout comme Bpifrance prêt semble-t-il à jouer les chevaliers blancs. Enfin, la toute nouvelle agence d'innovation de défense (AID) souhaite regarder ce dossier. Mais la direction générale de l'armement (DGA) n'a pas l'intention de lâcher ce dossier qu'elle veut garder sous son contrôle.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 2
C'est intéressant!