Entreprise: Le sable, une ressource essentielle en voie de disparition - L’administration de Trump refuse la protection des espèces en voie de disparition pour 25 espèces - PressFrom - France
  •   
  •   

Entreprise Le sable, une ressource essentielle en voie de disparition

07:25  28 septembre  2019
07:25  28 septembre  2019 Source:   latribune.fr

Bol d'air pour Norwegian : deux gros remboursements d'obligations reportés

Bol d'air pour Norwegian : deux gros remboursements d'obligations reportés La compagnie à bas coûts a annoncé lundi avoir obtenu de pouvoir différer le remboursement d'obligations d'une valeur totale de près de 350 millions d'euros. D'un montant de 250 millions d'euros, la première obligation devait être intégralement remboursée en décembre, tandis que la seconde, de 964 millions de couronnes suédoises (89,5 millions d'euros) arrivait à terme en août 2020. En contrepartie, Norwegian proposait d'apporter ses créneaux de décollage et atterrissage à l'aéroport de Londres Gatwick en garantie, alors que les obligations concernées n'étaient jusqu'à présent pas sécurisées.

Le sable , ça prend des milliers d’années à se former mais seulement quelques minutes pour finir en béton. À ce rythme, le sable pourrait un jour venir à

Bientôt une pénurie de sable ? Peu d’entre nous s’en rendent compte mais le sable arrive en troisième position des ressources les plus utilisées, après l’air et l’eau. Il représente environ 200 usages quotidiens, allant de la filtration de l’eau à la fabrication de microprocesseurs entrant dans la

  Le sable, une ressource essentielle en voie de disparition © Fournis par La Tribune Nouvelle

De Bombay à la Bretagne en passant par Dubaï, Tanger ou les Maldives, cette passionnante enquête écologique dévoile une urgence planétaire : la menace qui pèse sur le sable, ressource vitale dont le pillage s'accélère pour les besoins de la construction en béton. Avec pour conséquence principale l'érosion des littoraux.

On le trouve dans le béton, qui alimente, au rythme de deux tonnes par an et par être humain, un boom immobilier ininterrompu. Mais aussi dans les puces électroniques, le papier, le plastique, les peintures, les détergents, les cosmétiques... Ce sable que nous aimons fouler du pied ou laisser filer entre nos doigts s'est glissé à notre insu dans tous les interstices de notre quotidien. L'industrie le consomme en quantités croissantes, plus encore que le pétrole. Peut-être parce que, contrairement à l'or noir, cette matière première perçue comme inépuisable est restée à ce jour pratiquement gratuite. Alors que le sable des déserts est impropre à la construction, les groupes du bâtiment ont longtemps exploité les rivières et les carrières. Puis ils se sont tournés vers la mer, provoquant ce qui est en train de devenir une véritable catastrophe écologique.

Retraits de la Bourse : le gendarme veut mieux protéger les actionnaires minoritaires

Retraits de la Bourse : le gendarme veut mieux protéger les actionnaires minoritaires Alors que la loi Pacte simplifie la procédure pour une entreprise souhaitant sortir de la Bourse, l’Autorité des marchés financiers (AMF) propose des pistes notamment pour améliorer la transparence dans l’évaluation du prix des offres de retrait obligatoire des sociétés cotées.

Y-aura-t-il encore du sable sous nos serviettes l’an prochain à la plage ? D’après notre chroniqueur David Lefort, la réponse n’est pas simple car la

Le sable est essentiel à l'équilibre de notre planète et on en fait du béton. Le sable est si abondant que cette ressource semble inépuisable. Mais ce n’est qu’un leurre, une dangereuse illusion. Le sable , enquête sur une disparition , est disponible en replay ici.

Car le sable joue un rôle essentiel dans la protection des côtes et l'équilibre des écosystèmes marins. Les conséquences de cette surexploitation apparaissent peu à peu au grand jour. Petit à petit, les appétits économiques ont grignoté au moins 75 % des plages du monde et englouti des îles entières, en Indonésie et aux Maldives, tandis que Singapour ou Dubaï ne cessaient d'étendre leur territoire en important, parfois frauduleusement, du sable. Disparition des poissons, impact aggravé de l'érosion et des tempêtes, bords de mer devenus lunaires ... : face aux timides régulations adoptées pour tenter de limiter le pillage, la "ruée vers le sable" s'est accélérée, sous l'égide d'entreprises multinationales et de mafias locales.

Payer pour un rendez-vous à la banque ? Maxi 24 euros pour les Français

Payer pour un rendez-vous à la banque ? Maxi 24 euros pour les Français Si le montant des frais reste le point d’amélioration prioritaire, les Français se montrent de plus en plus enclins à payer pour du conseil et de l'expertise, si le compte bancaire est gratuit, selon une étude du cabinet Deloitte. Une équation compliquée pour les banques.

De façon générale, l’industrie du sable brasse des milliards de dollars. Le marché est tellement gigantesque qu’il est gangrené par une véritable mafia. Rédigé par Annabelle. Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs !

Le sable , omniprésent dans notre quotidien, est victime du pillage d'une industrie colossale, toujours plus vorace. - Page 2. Quand les dragues viennent pomper le sable au fond de l’eau, elles engloutissent une matière qui a mis des dizaines voire des centaines de milliers d’années à se

Marchands de sable

Par le biais d'une investigation méticuleuse, Denis Delestrac parvient à montrer une réalité connue alors uniquement des scientifiques et des défenseurs de l'environnement, mais aussi des professionnels des travaux publics - dont les explications accompagnent de saisissantes séquences tournées dans le monde entier. Ici, ce sont les "petites mains" des trafiquants de sable qui prélèvent leur butin, au vu et au su de tous, sur les plages de Tanger ou en plongeant dans l'eau transparente des Maldives, tandis que des marchands de sable réunis en congrès spéculent sur les juteux profits qu'ils vont engranger grâce à une ressource qui appartient à tous.

Là, c'est l'État de Floride, qui, à grand renfort de dragueuses offshore et de bulldozers, renfloue ses plages en voie de disparition, contribuant ainsi à déséquilibrer davantage l'écosystème maritime qui a fait sa renommée touristique. De leur côté, les élus et la population des Côtes-d'Armor, en Bretagne, se mobilisent contre un nouveau projet de dragage. Une exception. S'il n'est pas trop tard pour agir, plaident les chercheurs et les militants écologistes, l'opinion publique, dont le soutien est indispensable pour infléchir la tendance, reste, en grande partie, largement inconsciente du phénomène.

Documentaire de Denis Delestrac (France, 2013, 74min)

FdJ: l'État veut tirer "plus d'un milliard d'euros" de la privatisation .
C'est ce qu'a indiqué, mardi, Stéphane Pallez, la PDG de l'opérateur, lors d'un entretien sur BFM Business. La privatisation de la FdJ, dont l'État contrôle 72%, doit intervenir "sans doute avant la fin du mois de novembre", avait annoncé en septembre le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, sans préciser alors les conditions de l'opération.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 2
C'est intéressant!