Entreprise: Armées : un budget 2020 au carré - Voici le volant à moteur central de la Corvette C8 de Chevrolet Cory - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise Armées : un budget 2020 au carré

13:50  26 septembre  2019
13:50  26 septembre  2019 Source:   latribune.fr

Ministérielle de l'ESA : la filière spatiale obtient une rallonge financière mais encore insuffisante

Ministérielle de l'ESA : la filière spatiale obtient une rallonge financière mais encore insuffisante La ministre de la Recherche, Frédérique Vidal, en charge de l'espace, n'a pour le moment obtenu qu'une rallonge de 400 millions d'euros sur les 700 millions qu'elle demande dans le cadre de la conférence ministérielle de l'Agence spatiale européenne. Cette rallonge ne permet pas de rentrer toutes les priorités programmatiques de base.

Orange avec AFP-Services, publié le mercredi 25 septembre 2019 à 11h31. Le projet de loi de finances pour 2020 devrait avantager les ministères de l' Armée et de l'Intérieur, tandis que Bercy et la Cohésion des territoires perdent du budget .

Le projet de loi de finances (PLF) pour 2020 devrait faire la part belle aux Armées et à l’Intérieur, tandis que la Cohésion des territoires (logement) voit son La loi de programmation militaire avait acté l’engagement de l’ État à augmenter de 1,7 milliard d’euros par an les crédits de la mission "Défense"

La loi de programmation militaire prévoit que le budget défense bénéficie d'une hausse de 1,7 milliard d'euros par an jusqu'en 2022 © Fournis par La Tribune Nouvelle La loi de programmation militaire prévoit que le budget défense bénéficie d'une hausse de 1,7 milliard d'euros par an jusqu'en 2022

En dépit de quelques petites alertes, Florence Parly tient le bon le cap de la loi de la programmation militaire (LPM), qui court sur la période 2019-2025. La ministre des Armées a obtenu un budget en hausse de 1,7 milliards d'euros, conformément à la trajectoire de la LPM, mais à 37,5 milliards d'euros. Et non pas 37,6 milliards comme prévu. Pourquoi cet écart ? C'est de la cuisine budgétaire entre Bercy et l'Hôtel de Brienne. Le ministère des Armées auraient dû payer 85 millions d'euros de loyers en 2020 à Bercy, mais le ministère de l'Action et des Comptes publics a décidé de tirer un trait sur ces loyers en 2020 après l'avoir fait pour tous les autres ministères en 2019. En contrepartie, le budget des Armées baisse d'autant.

Société Générale envisage 530 suppressions de postes de plus en France

  Société Générale envisage 530 suppressions de postes de plus en France La direction du groupe a informé les syndicats qu'elle envisage de supprimer 530 postes à l'horizon 2023 dans la banque de détail en France. Seul le back-office sera touché et il n'y aura pas de départs contraints. « Le groupe veut aller un cran plus loin dans la logique de spécialisation, sur l'ensemble de l'organisation, du front-office au back-office et au siège, par filières métiers : crédit aux particuliers, financement des entreprises, succession, flux, etc » explique une source interne. « Seules les fonctions supports seront concernées, aucunement les agences et les conseillers » précise-t-elle.

BUDGET 2020 - Le projet de loi de finances 2020 doit être présenté vendredi 27 septembre. Impôt sur le revenu, taxe d'habitation, APL Voici ce que le budget 2020 pourrait changer pour vous concrètement.

Budgets précédents. Budget 2019- 2020 . Le ministre des Finances, monsieur Eric Girard, a prononcé son discours sur le budget 2019- 2020 , le 21 mars 2019.

La LPM prévoit que le budget défense bénéficie d'une hausse de 1,7 milliard d'euros par an jusqu'en 2022, avant des "marches" de 3 milliards par an à partir de 2023. En 2020, les dépenses consacrées à la défense atteindront ainsi 1,86% du PIB français. L'exécutif s'est engagé à y consacrer 2% du PIB d'ici à 2025. "Les engagements sont tenus", s'est félicité mardi soir la ministre Florence Parly au micro d'Europe 1. Enfin, le montant des provisions destinées à financer les opérations extérieures (Sahel, Levant...) sera augmenté l'an prochain à 1,1 milliard d'euros, contre 850 millions en 2019.

Un effort "exceptionnel"

"L'effort en faveur de la défense, très nécessaire après une dizaine d'années de restrictions très fortes, est assez exceptionnel dans le contexte budgétaire et financier actuel", commentait-on mercredi dans l'entourage de Florence Parly, dont le ministère bénéficie de la plus forte hausse des crédits dans le projet de loi de finances (PLF) pour 2020. Les crédits de la mission "Défense" seront augmentés de 1,7 milliard d'euros l'an prochain après deux années consécutives de hausse. Soit un progression de 4,5% (35,8 milliards d'euros en 2019). En revanche, les crédits de la mission "Anciens combattants" baissent quant à eux d'environ 150 millions d'euros. Ce budget décroit de façon tendancielle, expliquait-on à l'Hôtel de Brienne.

La France propose à la Grèce deux frégates FDI via une vente de type FMS à la française

  La France propose à la Grèce deux frégates FDI via une vente de type FMS à la française La France va proposer à la Grèce la vente de deux frégates de défense et d'intervention (FDI) par le biais d'un contrat de gouvernement à gouvernement. Une vente à l'image de celle réalisée avec la Belgique pour la vente de blindés (CaMo).Idéalement, la première frégate grecque pourrait être livrée en 2024, coincée entre les livraisons des deux premières FTI françaises (2023 et 2025). La seconde pourrait être remise à la marine grecque fin 2025 ou en 2026 tandis que la dernière pour la Marine nationale en 2029.

La proposition sera débattue dans le projet de budget 2020 , selon une information du Figaro confirmée par l'AFP. C'est une tendance qui s'inverse : depuis 2008, la ponction qui sert à financer l'audiovisuel a augmenté de un à deux euros tous les ans, passant de 116 euros en 2008 à 139 euros en 2019.

INFO RTL - Le budget 2020 pour le Grand âge sera en hausse : plus de 500 millions d’euros seront investis principalement, pour les Ehpad. En revanche, à l’heure actuelle le gouvernement ne prévoit pas d’augmentation de budget pour l’aide à domicile.

En revanche, la baisse même minime - une vingtaine de millions - des crédits du programme 191 (Recherche duale) est plus surprenante pour un gouvernement, qui met pourtant la priorité sur l'innovation. Un programme qui regroupe des études très pointues sur le nucléaire, radiologique, biologique et chimique (explosif), sur des composants-capteurs-communication, photonique, cybersécurité, sur des études études menées par le Centre national d'études spatiales (CNES) dans le domaine spatial. Au ministère, on explique cette baisse par la volonté de recentrer les efforts financiers sur des projets vraiment duaux (civils et militaires). Des projets un peu trop civils qui n'avaient semble-t-il pas démontré leur dualité.

1,1 milliard consacrés à l'accroissement des capacités militaires

L'an prochain, "deux tiers de cette hausse, soit 1,1 milliard d'euros, seront consacrés à l'accroissement de nos capacités" militaires, souligne-t-on au ministère des Armées. En 2020, dans le cadre du programme Scorpion, qui va permettre le renouvellement des capacités de combat terrestre, le ministère prévoit de commander 271 blindés lourds Griffon (destinés à remplacer la flotte vieillissante de véhicules de l'avant blindé - VAB), 364 blindés légers Serval et 42 engins de reconnaissance et de combat Jaguar. Dans la Marine, les sept premiers avions de reconnaissance maritime (AVSIMAR) seront également commandés, ainsi que trois avions de guet aérien Hawkeye E2D. enfin, l'Armée de l'Air bénéficiera de la rénovation de quatre avions de transport C-130H.

La France débloque 2,5 milliards d'euros pour financer de nouveaux projets spatiaux européens

  La France débloque 2,5 milliards d'euros pour financer de nouveaux projets spatiaux européens Dans le cadre du projet de loi de finances pour 2020, le gouvernement français a décidé de consacrer 2,5 milliards d'euros pour des nouveaux engagements de la France sur la période 2020/2022 lors de la prochaine conférence ministérielle de l'Agence spatiale européenne.La ministre de la Recherche en charge de l'espace, Frédérique Vidal, qui va coprésider avec son homologue portugais Manuel Heitor la conférence de l'ESA, avait milité pour 2,8 milliards d'euros. Ce qui n'exclut pas non plus, explique-t-on, des bonus budgétaires dans le cadre de la politique nationale spatiale française. Sur ce volet, tout est à faire et donc à négocier entre les industriels et la puissance publique.

» LIRE AUSSI - Budget 2020 : le pouvoir d’achat, la priorité absolue des Français. Quel est l’objectif principal de ce projet de budget pour 2020 ? Il répond d’abord Cet article est réservé aux abonnés.

Lundi 10 juin 2019 : dernier budget de l’actuel mandat du Premier ministre et ministre Finances, Pravind Jugnauth. Retrouvez tous les articles Les ministres et députés poursuivent les débats sur le Budget 2019- 2020 . La séance a été suspendue pendant une quinzaine de minutes suivant l'interve…

Côté livraisons, les armées recevront l'année prochaine 128 blindés Griffon et quatre blindés Jaguar, le premier sous-marin d'attaque (SNA) de type Barracuda, deux hélicoptères NH90, deux avions ATL-2 rénovés, deux Mirage 2000D rénovés, un avion ravitailleur A330 Phénix ainsi que deux avions de transport militaire A400M. Les militaires français recevront 12.000 nouveaux fusils d'assaut HK-416 (remplaçant du Famas), dont le nombre dans les forces s'élèvera à 41.300 d'ici fin 2020.

Côté ressources humaines, quelque 300 postes supplémentaires seront créés dans les armées en 2020 (contre 450 en 2019), dont 150 dédiés au renseignement et une centaine dans la cyberdéfense. Dans un souci de fidélisation, le ministère consacrera par ailleurs 40 millions d'euros à des "mesures catégorielles", notamment sous la forme de primes. "L'enjeu est de retenir les militaires, alors que l'on recrute 26.000 personnels par an", explique le cabinet de Florence Parly.

Grâce à Rafaut, l'autonomie de la France prend un peu plus d'épaisseur .
Le ministère des Armées s'appuie sur la PME francilienne Rafaut pour retrouver son autonomie stratégique dans la fabrication de corps de bombe.Grâce aux contrats du ministère des Armées et avec le soutien de la région des Hauts-de-France notamment, Rafaut a investi plus de 20 millions d'euros consacrés à la construction et au développement de ce nouveau site de production. C'est dans cette usine que Rafaut va fabriquer entre autres des "bombes d'aviation de qualité au profit du ministère des Armées", a indiqué Florence Parly dans un discours courageux allant à contre-courant de l'opinion publique.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 5
C'est intéressant!